SEPIA OFFICINALIS

sepia

SEPIA OFFICINALIS en homéopathie : indications et posologie

SEPIA OFFICINALIS médicament homéopathique est préparé à partir de l'encre de seiche.

Type Sensible Sepia officinalis

Il s'agit le plus souvent d'une femme, mais certains hommes, et parfois des enfants peuvent bénéficier de ce remède. Par commodité, nous le décrirons au féminin. On décrit une femme brune et mince, fatiguée et triste, ayant des troubles des règles. Le teint est jaunâtre. Elle s'habille avec des couleurs foncées, et ne se maquille guère. Elle souffre de migraines et de désordres hépatiques. Elle est pessimiste, irritable, surtout avec ses proches. Plus tard, elle devient indifférente à son entourage.  

Indications

Sepia officinalis et les troubles digestifs 

  • Anorexie, dégoût de toute nourriture
  • Sensation de poids ou de vide dans l'estomac,
  • Constipation avec sensation de boule dans le rectum, constipation pendant la grossesse,
  • Nausées pendant la grossesse,
  • Aversion pour le lait, désirs d'aliments acides, vinaigre, cornichons.
  • Troubles de la vésicule biliaire, dyskinésie biliaire, avec ou sans calculs accompagnés de douleurs de la région du foie,
  • Nausées, migraines.
  • Prolapsus hémorroïdaire.

Sepia en dermatologie

  • Vieillissement prématuré de la peau.
  • Chloasma, masque de grossesse.
  • Herpès cataménial (durant les règles), labial ou génital.
  • Mycoses récidivantes, gynécologiques et autres, pityriasis.
  • Eruptions sèches : herpès, psoriasis, eczéma, dans la nuque, derrière les oreilles, autour de la bouche.
  • Chute des cheveux.

Sepia officinalis en Gynécologie

  • Chez la femme jeune :
    • déficit hormonal ovarien,
    • règles irrégulières, peu abondantes,
    • syndrome prémenstruel de type dépressif, avec des douleurs lombaires, parfois une poussée d'herpès.
    • Cystites à répétition, mycoses génitales à répétition, chute de la libido.
  • Chez la femme enceinte : nausées, constipation, troubles cutanés, avec apparition de taches brunes dans le visage, sur le nez et autour du menton. Dépressions du post-partum, baby blues, chute des cheveux après la grossesse.
  • À la ménopause : bouffées de chaleur, sans rougeur de la face, avec transpiration et épuisement. Fatigue aggravée le matin, dépression.
  • Aversion pour la sexualité.

Troubles du comportement de type Sepia officinalis

De la fatigue à l'état anxio-dépressif.

Toutes les mères ont connu un jour ou l'autre cet état ; ce qui le génère par exemple : la fatigue de la grossesse, l'actuelle obligation de toujours paraître, jeune, en forme, de reprendre le travail, et cela d'autant plus que les grossesses ont été multiples ou rapprochées.

Fatiguée, on l'entend souvent dire « laissez-moi tranquille ! ». Si ces mots se répètent chez une jeune maman, il faut craindre qu'un jour ou l'autre elle ne glisse vers la dépression. Elle va continuer à « assurer », mais ses angoisses qu'elle dissimule par sa persistance à travailler vont se manifester de manière de plus en plus vive, surtout le matin. Son visage prend un air las, les traits se relâchent, on la sent peiner, perdre sa vitalité.

Elle devient irritable envers ses proches puis se retire ; cette irritabilité se mue en indifférence, véritable lassitude.

Cet état dépressif se manifeste au départ par de la fatigue, surtout le matin, puis viennent le découragement, le pessimisme, l'irritabilité et l'indifférence affective envers ses proches. Cette indifférence, elle la reconnaît et en souffre, facteur aggravant pour cette dépression. Le découragement, le sommeil tant désiré qui ne vient plus, le pessimisme, « À quoi bon ! » Elle abandonne la lutte et refuse de faire face.

Elle refuse les distractions, fuit la compagnie, mais la solitude génère des angoisses. Ce qui la sauve, poursuivre des activités, se dépenser, sport, danse, tout ce qui mobilise et allège. Car dans ce tableau dépressif, tout est pesanteur.

Cet état retentit fortement sur la sexualité : aversion, frigidité, impuissance, fatigue, toujours cette sensation qui freine tout élan vital.

Sepia officinalis, les autres symptômes 

Difficultés alimentaires avec tendance à l'anorexie, anorexie chez la jeune femme. Déficit hormonal ovarien avec bouffées de chaleur. Troubles digestifs avec douleurs pesantes. Vieillissement de la peau. Migraines.

Divers 

Enurésie du premier sommeil chez l'enfant.

Modalités

Aggravation

Par le froid, par la station debout prolongée, par les odeurs, par le lait, pendant et après une grossesse, par la consolation.

Amélioration

Par l'exercice violent, par le mouvement, par la pression forte.

Posologie 

  • Pour les désordres organiques : 4 ou 5 CH, à raison de 3 granules 3 fois par jour 
  • Pour les troubles gynécologiques : 7 à 15 CH, par exemple 5 granules matin et soir.
  • Le traitement du syndrome dépressif est du ressort du spécialiste.

☛ En savoir plus sur les posologies en homéopathie 

Modifié le: 
13/11/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 18/04/2014

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

Bibliographie
  • Guermonprez/Pinkas/Torc, Matière médicale homéopathique, Editions Similia (4 mars 2017), ISBN : 978-2842510718
  • H. Voisin, Matière médicale du praticien homéopathie, Éditions Narayana (15 décembre 2015), ISBN : 978-3955820183
  • Charette, Matière médicale pratique, Editions Similia (9 juin 2000), ISBN : 978-2842510176
  • Boericke , Matière médicale, Editions Similia; Édition : 9e éd. (18 janvier 1999), ISBN : 978-2904928994
  • L. Vannier, J. Poirier, Précis de matière médicale homéopathique, Editions Boiron (7 janvier 1999), ISBN : 978-2857420675
  • D. Grandgeorge, L’esprit du remède homéopathique : Ce que le mal a dit, Editions Narayana (8 mars 2016), ISBN : 978-3955821036
  • H. Allen, Matière Médicale de la fièvre, Similia (18 avril 1996), ISBN : 978-2904928550
  • P. Barbier, Homéopathie : Petits remèdes retrouvés, Ed. Marco Pietteur (15 janvier 2003), ISBN : 978-2872110872
  • J.Jouanny, J.B. Crapanne, H.Dancer, J.L. Masson, Thérapeutique homéopathique Possibilités en pathologie chronique, Ed. CEDH (15 février 2011), ISBN : 978-2915668575
  • M. Guezmonprez, Homéopathie : Principes – Clinique – Techniques, Editions Similia (9 mai 2017), ISBN : 978-2842510763
  • M. Busser, F. Chefdeville, J.M. Cousin, P. Desorbeau, J. Lambert, J. Merckel, J. Nougez, Homéopathie : Les relations médicamenteuses, Editions CEDH (4 novembre 2017), ISBN : 978-2915668803
  • A. Coulamy, C. Jousset, Basses dilutions et drainage en homéopathie, Editions Similia (1 janvier 2002), ISBN : 978-2842510343
La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999