PLUMBUM METALLICUM

Granules - Plumbum metallicum

PLUMBUM METALLICUM en homéopathie : indications et posologie

PLUMBUM METALLICUM médicament homéopathique est préparé à partir du plomb.
Le tableau clinique du patient qui en est justiciable ressemble à celui d'une intoxication chronique au plomb.

Type Sensible Plumbum metallicum

  • Ce médicament homéopathique s'adresse souvent à un sujet âgé, maigre, sec, tremblant et en mauvaise santé.
  • Il peut souffrir de constipation et de troubles de la mémoire.
  • Le tableau rappelle celui du saturnisme, intoxication au plomb.
  • Ses indications se situent globalement dans les domaines de la sclérose.

Indications de Plumbum metallicum

Plumbum metallicum et Appareil digestif

  • Tendance générale au spasme et à la constipation. Sensation que les organes sont tirés vers le haut ou vers l'arrière.
  • Constipation : elle est chronique, et s'accompagne de spasmes abdominaux douloureux, améliorés par la pression forte et plié en deux. Les selles sont petites, dures et noires.
  • Coliques abdominales violentes avec constipation et spasme de l'anus.

Plumbum metallicum et Neurologie

  • Névralgies, fulgurantes et violentes du dos ; de la colonne vertébrale et des membres. Neuropathies périphériques.
  • Paralysie progressive des nerfs extenseurs, paralysie radiale.
  • Amyotrophie progressive.
  • Troubles de la mémoire, déficit intellectuel chez l'enfant (penser au saturnisme).

Plumbum metallicum pour le Coeur et la circulation

  • Hypertension artérielle : elle est chronique, avec une forte élévation du chiffre minimal.
  • Artériosclérose. Artérite des fumeurs.

Divers

  • Insuffisance rénale.
  • Névralgies douloureuses et fulgurantes.
  • Gingivites des personnes âgées, avec mauvaise haleine, et parfois soulignées d'un liseré bleuâtre.

Modalités

Aggravation

  • Par le mouvement.

Amélioration

  • Par la pression forte.

Posologie de Plumbum metallicum

  • Plumbum metallicum s'utilise de préférence en basse dilution, 4 à 5 CH, une ou deux prises quotidiennes, en association avec le traitement allopathique adéquat.
  • Pour les troubles neurologiques, 15 CH.

☛ En savoir plus sur les posologies en homéopathie 

Modifié le: 
06/11/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 21/11/2014

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

Bibliographie
  • Guermonprez/Pinkas/Torc, Matière médicale homéopathique, Editions Similia (4 mars 2017), ISBN : 978-2842510718
  • H. Voisin, Matière médicale du praticien homéopathie, Éditions Narayana (15 décembre 2015), ISBN : 978-3955820183
  • Charette, Matière médicale pratique, Editions Similia (9 juin 2000), ISBN : 978-2842510176
  • Boericke , Matière médicale, Editions Similia; Édition : 9e éd. (18 janvier 1999), ISBN : 978-2904928994
  • L. Vannier, J. Poirier, Précis de matière médicale homéopathique, Editions Boiron (7 janvier 1999), ISBN : 978-2857420675
  • D. Grandgeorge, L’esprit du remède homéopathique : Ce que le mal a dit, Editions Narayana (8 mars 2016), ISBN : 978-3955821036
  • H. Allen, Matière Médicale de la fièvre, Similia (18 avril 1996), ISBN : 978-2904928550
  • P. Barbier, Homéopathie : Petits remèdes retrouvés, Ed. Marco Pietteur (15 janvier 2003), ISBN : 978-2872110872
  • J.Jouanny, J.B. Crapanne, H.Dancer, J.L. Masson, Thérapeutique homéopathique Possibilités en pathologie chronique, Ed. CEDH (15 février 2011), ISBN : 978-2915668575
  • M. Guezmonprez, Homéopathie : Principes – Clinique – Techniques, Editions Similia (9 mai 2017), ISBN : 978-2842510763
  • M. Busser, F. Chefdeville, J.M. Cousin, P. Desorbeau, J. Lambert, J. Merckel, J. Nougez, Homéopathie : Les relations médicamenteuses, Editions CEDH (4 novembre 2017), ISBN : 978-2915668803
  • A. Coulamy, C. Jousset, Basses dilutions et drainage en homéopathie, Editions Similia (1 janvier 2002), ISBN : 978-2842510343
La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999