PYROGENIUM


 
PYROGENIUM en homéopathie : indications et posologie
En France, la souche PYROGENIUM est préparée à partir d’un lysat de tissu musculaire de porc, prélevé sur animal sain. Il était historiquement préparé à partir de boeuf, mais suite à la maladie de la vache folle, l’usage du porc a été imposé.

Indications de PYROGENIUM

Type Sensible

C’est un médicament d’action limitée.

Indications

PYROGENIUM est historiquement le grand médicament des états septiques accompagnés d’agitation.

  • Pyrogenium peut être utilisé dans tous les états infectieux, en complément d’un traitement classique, antibiotiques ou autre.
  • État septique avec fièvre, prostration et cependant agitation et anxiété.
  • On note classiquement une dissociation pouls, température, c’est-à-dire une température élevée et un pouls lent, ou inversement, un pouls élevé et une température normale ou basse.
  • Pathologies infectieuses diverses, surinfections, abcès, plaies suppurées, en complément d’une médication classique, 9 CH, 5 granules deux à trois fois par jour.
  • Infections dentaires, à la même posologie.
  • Suppurations chroniques, même posologie. (Complémentaire, SILICEA 15H).
  • Odeur fétide des sécrétions.
  • PYROGENIUM peut également être prescrit en prévention du risque infectieux notamment dans le post-partum ou en chirurgie.
  • Toxi-infection alimentaire, en complément d’ARSENICUM ALBUM et des médicatons allopathiques.
  • Et compte tenu de la résistance croissante aux antibiotiques, il faut s’attendre à ce que PYROGENIUM reprenne la place qu’il a perdu depuis l’avènement de ces derniers.

Posologie de Pyrogenium

Ce médicament homéopathique s’utilise de 7 à 9 CH, la plupart du temps en complément des antbiotiques pour les infections graves.

☛ En savoir plus sur les posologies en homéopathie

Pyrogenium est un médicament homéopathique utilisable dans tous les états infectieux, en complément du traitement adéquat