Séance d'ostéopathie équine

osteopathie equine

Avec Pierre KEMPF ostéopathe animalier

Cela se passe au fond de la vallée de Guebwiller en Alsace, dans un cadre paisible, verdoyant, moment insolite et magique où Hosanna, une charmante jument arabe de 9 ans donne toute sa confiance à Pierre.

  Les gestes sont légers, délicats, jamais brutaux. Pierre parle au cheval tout en guidant ses geste. Effleurements, palpation douce,étirements continus et lents des articulations. Pierre : Je suis formé en ostéopathie fluidique (1), plus trois année en étiopathie et trois années en Shiatsu équin, et je pioche dans les outils qui me conviennent le mieux selon les besoins de l’animal. Lorsque j’ai une vertèbre qui bloque, je vais me servir du shiatsu ou des points d’acupressure pour faire lâcher prise, puis j’emploie une technique structurelle pour recadrer ; cela laisse plus d’informations au niveau du cerveau qui aide à la reconstruction.

  En fonction du point alarme sur le méridien vessie, et selon la vertèbre bloquée je peux déterminer si un organe interne est la cause du blocage ou si c’est juste un problème mécanique. Par exemple, une deuxième lombaire bloquée orientera vers un problème de rein , si je trouve une déshydratation en pinçant la peau, cela peut confirmer l ‘idée ; à ce moment-là j’oriente vers le vétérinaire qui pourra appliquer des médications classiques. Dès qu'il y a une lésion anatomique ou un soucis organique, je demande un diagnostique vétérinaire. J’ai un principe, c’est de contrôler toutes les articulations. Pour les cervicales, je vais doucement amener le cheval en bout de la latexion (2), s’il y a encore de l’élasticité, c’est que tout va bien. Si j’arrive sur une butée, c’est que cela bloque quelque part ; il faut trouver la vertèbre en conflit.

Une septième cervicale peut faire boiter. Nombre de boiteries sont classées « naviculaires » (syndrome podotrochléaire : le naviculaire est un petit os en forme de navette, qui se trouve dans le pied, et qui sert de poulie au fléchisseur profond ;il est très sollicité). Dans certains cas, la cause de cette boiterie peut être d'origine cervicale basse ou dorsale haute via le plexus brachial et les nerfs digités. On peut parfois éviter ainsi des médications lourdes telles l’infiltration. Avec une infiltration, le cheval fait travailler une articulation qui en réalité n’est pas apte. Une année après on n’aura que la solution de renouveler l’infiltration car la structure sera trop abîmée, ça tiendra encore six mois car le corps évacue le médicament de plus en plus vite, et au bout de la troisième, c’est généralement irréversible. Après la séance, trois jours de repos sont en général nécessaires, pour laisser le temps au cheval d'assimiler le repositionnement. Puis l’exercice reprend, pour Hosanna, le travail se fera dans un sens et selon des directives précises : reculer, galop à faux, épaule ou hanche en dedans, etc...… (1) ostéopathie fluidique : C’est une méthode globale de "remise en ordre" du pilier "crâne-colonne-bassin", également appelée harmonisation crânio-sacrée. Elle est basée, entre autres, sur l'écoute" du Mouvement Respiratoire Primaire (MRP). (2) Latexion : Flexion latérale avec rotation du côté opposé.

Modifié le: 
11/10/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 10/09/2004

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999