Thymus vulgaris - Thym en phytothérapie

thym

Descriptif

Le thym est un petit arbrisseau poussant en touffes de 10 à 20 cm de haut. Ses feuilles sont petits et fines, entre vert foncé et vert pâle, parfois mouchetées de blanc. La floraison a lieu en été, fleurs rosées ou blanches en épis. Le thym dégage une forte odeur aromatique. C'est une variété cultivée du thym sauvage ou serpolet. Il pousse dans les endroits secs et ensoleillés jusqu'à 1.500 m d'altitude. Il est commun dans toutes les régions chaudes ou tempérées, et tout spécialement en Europe dans les régions méditerranéennes. On utilise la tige fleurie, cueillie à la fin de l'été. Il existe de nombreuses variétés de thym, chacune contenant une huile essentielle différente.

Principaux constituants.

  • Des huiles essentielles dans des proportions variables : THYMOL, CARVACROL, CINÉOL, BORNÉOL. On leur attribue la plupart des bienfaits du thym.
  • Des flavonoïdes : APIGÉNINE, LUTÉOLINE.
  • Des tanins.
  • De la résine.

Le thym est antiseptique, tonique, expectorant, cholagogue et cholérétique, vermifuge et décontractant.

Indications

  • Maladies ORL ou grippales : le thym peut agir par divers mécanisme : il renforce les défenses. Tonique et antiseptique, il contribue à lutter contre les germes. Il soulage la toux irritative, tout en favorisant l'expectoration. Son usage lors d'une grippe en ralentit considérablement la durée. Sous forme d'infusion de préférence sucrée au miel de thym, 4 à 6 tasses par jour. On peut également mâcher des feuilles fraîches pour le mal de gorge.
  • Chez l'asthmatique, pour l'action de ses huiles essentielles sur les bronches.
  • En cas de rhume des foins.
  • Parasitose intestinale.
  • En gargarisme pour lutter contre la mauvaise haleine.
  • En bains de pieds (décoction diluée dans de l'eau) pour le "pied d'athlète".

Mode d'emploi

  • Infusion : jeter deux cuillers à soupe de sommités dans 1 litre d'eau bouillante. Laisser bouillir quelques secondes, puis couper le feu, couvrez et laissez infuser 10 minutes. Boire chaud. En cas de grippe, préparer cette infusion à l'avance, sucrez la au miel de thym, ajoutez 200 gouttes de teinture-mère d'ECHINACEA, et conservez ce mélange dans une thermos. À siroter tout au long de la journée. C'est une recette miracle qui écourte la grippe et en atténue les symptômes.
  • Gargarisme : préparer une infusion en réduisant la quantité d'eau de moitié.
  • Inhalation : jeter une poignée de thym dans une casserole d'eau chaude. Respirer cette vapeur pendant 5 min. en n'oubliant pas de vous couvrir la tête avec une grande serviette de bain.
Nom latin: 
Thymus vulgaris
Nom usuel: 
Thym
Modifié le: 
25/01/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 10/11/2010

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999