RADIUM BROMATUM

Logo radioactivité

RADIUM BROMATUM en homéopathie : indications et posologie

RADIUM BROMATUM médicament homéopathique est préparé à partir de Bromure de radium.

Indications

Type sensible RADIUM BROMATUM

C’est un médicament homéopathique d’action  limitée : difficultés de cicatrisation, douleurs de débrouillage en rhumatologie, inquiétude avec tendance à la dépression.
Ce médicament homéopathique est notamment actif dans la goutte et le rhumatisme, dans les affections de la peau en général, acné rosacée, ulcères et prurit lié ou non à une affection dermatologique.

En dermatologie

  • Prurit, grattage, avec ou sans lésion dermatologique.
  • Lupus
  • Troubles de la cicatrisation : cicatrices chéloïdes, cicatrices hypertrophiques, inflammations.
  • Radiodermites, troubles cutanés, troubles trophiques après radiothérapie. 
  • Hyperkératose, cors et durillons douloureux.
  • Tendance à l’ulcération et à la nécrose.

En rhumatologie

  • Douleurs rhumatismales avec modalités de déroulages (RHUX TOXICODENDRON)
  • Douleurs rhumatismales avec besoin de s’étirer
  • Rhumatismes avec raideur, surtout au niveau des genoux et des chevilles. (CAUSTICUM
  • Lumbago, lombalgies

Fatigue, asthénie

  • Avec tendance à la dépression et l’agitation anxieuse. 
  • Fatigue avec irritabilité
  • Asthénie après radiothérapie
  • Asthénie liée à une anémie, surtout dans le cadre d’un traitement anticancéreux avec irradiation. 

Divers

  • Sécheresse des muqueuses digestives et respiratoires. 

Modalités

Aggravation

  • Après une radiothérapie
  • En début de mouvement (dérouillage) 

Posologie

  • RADIUM BROMATUM est généralement prescrit en basse dilution en dermatologie ou en rhumatologie, par exemple en 4 ou 5 CH, 3 granules 3 fois par jour. 
  • Dans le cadre d’une radiothérapie, pour prévenir ou traiter les troubles liés, en 9 CH, 5 granules matin et soir , RAIUM BROMATUM permet une meilleure cicatrisation des zones soumises aux rayons et d'éviter les cicatrices rétractiles indurées, et hypertrophiques. 

☛ En savoir plus sur les posologies en homéopathie 

Modifié le: 
15/04/2019
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 15/04/2019

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

 

 

Pour la rédaction d'articles, je me base sur les ouvrages suivants : Bibliographie

Bibliographie
  • Guermonprez/Pinkas/Torc, Matière médicale homéopathique, Editions Similia (4 mars 2017), ISBN : 978-2842510718
  • H. Voisin, Matière médicale du praticien homéopathie, Éditions Narayana (15 décembre 2015), ISBN : 978-3955820183
  • Charette, Matière médicale pratique, Editions Similia (9 juin 2000), ISBN : 978-2842510176
  • Boericke , Matière médicale, Editions Similia; Édition : 9e éd. (18 janvier 1999), ISBN : 978-2904928994
  • L. Vannier, J. Poirier, Précis de matière médicale homéopathique, Editions Boiron (7 janvier 1999), ISBN : 978-2857420675
  • D. Grandgeorge, L’esprit du remède homéopathique : Ce que le mal a dit, Editions Narayana (8 mars 2016), ISBN : 978-3955821036
  • H. Allen, Matière Médicale de la fièvre, Similia (18 avril 1996), ISBN : 978-2904928550
  • P. Barbier, Homéopathie : Petits remèdes retrouvés, Ed. Marco Pietteur (15 janvier 2003), ISBN : 978-2872110872
  • J.Jouanny, J.B. Crapanne, H.Dancer, J.L. Masson, Thérapeutique homéopathique Possibilités en pathologie chronique, Ed. CEDH (15 février 2011), ISBN : 978-2915668575
  • M. Guezmonprez, Homéopathie : Principes – Clinique – Techniques, Editions Similia (9 mai 2017), ISBN : 978-2842510763
  • M. Busser, F. Chefdeville, J.M. Cousin, P. Desorbeau, J. Lambert, J. Merckel, J. Nougez, Homéopathie : Les relations médicamenteuses, Editions CEDH (4 novembre 2017), ISBN : 978-2915668803
  • A. Coulamy, C. Jousset, Basses dilutions et drainage en homéopathie, Editions Similia (1 janvier 2002), ISBN : 978-2842510343
La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999