Vaccinium myrtillus - La myrtille en phytothérapie

Myrtille, vaccinum myrtillus - homeophyto

Botanique

  • Nom commun : Myrtille, Airelle myrtille, Mauret ou Mouret, Brimbelle, bleuet ou bluet raisin des bois, raisin de bruyère,
  • Nom botanique : Vaccinum myrtillus
  • Famille : Ericaceae

La myrtille est un petit arbrisseau des bois que nous connaissons tous (et oui, la plante et le fruit porte le même nom). Il est originaire d'Europe et d'Amérique du Nord. On le trouve sur toutes les terres siliceuses plutôt acide (forêts à humus et tourbières en voie d’assèchement ) de l’hémisphère Nord avec une préférence pour les régions montagneuses ou il peut coloniser de vastes étendues.

Il forme des fourrés nains haut de 30 à 60 centimètres. Ses feuilles sont alternes, caduques, luisantes et ovales à pétioles courts.

Ses baies sont bleu noir et mesurent environ 5 mm de diamètre, elles portent une cicatrice à leur base. Les myrtilles sont récoltées d'août aux premières gelées, elles ont une saveur douce, légèrement sucrée et astringente.

Parties actives de la Myrtille 

En phytothérapie, on utilise

  • le fruit mûr séché :  il doit contenir un minimum de 1% de tanins (pyrogallol).
  • les feuilles
  • la plante entière

Composition des parties actives de Vaccinum myrtillus

La baie de myrtille

Ele est riche en :

  • Eau : plus de 85%
  • Tanins,
  • Anthocyanosides : on en a identifié plus d’une quinzaine. Ils représentent environ 0,5% du poids frais de la myrtille et lui confèrent sa couleur, ses propriétés antiseptiques et protectrices du système cardio-vasculaire.
  • Proanthocyanidols
  • Flavonoïdes, Acides phénols (acide citrique) et alcaloïdes quinolizidiniques (myrtine, épimyrtine)
  • Oses (glucoses, galactoses, arabinose) : 3 à 7%
  • Pectines
  • Vitamines : A C E, B(B1, B2, B3, B5 et B6) de la vitamine K
  • Minéraux : Potassium, Calcium, Fer, Magnesium, Manganèse, Zinc, Cuivre

La feuille de myrtille

Elle est riche en

  • Tanins,
  • Proanthocyanidols, alors qu’elle est pauvre en anthocyanosides,
  • Flavonoïdes,
  • Iridoides
  • Acides triterpéniques.
  • Acides, acides phénols et alcaloïdes quinolizidiniques identiques et à ceux des baies

La plante entière et les bourgeons

  • Ils présentent des traces d’arbutoside et hydroquinone
  • Ils sont riches en manganèse et chrome

Propriétés thérapeutiques de la myrtille

Les anthocyanosides

Plusieurs propriétés pharmacologiques (in vitro) ont pu être attribuées aux anthocyanosides

  • Activité antioxydantes
  • Activité antibactérienne
  • Action sur la microcirculation
  • Action sur la vision nocturne en favorisant la régénération du pourpre rétinien

Les tanins

Ils sont quant à eux astringents, ils vont diminuer la sécrétions des électrolytes et de l’eau, diminuer le transit intestinal et exercer un effet antimicrobien.

Indications de la myrtille

Diarrhées

Usage oral de feuille ou de baies de myrtilles sèches : Traditionnellement utilisé en phytothérapie dans le traitement symptomatique des diarrhées légères (effet astringent)

  • 1 à 2 cuillère à café de baies séchées à macher et à avaler avec un peu de liquide 3 à 4 fois par jour
  • ou réaliser une décoction de baies séchées : 2 cuillères à soupe / 150ml d’eau : faire bouillir quelques minutes, laisser infuser 10min, filtrer à chaud, laisser refroidir et boire 1 tasse 3 à 4 fois par jour.

Colites

Usage oral de baies séchées (gélules de poudre totale) : elles calmeraient par ailleurs les colites spasmodiques et colopathies fonctionnelles

Insuffisance veineuse

Usage oral ou local de feuille ou de baies de myrtilles sèches : traditionnellement utilisé en phytothérapie dans le traitement de la symptomatologie hemorroïdaire et dans les manifestations subjectives de l’insuffisance veineuse chronique mineure (jambes lourdes, fourmillement).

Antioxydants

Usage orale des baies séchées : Fournit des antioxydants pour le maintien d'une bonne santé. 

Vision

Usage oral des baies séchées : Utilisée en phytothérapie pour aider à ralentir la progression des maladies de l'oeil telles que la rétinopathie diabétique et hypertensive, et la dégénérescence maculaire. En optimisant la régénération du pourpre rétinien, on observe une amélioration de la vision nocturne mais aussi diminution de la fatigue oculaire

Infections urinaires

Usage oral de feuille ou de baies de myrtilles sèches : infections urinaires, elles agiraient selon le même mode d’action que la canneberge. Une étude publiée dans le British Medical Journal a démontré que boire 300 ml par jour en une seule prise d’un jus contenant au moins 30% de Canneberge pure était efficace dans l'inhibition de l'adhésion des bactéries aux parois de la vessie.

Cas particulier des myrtilles fraîches

Usage des myrtilles fraiches : par leur richesse en pectines, les myrtilles fraîches ont un effet laxatif doux et un effet anti-inflammatoire. Elles ont par ailleurs un effet protecteur de la muqueuse intestinale.

Comment utiliser la myrtille

  • Tisanes
  • Teinture-mère de fruit
  • Extrait sec
  • Extrait fluide
  • Gelées et conserves de fruits, fruits séchés

Quelques précautions d'emploi

  • Consulter un professionnel de santé si les symptômes persistent ou s'aggravent
  • Lié à la présence de tanins astringents à prendre à distance d’autres médicaments (1h30) afin de ne pas retarder leur absorption

Quelques anecdotes sur la myrtille

Un nom plusieurs significations

  • Le mot myrtille désigne aussi bien le végétal que son fruit, même si la plante est parfois appelée myrtillier ou arbrêtier
  • Le nom de myrtille, se rapporte à l'origine uniquement à Vaccinium myrtillus, cette appelation s’est peu à peu étendue à d’autres espèces cultivées (américaine) : Vaccinium myrtilloides etVaccinium angustifolium dont l’état du maine et la province du Quebec sont les principaux producteurs

La myrtille en cuisine

  • Myrtilles ou airelles ? En cuisine, on fait la distinction entre les myrtilles (bleues, légérement sucrées) et les airelles (rouge et plutôt acide).
  • Les baies peuvent être consommées fraîches ou être utilisées en pâtisserie
    • La tarte aux myrtilles est un dessert de saison traditionnel dans les régions montagneuses d'Europe centrale particulièrement.
    • Le muffin aux myrtilles, ou le plus souvent plutôt aux bleuets, est un classique de la pâtisserie américaine.
  • Les myrtilles sont également être utilisées pour faire des confitures, des sirops, des sorbets, des tisanes, des eaux-de-vie, des liqueurs ou des vins.

La cueillette des myrtilles

  • peigne myrtille - homeophytoLa cueillette est parfois réglementée en France, comme les règlements sont différents d'un lieu à l'autre voire même différent d’une année à l’autre, renseignez vous avant de vous lancer dans la cueillette
  • Par précaution : comme la fraise des bois, la myrtille peut être souillée par un excrément de renard contaminé et transmettre des échinocoques, petits vers parasites formant des kystes dangereux chez l'homme. Bon à savoir : ces parasites ne résistent à une température supérieure à 40°C prolongée pendant 10 minutes. Seule la cuisson détruit à coup sûr ce parasite.
Nom latin: 
VACCINIUM MYRTILLUS
Nom usuel: 
La myrtille
Modifié le: 
11/10/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 17/01/2011

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999