Sinusite et homéopathie

Expert

hydrastis canadensis

Sinusite, définition et traitement homéopathique

Les sinusites touchent 15 à 20% de la population, elles sont liées à une inflammation d'une ou plusieurs cavités sinusiennes et peuvent être d'origine virale, bactérienne, allergique...
Recourir à l'homéopathie en cas de sinusite permet d'apporter une solution individualisée en fonction des symptômes.

Sinusites, rappels

Il existe quatre paires de sinus symétriques :

  • Sinus sphénoïdaux.
  • Sinus ethmoïdaux.
  • Sinus frontaux.
  • Sinus maxillaires.

Les cavités sinusiennes communiquent avec les fosses nasales par de petites ouvertures appelés méats. Lors d'une agression des voies aériennes supérieures, les muqueuses s'enflamment, enflent, et peuvent obstruer les sinus. Dans ce cas, le mucus secrété par les muqueuses sinusales n'est plus drainé, la pression augmente et génère la douleur. C'est alors un milieu favorable aux surinfections.

sinusCes agressions peuvent être d'origine diverse :

  • Virales
  • Bactériennes
  • Allergènes
  • Tabac, pollution.
  • Abcès dentaire
  • Anomalie anatomique (cloison déviée.)
  • Températures extrêmes, chaud, froid.
  • Sécheresse de l'air ambiant.

On distingue les sinusites aiguës et les sinusites chroniques (plus de trois semaines d'évolution ou répétition des épisodes). Nous n'aborderons ici que les sinusites aiguës, les sinusites chroniques nécessitant un traitement de fond prescrit par un médecin homéopathe.

Sinusites : le traitement homéopathique

Dès les premiers symptômes

  • HEPAR SULFUR 15CH : une dose de suite.
  • PYROGENIUM 5 CH : 3 granules toutes les 2 heures.
  • STICTA PULMONARIA 5 CH : surtout si l'affection débute par un mal de gorge, atteinte frontale, obstruction et sécheresse du nez avec éternuements.
    • Sensation de pression à la racine du nez.
    • 3 granules toutes les 2 heures.

Ce protocole peut être soutenu par des remèdes spécifiques de l'inflammation :

  • ACONITUM NAPELLLUS 7 à 15 CH : la fièvre est d'apparition brutale, élevée, la peau est sèche.
    • Elle fait souvent suite à un coup de froid. Le corps est rouge, chaud et sec. Parfois toux douloureuse.
    • Une dose ou 10 granules en une prise le plus tôt possible.
  • BELLADONNA 5 À 9 CH : ce stade suit souvent le premier, le corps est rouge, chaud et moite, la toux est douloureuse, la fièvre élevée. 3 granules toutes les heures.
  • FERRUM PHOSPHORICUM 5 À 9 CH : la température est moins élevée, aux alentours de 38°5, le corps est moins rouge. Les yeux sont brillants. 3 granules toutes les heures.

À la phase de suppuration ou de catarrhe

Posologie : sélectionner le ou les médicaments qui suivent en fonction des caractéristiques; 3 granules toutes les 2 heures.

  • MERCURIUS SOLUBILIS 5 CH : les sécrétions sont épaisses ; les os du nez sont douloureux, aggravation la nuit et à la chaleur.
    La langue est chargée. 
  • KALIUM BICHROMICUM 5 CH : l'écoulement est épais, verdâtre parfois teinté de sang avec bouchons. Aggravation la nuit, amélioration à la chaleur.
    Souvent perte de l'odorat. Atteinte de préférence frontale, maxillaire, surtout à droite. 
  • HYDRASTIS 5 CH : douleurs plus souvent frontale gauche.
    Les mucosités sont épaisses, visqueuses et coulent de préférence en arrière du nez dans la gorge. 
  • PULSATILLA 5 CH : l'écoulement est jaune épais et non irritant. 
  • MEZEREUM 5 CH : la sinusite est très douloureuse et touche surtout le sinus maxillaire. Sensation que les dents sont trop longues.
    Les écoulements sont jaunes et irritants parfois teintés de sang. 
  • KALIUM IODATUM 5 CH : douleur frontale et à la racine du nez.
    Les écoulements sont très liquides et brûlants avec larmoiements. 

Selon la localisation

En fonction de la localisation de la sinusite il est nécessaire d'adapter le traitement homéopathique. Ajouter si besoin l'un ou l'autre des médicaments homéopathiques suivants, 3 granules toutes les 2 heures/

Sinusite frontale

Sinusite maxillaire

Sinusite à gauche

Sinusite à droite

Dans les cas de sinusite chroniques ou récidivantes, le traitement doit être soutenu par des remèdes de fond.  

Pour simplifier

SINUSPAX

  • Calcarea carbonica ostrearum 3 DH
  • Calcarea fluorica 3 DH
  • Manganum sulfuricum 3 DH
  • Belladonna 3 DH
  • Sabadilla 3 DH
  • Hepar sulfuris calcareum 5 DH
  • Hydrastis canadensis 3 DH
  • Kalium sulfuricum 4 DH
  • Silicea 5 DH
  • Thuya occidentalis 2 DH
  • Kalium bichromicum 5 DH
  • Cinnabaris 8 DH

Un comprimer à sucer toutes les heures, espacer dès amélioration et poursuivre pendant 4 ou 5 jours à raison de 1 cp 3 fois par jour.

Modifié le: 
05/07/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 10/03/2002

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999