Vertiges et troubles circulatoires : les traitements homéopathiques

Expert

Vertiges et troubles circulatoires

Les vertiges peuvent être provoqués par des troubles circulatoires, nous évoquerons ici les vertiges par insuffisance vertébro-basilaire et les vertiges du sujet hypertendu

Vertige par insuffisance vertébro-basilaire

Cette pathologie est généralement le fruit de l’association d’une arthrose cervicale et d’une artériosclérose (altération des parois des vaisseaux sanguins par des plaques d’athérome) des vaisseaux sanguins du cou. La circulation sanguine devient déficiente au niveau de la partie arrière du cerveau qui est irriguée par les artères vertébrales et le tronc artériel basilaire. Les symptômes sont variables, transitoires et récidivants.

Quelquefois à la suite d'un effort ou des changements de position le patient ressent des sensations vertigineuses, des troubles de la vue, céphalées à l'arrière du crâne…

Les médicaments homéopathiques utiles

  • CONIUM : les vertiges sont déclenchés ou aggravés en tournant la tête, lors de changements de position dans le lit, en se levant… En 7CH, trois prises par jour. Médicament complémentaire fréquent : CAUSTICUM.
  • BRYONIA : les vertiges sont déclenchés par le moindre mouvement et apparaissent souvent le matin au lever. Ils se développent le plus souvent sur de l’arthrose cervicale avec douleurs aggravées également au mouvement, et soulagées par l’immobilité absolue. En 4 à 5CH, trois prises par jour, complémentaire, CONIUM.
  • PHOSPHORUS : vertiges rotatoires en se levant le matin, en marchant, en plein air, avec baisse de l’audition, sensation de pesanteur de la tête et confusion. En 9CH en prise quotidienne ou 15 CH en prise hebdomadaire . Ce médicament est particulièrement adapté au sujet âgé hypertendu. Dans ce cas, il sera prescrit en dilution plus basse, le complémentaire est BARYTA CARBONICA.

 

Vertiges chez le sujet hypertendu

Notre propos sous entend que la tension a été traitée et normalisée, et que les vertiges persistent malgré tout.

Le médicament homéopathique le plus souvent indiqué est PHOSPHORUS ; il sera prescrit en basse dilution, 4 ou 5CH, en complément d’un traitement de terrain adapté, et d’éventuels complémentaires :

À étudier 

Modifié le: 
11/10/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 17/07/2006

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999