Rectocolite hémorragique RCH et homéopathie

Expert

arnica_homeophyto

La rectocolite ulcéro-hémorragique, rappels

Elle touche toujours le rectum et peut s'étendre au colon. L'intestin gêle n'est jamais concerné. Elle évolue par poussées. Il pourrait y avoir des présispositions génétiques, et un dysfonctionnement immunitaire. 

La maladie peut s’accompagner :

  • De rhumatisme articulaire touchant les membres ou le rachis, par exemple une spondylarthrite ankylosate.
  • De lésions cutanées ou muqueuses 
  • D'atteinte oculaire ...
  • D'atteintes hépato-biliaires

Les poussées se manifestent par

  • L'émission de selles glaireuses et sanglantes
  • Des douleurs abdominales
  • Une altération de l'état général

Le but du traitement homéopathique est d’espacer les poussées. Le médecin doit ensuite intégrer l’épisode à l'histoire (ou anamnèse) du patient. À cet effet, il doit pousser l'interrogatoire aux antécédents les plus lointains du patient, à ses habitudes de vie (sommeil, habitudes alimentaires, digestion, sexualité, tempérament…), et surtout s’attacher à rechercher ce qui aurait pu favoriser la poussée, événement extérieur, changement d’habitudes, saison, météo, …

On s’attache à traiter la lésion et le terrain.

Médicaments homéopathiques d’action locale

Les douleurs sont peu marquées

  • IPECA 5 CH : diarrhées avec sang rouge vif et brillant, glaires, mucus. Parfois faux besoins. Nausées fréquentes, langue propre. 3 à 5 granules 3 fois par jour.
  • ARNICA MONTANA 5 CH : hémorragies et diarrhées avec sensation de brisure, de meurtrissure. 3 à 5 granules 3 fois par jour.

Douleurs importantes

  • CANTHARIS 4 à 5 CH : avec douleurs rectales brûlantes, hémorragies. Des douleurs de vessie sont souvent associées.3 à 5 granules 3 fois par jour.
  • MERCURIUS CORROSIVUS 4 à 5 CH : Coliques avec douleurs intenses et brûlantes, selles glaireuses et sanglantes. Tendance au prolapsus rectal. 3 à 5 granules 3 fois par jour.
  • CAPSICUM 4 à 5 CH : Inflammation du rectum, douleurs brûlantes après chaque selle. 3 à 5 granules 3 fois par jour.

Dans tous les cas, PYROGENIUM 9 CH, une dose en début de poussée, ou 5 granules une fois par jour durant 8 jours.

Médicaments homéopathiques d’action plus générale

  • PHOSPHORUS : c’est certainement le médicament le plus indiqué dans la RCH ; il est à la fois médicament de diarrhées et d’hémorragie. Chez un sujet hypersensible , anxieux et hyperactif. En 9 à 15 CH, en prises espacées, ou en basse dilution, une à deux fois par jour en traitement prolongé.
  • ARSENICUM ALBUM : Le sujet est généralement maigre, anxieux, très frileux et agité. Les rechutes sont périodiques. En 9 à 15 CH, en prises espacées.
  • CHINA RUBRA 5 CH : la diarrhée entraîne épuisement et anémie, à tenter dans tous les cas. 3 à 5 granules 3 fois par jour.
  • NITRICUM ACIDUM : diarrhées avec émission de mucus et de sang. On retrouve souvent ne fissure anale avec des douleurs piquantes comme par une écharde. En 9 à 15 CH, en prises espacées, ou en basse dilution, une à deux fois par jour en traitement prolongé.
  • SULFUR : alternance de poussées de RCH avec d’autres troubles, rhumatismes, problèmes dermatologiques, … En 9 à 15 CH, en prises espacées.

Nombre d’autres médicaments homéopathiques peuvent être indiqués , par exemple SILICEA,THUYA, CAUSTICUM, …

En pratique

  • PHOSPHORUS et ARSENICUM ALBUM se retrouvent dans la plupart des prescriptions pour ce qui est du terrain.
  • CHINA RUBRA est à donner dès qu’il y a hémorragie,
  • PYROGENIUM systématiquement en début de poussée.
  • Pour son action locale, IPECA reste l’un des plus utilisés.

À lire 

Maladie de Crohn et homéopathie

 

 

Modifié le: 
11/10/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 28/06/2005

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999