Sécheresse oculaire et homéopathie



Traitement homéopathique de la sécheresse oculaire
Ce symptôme se retrouve plus fréquemment chez la personne âgée ; en effet, les grandes lacrymales responsables de l’humidification de l’œil fonctionnent de moins en moins bien avec le temps. Mais nombre de personnes plus jeunes en souffrent également, et l’homéopathie peut être d’un grand secours.

Sécheresse oculaire, rappels

L’œil sec génère nombre de symptômes :

  • Sensations de brûlures,
  • Sensations de prurit (démangeaisons).
  • Œil rouge.
  • Photophobie (crainte de la lumière) …

Principaux médicaments homéopathiques concernés :

Chez la personne âgée, le médicament le plus souvent utilisé est ALUMINA : la sécheresse touche non seulement l’œil, mais les autres muqueuses également, bouche, muqueuses génitales, muqueuses digestives, rectum avec constipation… Au niveau de l’œil, on retrouve une prose des paupières supérieures, une irritation avec besoin de se frotter les yeux, une vision trouble… Les troubles sont souvent associés à un eczéma sec.
Posologie : En première intention : en 5 CH, 3 granules trois fois par jour.

Dans les autres cas :

À prendre au long cours en basse dilution.

  • NATRUM MURIATICUM : sensation de sable dans les yeux, avec sécheresse et rougeur. Bouche sèche avec soif, possibilité de cataracte. Dilution selon le degré de similitude, 4 à 7 CH pour les pathologies oculaires, 3 granules trois fois par jour.
  • LYCOPODIUM : Sécheresse avec douleurs aggravées la nuit et à la chaleur. Douleurs des paupières avec tendance aux orgelets. 4 à 7 CH pour les pathologies oculaires, 3 granules trois fois par jour.
  • CAUSTICUM : douleurs brûlantes. 4 à 7 CH pour les pathologies oculaires, 3 granules trois fois par jour.
  • KALIUM BICHROMICUM : œil et paupières rouges, avec possibilité de conjonctivite et blépharite associées. Sécrétions jaunâtres et épaisses le matin. 4 à 7 CH pour les pathologies oculaires, 3 granules trois fois par jour.

Traitement local

  • Collyre à l’EUPHRASIA pour les formes très irritantes
  • Collyre enrichi en acide hyaluronique pour les formes simples et la fatigue oculaire
  • Lavages oculaires ou collyre au CALENDULA (demandez à votre pharmacien)

Exemple de préparation :

  • CALENDULA TM
  • EUPHRASIA TM aa 5 gouttes dans 15 ml de sérum isotonique

L’œil sec n’est plus l’apanage des personnes âgées, nombre de plus jeunes en souffrent aussi. En homéopathie, granules et collyres peuvent soulager