Quel traitement homéopathique pour les amnésies antérogrades ?

Expert

amnésie anterograde puzzle memoire

Définitions

L'amnésie antérograde est un trouble de la mémoire par défaut de rétention-conservation

Les trous de mémoire concernant les faits récents sont très fréquents, tout particulièrement en période de fatigue, de trac ou de stress. Les souvenirs s‘effacent à mesure que le sujet les stocke. Il s'agit de l'incapacité de mémoriser, de fixer des faits nouveaux et donc d'apprendre.

Mais ces troubles par défaut de rétention-conservation peuvent révéler d’autres pathologies (complications de l’alcoolisme, suites de prises de médicaments, en particulier les tranquillisants de la famille des benzodiazépines, traumatisme, AVC, ...) : l'amnésie antérograde porte sur les faits postérieurs à l'accident ou à la maladie qui l'a provoquée.

Cette mémoire à long terme repose sur le circuit de Papez tant sur le plan de l'apprentissage que sur celui du renforcement. Ce circuit unit le cortex sensoriel qui a reçu l'information, l'hippocampe , le fornix, les corps mammillaires, le thalamus, le gyrus cingulaire . Toute atteinte de l’un de ces éléments anatomiques, ainsi que toutes perturbation des neuromédiateurs intervenant dans ce circuit peuvent générer une amnésie antérograde (ou amnésie hippocampique, oubli à mesure).

Ce que l'homéopathie peut apporter

L’homéopathe s’intéresse autant au symptôme qu’au tableau général qui l’accompagne.

Dans ses phases dépressives, ou ses phases de fatigue, “trous de mémoire” des faits moyennement récents, souvent accompagnés d’une aggravation des céphalées. Altération de la rétention des informations, mais conservation de la mémoire immédiate et des souvenir anciens.

Mauvaise mémoire des faits récents, des noms, … chez un sujet hâtif, fébrile, agité, qui pense que le temps lui manque.

Autres remèdes

  • Suite de prise de médicaments (antibiotiques, tranquillisant, ... ) : THUYA 7 à 9 CH.
  • Dans l’encéphalopathie de Korsakoff liée à l’alcoolisme chronique : PHOSPHORUS, ARSENICUM ALBUM en basse dilution pourront accompagner les progrès du patient après sevrage.
  • Dans certaines démences , avec le symptôme “oubli à mesure” : NUX MOSCHATA chez un sujet d’humeur changeante, étourdi, ... 9 à 15 CH.
Modifié le: 
11/10/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 14/01/2005

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999