Veinotoniques en phytothérapie

Accès libre

Marronnier d'Inde - Aesculus

Les classiques, marron d'Inde, cassis, hamamelis... et l'hespéridine, un principe actif exceptionel

Rappels

La qualité du retour veineux dépend de divers facteurs : hormonaux, génétiques, comportementaux (sédentarité, abus de tabac, alcool, …) surpoids, exposition à la chaleur…

Les causes de l’insuffisance veineuse sont nombreuses : insuffisance musculaire, insuffisance cardiaque, troubles métaboliques, gêne à la circulation de retour…

Le syndrome des jambes lourdes concerne plus de la moitié de la population des pays développés, majoritairement les femmes.

Les plaintes les plus fréquentes sont : la lourdeur des jambes, la pesanteur, la fatigue, les impatiences et crampes.

Les principales complications sont :

  • Les varices, dilatations d’une veine superficielle dont la paroi est anormale.
  • Les varicosités, petites dilatations des vaisseaux superficiels
  • Les troubles trophiques : œdèmes associés à des troubles dermatologiques tels les troubles de la pigmentation voire l’ulcère variqueux.
  • Les accidents thromboemboliques.

Nombre de plantes ont des effets veinotoniques, elles contiennent des substances ayant un effet tonifiant sur les veines qui ramènent le sang vers le cœur.

Gros plan sur le marron d’inde, AESCULUS HIPPOCASTANUM

Les parties actives en phytothérapie sont contenues dans la graine dont on tire un extrait ou l'écorce séchée. Il contient :

  • Un mélange complexe de saponosides triterpéniques (aescine)
  • Des flavonoïdes à effet anti inflammatoire et vasoconstricteur. Ils améliorent la circulation sanguine et soulage les douleurs des crises hémorroïdaires
  • Des tanins (acides esculotanique)
  • Des coumarines : esculoside qui est actif sur le tonus veineux grâce à son effet vitaminique P, et qui renforce la résistance des capillaires sanguins et diminue leur perméabilité.

La pulpe du marron a ainsi des effets vasoconstricteurs, analgésiques et antihémorragiques.

Il est actif sur la veine en tant que protecteur vasculaire, anti-inflammatoire et tonique veineux.

Il joue également sur la perméabilité capillaire, et améliore ainsi les œdèmes responsables en partie de sensations de jambes lourdes.

En phytothérapie, le marron d'inde est préconisé :

  • Dans le traitement symptomatique des troubles fonctionnels de la fragilité capillaire cutanée tels que les ecchymoses, pétéchies, mais également dans les manifestations de l'insuffisance veineuse (jambes lourdes, douleurs, impatience...) et la symptomatologie hémorroïdaire ;
  • Dans l'hypertrophie de la prostate et la congestion pelvienne ;
  • Dans les dysménorrhées d'origine circulatoire.

Faire une cure d’extrait de marron d’inde, AESCULUS HIPPOCASTANUM

Les principales autres plantes de l’insuffisance veineuse

  • Le Cassis RIBES NIGRUM : on utilise les fruits. Ils sont vasculoprotecteurs et veinotoniques. Ils renforcent la résistance et la perméabilité des capillaires et améliorent la micro circulation. Ils peuvent être utilisées dans la prévention et le traitement des manifestations de la fragilité capillaire et les jambes lourdes.
  • Le Cyprès CUPRESSUS SEMPERVIRENS : on utilise les cônes. Ils protègent les veines et capillaires, et ont un effet anti-œdémateux.
  • Le Frêne FRAXINUS AMERICANA : on utilise la feuille. Elle tonifie les veines et capillaires, et exerce une action anti-inflammatoire sur les parois des vaisseaux.
  • GINKGO BILOBA : protecteur vasculaire, tonique veineux, capillaire et lymphatique, anti-œdémateux et anti-inflammatoire.
  • HAMAMELIS : L'hamamélis est un excellent vasoconstricteur veineux grâce aux tanins qu'il renferme. Sa richesse en flavonoïdes lui confère des propriétés vitaminiques P : diminution de la perméabilité capillaire, augmentation de la résistance des parois des vaisseaux.
  • La myrtille VACCINIUM MYRILLUS. La myrtille est très riche en vitamines B1 et C, Provitamine A, anthacyanosides, tanins, acides organiques, minéraux et glucides. Elle protège les parois des vaisseaux, agit favorablement sur les veines et capillaires. Son action anti-œdémateuse est remarquable.
  • La verge d'or SOLIDAGO VIRGAUREA. Elle est diurétique, anti-oxydante et astringente. Elle est légèrement anti-inflammatoire et diminue la perméabilité vasculaire.
  • La vigne rouge VITIS VINIFERA. Riches en flavonoïdes et en tanins, les feuilles de vigne ont un effet vasoconstricteur et vasculo protecteur remarquable. Elles traitent les varices, les hémorroïdes et la fragilité capillaire.

 

Un principe actif exceptionnel dans les zestes d’agrumes : Gros plan sur l’hespéridine

C’est un flavonoïde naturel que l’on retrouve notamment dans les plantes du genre citrus, il est présent dans le flavédo, la partie la plus superficielle et colorée du zeste. Il fait partie des substances à effet vitaminique P.

En résumé, ces effets se caractérisent par :

  • Une protection contre l’oxydation liée à la vitamine C ;
  • Un renforcement des parois des capillaires ;
  • Une diminution de leur perméabilité

L'hespéridine présente plusieurs actions pharmacologiques telles que les activités hypolipémiantes, cardioprotectrices, antihypertensives, vasculoprotectrices, antidiabétiques, qui sont principalement attribuées à un mécanisme de défense antioxydant et à la suppression de la production de cytokines pro-inflammatoires.

Cette substance est largement utilisée pour ses vertus vasculoprotectrices, veinotoniques et anti-hémorroïdaires ; ces effets sont entre autres liés à son action sur les parois des vaisseaux sanguins.

Activité vasculoprotectrice

En association avec la vitamine C, cette substance diminue la perméabilité des vaisseaux capillaires et augmente leur résistance. Ses propriétés antioxydantes lui permettent en outre de capter les radicaux libres qui génèrent de l’inflammation au niveau des vaisseaux et contribuent à la perte d’élasticité.

Activité veinotonique

Elle est obtenue par une inhibition des COMT (Catéchol-O-Méthyl Transférase), enzymes de dégradation des catécholamines, dont l'adrénaline qui est vasoconstrictive.

Activité hypolipémiante

Elle a été démontrée par des études chez le rat, et cette propriété contribue également à une bonne santé du système cardio-circulatoire dans son ensemble.

Tolérance

Divers essais croisés randomisés ont montré les effets bénéfiques de l'hespéridine, qui résulte principalement d'actions anti-inflammatoires et anti-athérogènes. Des études de toxicité orale aiguë ont montré que la DL50 de l'hespéridine est supérieure à 2000 mg / kg, tandis que des études de toxicité subaiguë et subchronique ont montré que la dose sans effet nocif observé est supérieure à 2000 mg / kg, ce qui conclue à l'innocuité de l'hespéridine.

Faire une cure d’hespéridine

 

Références

  • Capillary resistance in the skin of rats fed flavone-free and atherogenic diets, and their response to hesperidin-methyl-chalcone.
  • Rizza S, Citrus polyphenol hesperidin stimulates production of nitric oxide in endothelial cells while improving endothelial function and reducing inflammatory markers in patients with metabolic syndrome, J Clin Endocrinol Metab, 2011 May, 96(5):E782-92.
  • Selvaraj P, Pugalendi KV, Efficacy of hesperidin on plasma, heart and liver tissue lipids in rats subjected to isoproterenol-induced cardiotoxicity, Exp Toxicol Pathol, 2012 Jul, 64(5):449-52.
  • Biological effects of hesperidin, a Citrus flavonoid. (note II): hypolipidemic activity on experimental hypercholesterolemia in rat.Monforte MT, et al. Farmaco. 1995.
Modifié le: 
04/06/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 13/04/2018
La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999