Rougeole : le risque d’épidémie se confirme

Rougeole épidémie

Rougeole : le risque d’épidémie se confirme, comment l'aborder avec l'homéopathie

Le traitement allopathique de la rougeole est symptomatique, il s'agit notamment de faire baisser la fièvre et de réhydrater. L'homéopathie propose des traitements spécifiques, avec principalement les médicaments homéopathiques PULSATILLA et BELLADONNA. 

Au cours d'une conférence de presse organisée le 14 mars, les autorités sanitaires ont rapporté qu'entre novembre 2017 et mars 2018 :

  • 913 cas de rougeole ont été déclarés, 
  • 201 patients ont été hospitalisés 
  • Un décès est à déplorer, une jeune femme de 32 ans.
  • 59 département sont touchés et 50% des cas sont survenus dans la région Nouvelle-Aquitaine. 
  • 79 cas au total ont été recensés en 2016 contre 519 en 2017 et un sujet touchée peut contaminer 15 à 20 personnes.

☛ En savoir plus

Qu'est-ce qu'une rougeole et comment la reconnaître ?

  • L'incubation dure de 10 à 15 jours.
  • La maladie débute par une poussée de fièvre accompagnée d'un rhume associant coryza, toux sèche et conjonctivite. 
  • Le lendemain, on peut apercevoir, à l'intérieur des joues de petites papules rouges, recouvertes d'une pellicules blanchâtre, les taches de KOPLICK, le lendemain, apparaît une rougeur de la gorge.
  • Éruption : elle s'étend très rapidement, elle se manifeste sous forme de petites taches rouges, d'abord au niveau du visage, puis sur le tronc et les membres. Les yeux sont rouges et sensibles, la toux très sèche, la fièvre élevée, vers 40°C. Un à deux jours plus tard, la fièvre baisse et la toux devient grasse.

La rougeole peut se manifester sous forme atténuée chez le sujet vacciné, surtout lorsque l'injection a eu lieu avant l'âge de 18 mois.

  • Contagiosité : 4 jours avant jusqu'à 5 jours après le début de l'éruption.
  • Durée de la maladie : environ 7 à 10 jours.
  • Mode de transmission : par contact direct avec des sécrétions provenant du nez et de la gorge des personnes infectées.

Rougeole et homéopathie

Les deux principaux médicaments homéopathiques de la rougeole sont PULSATILLA et BELLADONNA

PULSATILLA traite principalement 'éruption dans ses formes non compliquées, et BELLADONNA est souvent le médicament dédié à la fièvre qui est souvent très élevée. 
En savoir plus... 

 

 

Modifié le: 
05/05/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 16/03/2018

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999