Vulvodynie ou douleurs vulvaires

Expert

femme alitée douleurs

Qu’appelle-t-on vulvodynie et quel en est le traitement homéopathique

Ce terme signifie, sur le plan étymologie « douleurs au niveau de la vulve ». La définition exacte est : douleur ou inconfort persistant depuis plus de trois mois, et ce sans cause cliniquement identifiable. C’est une pathologie assez méconnue du corps médical, et qui occasionne de l’errance médicale. Par ailleurs, nombre de patientes ne consultent pas, souffrent en silence, bien que leur qualité de vie soit très impactée.

Définitions

La vulvodynie peut être :

  • Spontanée, la douleur est présente même en l’absence de contact ou de stimulation.
  • Provoquée, avec une douleur apparaissant lors d’un contact comme un rapport sexuel, un pantalon serré, une position assise, certaines activités sportives comme le vélo ou l’équitation …

Il peut s’agir d’une sensation de brûlure, de muqueuse à vif, de tiraillement, d’une douleur fulgurante, … Les douleurs peuvent concerner une partie ou toute la vulve, et peuvent s’étendre à la vessie ou à l’anus. L’examen clinique est généralement normal, mais il peut exister des lésions surajoutées liées par exemple aux démangeaisons : cicatrices, lichénification, surinfection… Chez la femme ménopausée, on peut trouver de l’atrophie post-ménopausique ou de la sécheresse, mais dans tous les cas, ce qui est constaté ne suffit pas à expliquer les plaintes.

La vulvodynie peut être déclenchée par

  • Une pathologie organique (mycose, infection urinaire, sécheresse post-ménopausique)
  • Un facteur psychologique, par exemple un événement traumatisant,
  • Mais il arrive souvent que l’on ne retrouve strictement aucun lien de causalité.

Le cas particulier de la vestibulodynie

Il s’agit d’une douleur vive déclenchée par une stimulation même minime de la zone vestibulaire située à l’entrée du vagin, en regard des glandes de Bartholin. Cette douleur est reproduite lors de l’introduction de tout corps étranger dans le vagin, mais peut survenir également lors de certaines activités, bicyclette, équitation, voire tout simplement en s’asseyant. Les relations sexuelles sont la plupart du temps douloureuses.

Ces pathologies engendrent de nombreux désordres psychologiques, de l’anxiété, de la frustration souvent liées au manque de réponse de la part du corps médical, des perturbations majeures de la vie sexuelle voire de la honte et de la culpabilité.

Les traitements de la vulvodynie

La prise en charge est pluridisciplinaire, la sage-femme ou la/le gynécologue fera généralement le diagnostic.

Il faut d’abord traiter les affections ou les désordres gynécologiques qui peuvent accompagner la vulvodynie.

Il faut surtout nommer la maladie ; rappelons qu’elle est mal connue, 15% des femmes sont concernées et sont diagnostiquées en moyenne à 5 ans. NON, ce n’est pas une maladie sexuellement transmissible, NON, il n’y a pas de honte, Oui, c’est bien réel et ce n’est pas seulement dans la tête.

Sophrologie, relaxation voire hypnose pourrons être d’une grande aide.

Les possibilités en homéopathie

Il faut bien entendu envisager le terrain, et l’avis d’un homéopathe est indispensable ; rappelons que de plus en plus de sages-femmes sont formées à l’homéopathie.

Penser par exemple à

  • STAPHYSAGRIA : sensation d’injustice surtout si les douleurs ont commencé après un traumatisme physique ou psychique
  • IGNATIA, pareillement suite à un choc émotionnel avec des douleurs variables et inexpliquée
  • ARSENICUM ALBUM : avec désespoir chez une patiente méticuleuse, excès de toilette intime..
  • LACHESIS qui se positionne à la péri-ménopause : hypersensibilité vulvaire et tendance à la sécheresse

Rendre la douleur tolérable 

  • ARSENICUM ALBUM pour des douleurs brûlantes améliorées par la chaleur, en 9 CH, 3 granules matin et soir
  • CAUSTICUM : Sensation d’écorchure, de muqueuse à vif, en 7 CH, 3 granules matin et soir
  • NITRICUM ACIDUM, sensation d’écharde, en 5 CH, 3 granules 3 fois par jour
  • CHAMOMILLA, quand la douleur rend irritable en 9 CH, 3 granules matin et soir

Dans le traitement des fissures 

GRAPHITES 5 CH et bien sûr STAPHYSAGRIA 9 à 15 CH

On retrouve souvent une tendance au spasme

NUX VOMICA pourra être utile surtout si la patiente est irritable, par exemple en 7 CH, 3 granules matin et soir, on peut également penser à MAGNESIA PHOSPHORICA 

 

Modifié le: 
04/06/2021
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 1/06/2021

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

 

 

Pour la rédaction d'articles, je me base sur les ouvrages suivants : Bibliographie

Bibliographie
  • Guermonprez/Pinkas/Torc, Matière médicale homéopathique, Editions Similia (4 mars 2017), ISBN : 978-2842510718
  • D. Demarque, J. Jouanny. Poitevin, Y. Saint-Jean, Pharmacologie et matière médicale homéopathique, CEDH, 3e édition (1 octobre 2009), ISBN : 978-2915668391
  • C. Besnard-Charvet, C. Rocher, Homéopathie en gynécologie, Elsevier Masson (10 juin 2015), ISBN : 978-2294739996
  • C.Charvet, A. Demonceaux, F. Donner, Schémas et protocoles en gynécologie-obstétrique : Thérapeutique Homéopathique, CEDH (5 novembre 2010), ISBN : 978-2915668506
  • A.Holtscherer, M.S.Legros, Pratique homéopathique en gynécologie, Editions Boiron (1 janvier 1994), ISBN : 978-2857421061
  • Boericke , Matière médicale, Editions Similia; Édition : 9e éd. (18 janvier 1999), ISBN : 978-2904928994
  • L. Vannier, J. Poirier, Précis de matière médicale homéopathique, Editions Boiron (7 janvier 1999), ISBN : 978-2857420675
  • D. Grandgeorge, L’esprit du remède homéopathique : Ce que le mal a dit, Editions Narayana (8 mars 2016), ISBN : 978-3955821036
  • P. Barbier, Homéopathie : Petits remèdes retrouvés, Ed. Marco Pietteur (15 janvier 2003), ISBN : 978-2872110872
  • J.E. Poncet, Homéopathie pédiatrique : Thérapeutique en pathologie aiguë, Editions Boiron (31 mai 2002), ISBN : 978-2857420767
  • La femme de 40 à 50 ans : Actes des journées du 29-30 mars 1996, Lyon (Cliniques homéopathiques), Institut Boiron (1997), ISBN : 978-2857421238
  • M. Guermonprez, Homéopathie : Principes – Clinique – Techniques, Editions Similia (9 mai 2017), ISBN : 978-2842510763
  • 
J. Barbancey, Pratique homéopathique en psychopathologie, Editions Similia (18 janvier 1999), ISBN : 978-2904928178
  • 
V. Baumann, Homéopathie pratique : Le guide pour toute la famille, Larousse (21 mars 2018), ISBN : 978-2035948656
  • L. Pommier, Dictionnaire homéopathique, Le Livre de Poche (1986), ISBN : 978-2253038153

 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999