Soigner une rhinite avec l’homeopathie


L’homéopathie est une médecine alternative encore appelée médecine douce. Elle repose essentiellement sur le principe de la similitude et peut être utilisée à la fois à titre préventif ou curatif. Aujourd’hui, il est même possible de soigner la rhinite avec l'homéopathie. Que ce soit sous leurs formes médicamenteuses ou en tubes, les traitements homéopathiques doivent être employés en fonction des symptômes. Il faut aussi prendre en considération les caractéristiques du malaise. Voici donc les différents moyens pour guérir la rhinite avec l’homéopathie.

Quels sont les traitements homéopathiques envisageables contre la rhinite ?

La rhinite est une inflammation de la muqueuse qui se trouve au niveau des fosses nasales. Il s’agit d’une brûlure de type ORL qui peut être causée par plusieurs facteurs. Elle se manifeste par l’écoulement d’une solution aqueuse en provenance des narines. Une personne qui en souffre peut présenter des symptômes tels que des éternuements à répétition et l’obstruction nasale. Il existe des moyens de traiter la rhinite par l’homéopathie. Pour recommandation, il faut seulement recourir à ces traitements si les symptômes sont déjà présents. Sur ce, voici quelques traitements généralement conseillés par les spécialistes homéopathes pour un patient atteint de cette maladie à savoir :

  • Apis mellifica 15 CH et Arsenicum album 9 CH pour lutter contre le gonflement de la muqueuse ainsi que l’écoulement,
  • Sabadilla 15 CH (à condition que des démangeaisons se fassent sentir au niveau du palais),
  • Arundo donax 9 CH (à condition que des signes de démangeaisons se fassent sentir au niveau des conduits auditifs),

On compte également le Lergypax Lehning, un traitement médicamenteux qui permet de combattre la rhinite homéopathie et certaines allergies. Toujours en vue de se soulager, le patient peut envisager la prise de médicaments généralistes qui luttent contre les manifestations allergiques.

Référez-vous surtout à un médecin afin de savoir quel traitement vous conviendrait. Ce dernier pourrait également vous donner des indications et contre-indications pour un traitement efficace. En plus des médicaments homéopathiques, il y a des granules et des doses homéopathiques qui sont conditionnées en tubes. Tous ces traitements sont généralement de type intense puisqu’il s’agit d’une maladie capable de s’aggraver très rapidement. Ainsi, pour être complets, la plupart des traitements durent généralement plusieurs semaines.

L’écoulement nasal : comment le soigner via l'homéopahatie ?

Un autre symptôme important de la rhinite est l’écoulement nasal aqueux. Comme mentionné précédemment, il faut essentiellement recourir à un spécialiste du traitement de la rhinite par l’homéopathie plus précisément en cas de picotements oculaires ou de larmoiement. D’un côté, l’Allium cepa 9 CH est généralement adéquat pour lutter contre une accentuation de l’écoulement nasal. D’un autre côté, il y le cepa 5 CH qui est également conseillé en cas d’une sensation d’obstruction nasale.

Dans certains cas particuliers, l’écoulement devient brûlant et peut même dégénérer lorsque le patient quitte des conditions climatiques chaudes pour un environnement froid. Le traitement à l’Arsenicum album 9 CH est, la plupart du temps, recommandé pour en venir à bout. En outre, la version 5 CH du même médicament peut servir à lutter contre un écoulement nasal clair qui peut devenir brûlant.

Si vous avez un écoulement nasal, pensez surtout à le traiter le plus tôt possible sinon il peut évoluer vers ce qu’on appelle un écoulement nasal purulent. Parfois même, il arrive que le patient ressente des douleurs au niveau des os du visage.

La rhinite homéopathie : quelles complications

La rhinite peut se compliquer en un rien de temps et devenir très grave. En effet, elle peut se muer en pathologie infectieuse suite à une attaque ou à une agression virale. Dans ce cas précis, on parle de rhinite infectieuse. Le patient remarquera que les écoulements proviennent des fosses nasales. Au début, ils paraissent clairs et ensuite, ils deviennent plus épais. La rhinite infectieuse se manifeste par des écoulements de couleur jaune verdâtre. Pour y remédier, il faut encore un traitement plus intense que dans les cas précédents.

S’agissant du traitement de la rhinite par l’homéopathie, on conseille la prise de plusieurs granules par jour. Cependant, il faut espacer le traitement au fur et à mesure que l’état du malade s’améliore afin d’éviter une exagération. Le traitement de cette forme de rhinite avec l’homéopathie ne peut se faire sans le Nux vomica 9 CH, car il s’agit d’un incontournable pour calmer les éternuements.

Un autre stade avancé de cette maladie est la rhinite allergique. Sa particularité se trouve dans le fait est qu’il est difficile de déterminer si elle est passagère ou non. Dans un premier temps, vous avez l’impression d’en être guéri, pourtant ce n’est pas le cas. Dans ce cas précis, l’Apis Mellifica 15 CH est fréquemment préconisé par l’homéopathe. Ce dernier permet essentiellement de combattre le gonflement des fosses nasales. Dès l’apparition des tout premiers signes d’éternuement, le patient peut choisir d’associer ce remède au traitement Arsenicum album 9 CH. Si, en plus de ces symptômes, vous ressentez des démangeaisons et des écoulements, le médicament Sabadilla 15 CH vous serait d’une grande utilité.

Lire aussi  Goutte et homéopathie

Par ailleurs, la rhinite allergique peut être saisonnière. Dans ce cas, pensez donc à vous protéger de façon périodique. Là, un soin de type préventif serait plus adapté. La prévention de la rhinite par l’homéopathie passe par une médication variée.

Traitements naturels de la rhinite avec l'homéopathie

En dehors des soins administrés contre la rhinite avec l’homéopathie, il y a également un certain nombre de soins naturels et d’indications simples qui pourraient vous aider vous soulager de cette maladie, à savoir :

  • les inhalations simples ou aux huiles essentielles contre le nez bouché,
  • l’aération et le dépoussiérage quotidiens du cadre de vie,
  • la déshumidification des habitations.

Le respect de ces indications optimisera le traitement de la rhinite par l’homéopathie. En définitive, bien que la rhinite paraisse comme un simple rhume, elle est très délicate à soigner. Heureusement, l’homéopathe est un spécialiste des pathologies de ce genre. Ceci dit, si vous avez choisi de vous faire soigner votre rhinite par homéopathie, vous avez fait le bon choix. Les soins homéopathiques reposent essentiellement sur la méthode douce et sur des soins naturels. Pensez surtout à consulter un médecin très tôt afin de ne pas arriver aux stades chroniques de la maladie. En cas d’allergie, faites-vous suivre régulièrement.