Problèmes hormonaux vus par l'énergétique chinoise traditionnelle

ying yang

Par Danielle MANAVIT

diplômée
de thérapies traditionnelles chinoises et diététique
énergétique. http://www.institutmanavit.com .

Remarques préliminaires

La physiologie et l'anatomie féminines, peut-on dire, sont plus complexes
que celles de l'homme.
Règles, puberté, grossesse et ménopause sont des étapes
particulières de la vie auxquelles les femmes doivent faire face.
Mais il est important de se rappeler qu'aucune de ces étapes n'est
une maladie, ce sont des processus physiologiques normaux.
Souvent lors de problèmes avec ces étapes, le mot « normal » est
employé ; il est inapproprié et source de malentendu, je suggère
de le remplacer par le mot « courants ». Celui-ci a le mérite
de décrire un phénomène se produisant de nombreuses
fois dans certaines circonstances sans le rendre « obligatoire », « nécessaire
». Par exemple : les règles douloureuses, la prise de poids à la
ménopause ou à
la prise d'hormones naturelles de synthèse, etc.
Autre terminologie ambiguë : « hormones naturelles
». Par exemple, le benzoate d'oestradiol est dit «
hormone naturelle » parce qu'il est l'imitation synthétisée
d'une hormone normalement sécrétée dans le corps mais
ce n'est pas une substance que l'on retrouve
à l'état pur dans la nature.
Pareillement il ne faut pas nommer « hormones naturelles
» les principes et composés naturels d'une plante dont les propriétés
ou la formule chimique sont apparentées aux hormones sécrétées
par le corps, on les nomme plantes à effet «
hormone-like ».

Il est fondamental de ne pas pratiquer la politique de l'autruche dans le
domaine de la prévention et donc d'effectuer régulièrement
tous les examens prévus selon les tranches d'âges pour dépister
les maladies graves, sachant que plus tôt elles sont dépistées
plus elles ont des chances d'être
éliminées.

Rappels d'énergétique

Les thérapies chinoises s'occupent de l'individu dans sa globalité
Les concepts d'interaction entre les différents organes et systèmes
sont à la base de la considération
énergétique.
Ainsi à la ménopause et à la pré
et péri ménopause, la femme présente des bouleversements
hormonaux mais aussi des déséquilibres
énergétiques, aussi le point de vue énergétique
global peut-il être intéressant.
Le principe Yin/Yang est à la base de la philosophie et des thérapies
chinoises, il a commencé
au 3 ième siècle avant notre ère. Ce sont deux forces
de l'univers, opposées mais complémentaires, inséparables
dans une dynamique de complémentarité
constante.
On rencontre des symptômes Yin et des symptômes yang sur des
terrains plus ou moins Yin ou Yang et sur des
états de plus ou moins vide ou plénitude.

Au moment des modifications dans l'organisme de la femme, le Yin diminue
et donc l'équilibre Yin/Yang est perturbé. Ainsi les femmes
ayant un terrain Yin, en général vont mieux vivre cette période.
Le Qi ou Zhen Qi = énergie Véritable est la force vitale de
l'organisme, il est divisé en plusieurs niveaux

  • L'énergie Wei qui circule à la surface du corps pour le protéger.
  • L'énergie de naissance Jing Qi est stockée au Rein (énergie
    pas organe) et transmise à
    la conception en fait.
  • L'énergie Ying nourricière
  • Xue = le sang support de l'énergie
  • Jin Ye = les liquides organiques
  • Le Qi est nourri par l'énergie Zong dite Essentielle (venant de Kong
    Qi = énergie de l'air et de Gu Qi venant des aliments), associée à l'énergie
    Yuan qui est le potentiel individuel.
    Comme l'énergie Jing circule à partir du rein (énergie
    et non organe) suivant un rythme particulier et comme lors de la ménopause
    l'énergie du rein va se modifier il y aura double influence sur le
    déséquilibre.

L'interaction entre le microcosme du corps et le macrocosme universel se
fait par la loi des Cinq éléments. Chaque saison est reliée à un élément
qui lui-même est relié à une énergie, un organe
et un viscère. Mais cette notion n'est pas isolée, elle est
reliée à d'autres concepts qui sont : couleurs, saveurs, psychisme
etc..

Mais il y a interaction entre les éléments avec plusieurs
lois :

  • Cycle Cheng d'engendrement
  • Cycle Ke de contrôle
  • Cycle Wu de destruction

C'est à partir de tout cela que l'on examine une personne pour établir
ce que l'on peut appeler un
« diagnostic énergétique ». Cela se fera par des
questions, la prise des douze pouls aux poignets, et l'examen de la
langue.

Les chinois nomment globalement les hormones reliées
à la reproduction :
Tian Gui.
Le processus de puberté et de ménopause ou andropause est relié donc
pour la pensée chinoise
à Tian Gui (les hormones dont je viens de parler) mais aussi au méridien
Ren Mai (un des 8 merveilleux vaisseaux qui a ses points propres) et au Chong
Mai qui emprunte beaucoup de ses points au méridien Rein nommé :
Zu Shao Yin (signifiant le Shao Yin du bas sachant que le Shao Yin du haut
est le Cour) et Estomac nommé : Zu Yang Ming (signifiant le Yang Ming
du bas celui du haut étant le Gros Intestin) .
Pour ce qui est de la notion de Xue le sang il est :

  • Dirigé par le cour (fonction pas organe)
  • Thésaurisé par le Foie. Plusieurs troubles des règles
    et syndromes prémenstruels s'expliquent alors par des dysfonctionnements
    de cette énergie. (Rappel : l'énergie du Foie est liée
    aux émotions excessives, beaucoup de problèmes menstruels sont
    reliés aux déséquilibres des énergies du Foie).
  • Contrôlé par l'énergie Rate/Pancréas qui le
    contient dans les vaisseaux et fabrique le sang riche, partie nourricière

 

Le support de l'énergie : Qi est le commandant de Xue le Sang et Xue le Sang est la Mère du

Qi.

 

Les merveilleux vaisseaux

  • Chong Mai : mer du sang et des 5 Zhang = organes, 6 Fu = viscères.
    Il commence à l'utérus pour les femmes, entre les 2 reins pour
    les hommes
  • Ren Mai : débute à l'utérus pour les femmes et sous
    les reins pour
    les hommes, c'est la mer de tous les méridiens Yin.
  • Dai Mai : vaisseau ceinture qui met en relation tous les méridiens
    au niveau de la taille
  • Du Mai : il équilibre Yin/Yang, part de l'utérus pour les
    femmes et de la zone des reins pour les hommes, il contient le Feu de Ming
  • Men = la Porte de la destinée dit-on, utile pour la reproduction,
    la transmission du patrimoine génétique.

Le Dr Georges CRABBÉ décrit la différence de symptômes
Yang qui viennent d'un déséquilibre par Yin du Rein insuffisant
qui entraîne en chaîne le Yang du Rein qui s'emballe avec à sa
suite le Yang du Foie et le Yang du cour, et les symptômes Yin qui
viennent avec un Yang du Rein et de Rate déficients.
C'est l'analyse de ces symptômes, à travers les règles énergétiques,
qui permet de dresser un profil du problème qui sera vérifié
avec l'examen des pouls et de la langue ; De là, l'acupuncteur tire
un traitement.

En ce qui me concerne, j'en tire des conseils alimentaires et des
exercices de Qi Gong, en effet, les aliments étant Yin ou Yang on
peut aider à réguler le corps avec un choix particulier. Quant
aux exercices de Qi Gong, ils visent à faire circuler dans le corps
les énergies bloquées et à renforcer celles qui sont
en faiblesse.

On pourra travailler sur les phénomènes de bouffées
de chaleur, de rétention, d'ostéoporose. Il y a 2 points spécifiques
qui aident la fixation du calcium et un qui renforce les os. (Cfs cours de
Do In en groupe où l'on apprend à les travailler par
massage, même si la séance chez l'acupuncteur est importante)

  • Point 11 Vessie : Da Shu point Hui des os et mer des 12 méridiens à hauteur
    de la 1ère épine dorsale de part et d'autre de la vertèbre
  • Point 11Rn Heng Gu sur os pubien
  • Point 6 intestin grêle : Yang Lao point précis
    à côté de la styloïde radiale.

Des médecins acupuncteur réussissent très bien à traiter
des cas de stérilité
avec grand succès.

En énergétique on a donc un affaiblissement de l'énergie
Yin des reins qui va créer un excès apparent de Yang mais celui
ci peut aussi être faible et l'on a alors alternance de bouffées
de chaleur et frilosité. De plus avec un état
émotionnel perturbé on aura un feu du foie
énergétique, il faut donc équilibrer la fonction eau
ce qui ne veut pas dire boire de l'eau, (voir alimentation) et Qi Gong +
massage de points surtout 4 Rate/Pancréas, grand point régulateur.

Remarque : des exercices de Qi Gong inappropriés
peuvent au contraire renforcer des symptômes, comme bouffées
de chaleur ou autre.

 

Modifié le: 
11/10/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : - 14/07/2001

À propos de l'auteur

Danielle Manavit, diététitienne, sophrologue, pratique l'énergétique chinoise traditionnelle. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999