Terreurs nocturnes de l'enfant et homéopathie



Traitement homéopathique des terreurs nocturnes
Bien que différents, les terreurs nocturnes et cauchemars ont une incidence forte sur la qualité du sommeil. Les terreurs nocturnes surviennent en phase de sommeil profond et provoquent un éveil partiel de l’enfant, qui est agité avec des signes évidents de frayeur, parfois des cris. L’épisode prend fin tout aussi brusquement, l’enfant se rendort et ne conserve aucun souvenirs de l’épisode à son réveil.
Les cauchemars sont des rêves qui font peur, ils interviennent lors du sommeil paradoxal et réveillent complètement l’enfant qui en conservent un souvenir au réveil. 

Comment soulager ces terreurs nocturnes ou cauchemars récurrents qui préoccupent tellement les mamans est une demande TRÈS fréquente. L’homéopathie fonctionne très bien dans ce domaine. Les principaux remèdes : à prendre au coucher, généralement en 9 à 15 CH, par 5 granules.

Cliquez sur les liens ci-dessous pour afficher le détail des médicaments indiqués.

Ce que l’homéopathie peut apporter en première intention

  • STRAMONIUM

L’enfant a besoin d’une lumière pour s’endormir et réclame une présence. Il dort mieux s’il partage sa chambre avec un frère ou une sœur. Il grince des dents en dormant et crie. Lors des terreurs nocturnes, il s’assied, l’air hagard, ne reconnaît personne et se cramponne à ceux qui l’entourent. Il est calmé par la lumière, les caresse, il faut le réveiller pleinement pour qu’il puisse se rendormir.

L’enfant grince des dents, crie la nuit et reste inconsolable. Il est difficile de le sortir de son cauchemar et de le réveiller. À noter, une agitation des mains jour et nuit.

  • HYOSCYAMUS NIGER

Les terreurs sont souvent provoquées par une excitation ou de la peur. Se méfier de la télévision le soir. L’enfant parle en dormant, croit voir des animaux dans sa chambre. À noter une jalousie quasi constante.

  • ZINCUM METALLICUM

L’enfant crie et grince des dents en dormant. Il bouge beaucoup, surtout les jambes.

Terreurs nocturnes au cours d’accès fébriles. Le tableau ressemble alors à celui de STRAMONIUM.

  • KALIUM PHOSPHORICUM

L’enfant crie et parle durant son sommeil. Les terreurs sont liées à un surmenage intellectuel.

Le sommeil est très agité. L’enfant est souvent somnambule, fait de nombreux cauchemars et se réveille en sursaut, très anxieux. Il demande à être très couvert.

  • TARENTULA

Le sommeil est agité, avec cauchemars et terreurs nocturnes. Il fait des mouvements de balancement pour s’endormir. Ce remède est indiqué chez des enfants hyperactifs.

Articles liés

l’homéopathie est souvent très efficace pour aborder les terreurs nocturnes : Stramonium, Hyoscyamus niger, Silicea…