Spondylarthrite ankylosante ou pelvispondylite rhumatismale et homéopathie

Expert

spondylarthrite

Spondylarthrite ankylosante ou pelvispondylite rhumatismale et homéopathie

La spondylarthrite ankylosante est un rhumatisme inflammatoire qui peut débuter chez un sujet jeune. Les douleurs se localisent plus volontiers au niveau de la colonne vertébrale et des articulations sacro-iliaques, voire au niveau du tendon d’Achille. La douleur est générée par l’inflammation des zones d’insertion des tendons au niveau de l’os ; cette douleur peut entraîner de la raideur, puis de l’ankylose à la longue.
D’autres organes peuvent être touchés, par exemple la peau, avec une plus forte prévalence du psoriasis, l’œil avec des cas d’uvéites…

Articles associés :

 

Comme pour toute entité pathologique, l’homéopathe peut travailler sur différents plans :

En local sur les douleurs d’insertion tendineuse

En mélange en 4 à 5 CH trois prises par jour

Sur la sacro-iliite (inflammation de l'articulation sacro iliaque)

En mélange en 7 à 9 CH en prise quotidienne

Sur le terrain

avec surtout

Sur des particularités individuelles

on peut ajouter par exemple, en basse dilution

Modifié le: 
13/12/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 4/11/2005
La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999