Terpènes c’est quoi ? Tout savoir sur les terpènes


Connus comme étant au tout début un moyen de protection pour les plantes contre les prédateurs, les terpènes sont des molécules dotées de propriétés odoriférantes. Ils sont issus de nombreux végétaux et procurent aux plantes des odeurs et des saveurs exceptionnelles. C’est d’ailleurs à partir de ces derniers qu’ils attirent certains insectes pour la pollinisation par exemple. Découvrez ici l’essentiel à savoir sur les terpènes.

Les terpènes : qu’est-ce que c’est ?

Présents dans de nombreuses substances naturelles, les terpènes peuvent se présenter sous plusieurs formes dont notamment les huiles, les vitamines, les hormones et même les cannabinoïdes. Au quotidien, les terpènes peuvent être trouvés dans des huiles essentielles, dans les produits cosmétiques, ménagers, alimentaires, etc.

Il faut noter que les terpènes existent également dans le chanvre sous différentes variétés, voire plus d’une centaine. En fait, ils sont produits par les glandes qui sécrètent les molécules de THC & CDB. C’est d’ailleurs leurs présences qui procurent au cannabis son goût citronné, mentholé ou terreux.

Il faut également souligner que le cannabis figure parmi les plantes qui comportent les plus grandes combinaisons de terpènes. Aussi, ses vertus et ses potentiels thérapeutiques proviendraient sûrement de cette molécule. Outre le fait de donner des odeurs et des saveurs au cannabis, les terpènes jouent également un rôle important pour l’organisme.

Les principaux types de terpènes

Il existe 6 principaux terpènes dont notamment le myrcène, le limonène, le pinène, le linalol, le beta-caryophyllène et l’humulène.

Le Myrcène

Cette molécule des terpènes est également présente dans le houblon. Visible fréquemment dans le cannabis, le myrcène dispose d’un arôme au goût terreux avec une petite notion de raisin et d’épices. Identique à la saveur du clou de girofle, il présente différentes vertus médicinales et combattrait la prolifération des cellules atteintes de maladies.

Par ailleurs, il s’agit d’un excellent analgésique, anti-tumorale car il réduirait les tumeurs, anti-inflammatoires et anti-bactériens. Cette molécule aide également les différents cannabinoïdes à être absorbés par l’organisme humain. D’ailleurs, il a aussi pour rôle d’augmenter les effets de ces derniers.

Le Limonène

Tenant la seconde place parmi les terpènes les plus courants dans le cannabis, le limonène est présent dans les agrumes. En effet, il se voit dans certaines plantes telles que le romarin et la menthe poivrée. Il offre ainsi un goût spécifique d’agrumes.

Connu comme étant un insecticide naturel, il était autrefois considéré comme répulsif contre les insectes et parasites prédateurs. Cette molécule est également connue pour ses propriétés anti-bactériennes, antidépresseurs, anti-anxiolytique, antifongique, etc. Aussi, il a pour rôle d’augmenter la concentration, le bien-être et l’attention.

Le Pinène

Présent en grande quantité dans les conifères, le pinène représente les arômes que l’on ressent pendant les balades en forêt de pin ou dans les sauges et romarins. Cette molécule des terpènes est dotée de plusieurs bienfaits dont notamment une caractéristique anti-inflammatoire, antiseptique local et anti-bactérienne.

Il peut protéger les poumons de la bronchite infectieuse et de certains virus. Par ailleurs, il est aussi anticancéreux, aide à combattre l’asthme et à ouvrir les voies du système respiratoire.

Le Linalol

Doté d’une odeur florale de lavande, le linalol est une molécule des terpènes issus de la lavande, mais aussi de la menthe et du laurier. Ayant des vertus odorantes, cette molécule est présente dans certains produits ménagers et cosmétiques.

Il dispose également d’autres propriétés thérapeutiques. Prisé pour la régénération des peaux en application locale, il peut être utilisé comme sédatif, relaxant, somnifère, anti-inflammatoire et anti-anxiolytique. Il veille également à la restauration des fonctions cognitives et au renforcement du système immunitaire.

Le Beta-caryophyllène

Avec son goût poivré, le beta-caryophyllène est un répulsif naturel contre les insectes. Visible dans de nombreuses plantes et épices, cette molécule des terpènes a pour rôle d’apporter des touches boisées et épicées au cannabis par exemple. On le trouve généralement dans le poivre noir et le clou de girofle. Cette molécule vous aide à combattre la douleur locale, en application locale.

Connu pour ses vertus d’analgésique, il fait partie des terpènes qui permettent de soigner les maux de dents. Pour combattre la douleur chronique, il agit comme un cannabinoïde et collabore avec des récepteurs du système endocannabinoïdal. Il peut aussi traiter les douleurs persistantes, neuropathiques, handicapantes et inflammatoires outre la néphrotoxicité et l’arthrite.

Il peut également jouer un rôle important sur le comportement émotionnel lorsqu’il est associé au CDB ou aux récepteurs de système endo-cannabinoïdal. Il est aussi un antifongique, un antioxydant et un meilleur traitement pour combattre l’anxiété et la dépression.

L’humulène ou a-caryophyllène

Présent dans le chanvre, ce terpène dispose d’une très grande notoriété auprès des brasseurs. En effet, il procure du goût à la fois houblonné et rafraîchissant à la bière. Il se trouve généralement dans le gingembre ou le ginseng.

Souvent utilisé dans la médecine chinoise, ce terpène est considéré comme un antibiotique naturel ou un sédatif. Aussi, on s’en sert comme antimicrobien, antibactérien, anticancéreux, anorexigène et anti-inflammatoire.

Lire aussi  BELDIA

Les particularités des terpènes

Les terpènes ont pour spécificités de pouvoir être combinés. En effet, leur combinaison peut être infinie et leur répartition au niveau de deux plants d’une même catégorie peut varier du tout au tout. D’ailleurs, c’est de cette manière que l’on peut déduire que chaque pousse du cannabis est dotée des arômes et des propriétés uniques.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *