Plante adaptogène : tout savoir


plante-adaptogene

Le stress est de nos jours, ce à quoi nul ne peut échapper sans prendre quelques dispositions. Les plantes sont reconnues de par le monde pour leurs ressources intarissables ; c’est la raison pour laquelle on recourt à leurs vertus thérapeutiques pour se soigner de façon naturelle. En considérant toutes les composantes du monde vivant, les plantes ont la meilleure capacité d’adaptation aux circonstances qui s’imposent à elles ; cette capacité, les plantes savent la communiquer à l’organisme humain pour l’aider à s’adapter au stress et à ses causes. Ces végétaux sont baptisés : ‘’plantes adaptogènes’’. Comment agit une plante adaptogène ? Pourquoi dit-on d’elle qu’elle est ce qu’il y a de mieux pour combattre naturellement le stress ?

Que peut-on entendre par ‘’plante adaptogène’’ ?

L’environnement est une source constante de stress :

  • bruits ;
  • accidents ;
  • conditions de météo, etc.

En état de stress, l’organisme se déstabilise. Cet état de choses peut s’aggraver si on n’est pas bien encadré. Et c’est là que prend d’importance l’usage d’une plante adaptogène dont l’ingestion agit sainement sur l’organisme et fonctionne comme un régulateur physiologique.

Où trouve-t-on les plantes dites adaptogènes ? Ce sont les pays dont les conditions météorologiques sont raboteuses qui constituent une terre favorable à ce type de végétaux. Ainsi, les terres d’Europe du Nord, la Russie, l’Inde et bien entendu la Chine, sont des terrains idéaux pour ces plantes.

L’usage des plantes adaptogènes remonte à bien des siècles en arrière. La noblesse chinoise tout comme les Vikings, a recouru à ces plantes pour contrer le stress qui envahit lorsqu’on se retrouve en très haute altitude et qu’on a besoin de résister physiquement et de s’acclimater convenablement. Les hindous connaissent bien les propriétés adaptogènes de ces plantes qui ont servi dans les pharmacopées traditionnelles d’antan et qui nourrissent aujourd’hui la phytothérapie ; même la médecine ayurvédique en fait usage.

Une plante adaptogène est en général constituée de :

  • d’oligo-éléments ;
  • de vitamines ;
  • polysaccharides ;
  • anti-radicalaires.

Grâce à ces différents éléments, une plante adaptogène est capable de tenir compte du niveau de stress de l’organisme dans lequel il se retrouve pour rééquilibrer le système nerveux. Le corps se fortifie et l’acclimatation au stress devient aisée pour la personne concernée.

Plante adaptogène : l’origine du concept

plante-adaptogene

C’est à la fin de la seconde guerre mondiale que le Russe Nicolaï Lazarev s’est consacré à des études approfondies sur les vertus et propriétés des végétaux aujourd’hui connus sous l’appellation de ‘’plantes adaptogènes’’. C’est donc ce pharmacologue russe qui est l’auteur du concept. Il a d’ailleurs formulé une définition de l’expression ‘’plante adaptogène’’. Que dit la définition grosso modo ?

Selon le toxicologue russe, le terme désigne un composé pharmacologique qui, une fois dans le milieu organique augmente la résilience du corps en vue d’anéantir les manifestations du stress. Un tel composé pharmacologique est en mesure de faire en sorte que le corps tienne bon quand il est soumis à un effort fortement éprouvant.

La définition de Nicolaï Lazarev a été améliorée par un autre Russe, Israël Brekhman (pharmacologue aussi par ailleurs), qui lui, a fait des recherches laborieuses sur le panax ginseng.

Qu’est-ce qui permet de qualifier une plante d’adaptogène ? C’est Brekhman qui apporte la réponse en proposant 3 critères importants :

  • la capacité à renforcer l’organisme contre toute sorte d’agression ;
  • la capacité à normaliser le milieu physiologique afin d’anéantir le stress ;
  • faire montre d’une non-toxicité.

Les plantes adaptogènes constituent des moduleurs de métabolisme qui savent aider l’organisme à se montrer résistant contre les facteurs environnementaux de stress, et ce, sans effets néfastes. Que les facteurs de stress soient physiques, chimiques ou même biologiques, c’est par une action spécifique, ciblée et adaptée qu’une plante adaptogène apporte les meilleures réponses.

Quelques plantes adaptogènes

Des centaines de plantes ont été examinées en tenant compte des critères qui déterminent le caractère adaptogène d’un végétal. Voici quelques-unes de ces plantes :

  • Le panax ginseng fortifie le corps contre les attaques, accroît la vitalité et procure de la bonne humeur. Cette plante connue et utilisée depuis de nombreux siècles, conforte le système immunitaire. De cette plante asiatique, seules les racines sont utilisées. C’est un tonifiant pour les muscles. Lorsqu’on use du ginseng comme complément alimentaire, on éloigne significativement le stress et la dépression. Très recommandé aux convalescents, le ginseng fortifie et remonte en peu de temps.
  • L’astragale est très efficace pour le bon fonctionnement du système hormonal.
  • L’Eleuthérocoque est un puissant adaptogène qui fait la réputation de la longévité des Asiatiques. En effet, cette plante apporte aux chinois depuis des siècles, une capacité à vivre très longtemps, et le monde en est témoin. C’est un incontournable de la médecine chinoise.
  • La rhodiola est connue pour rendre meilleures les facultés cognitives. C’est surtout la racine qui se consomme pour décupler les capacités physiques.
  • Le chanvre par le biais d’un de ses composés (le cannabidiol), aide beaucoup à soulager les douleurs les plus atroces en raison de ses capacités sédatives. Anti-inflammatoire et anti dépression, le cbd est une molécule aujourd’hui plébiscitée. De nombreuses études se font à son propos dans plusieurs pays du monde en raison des possibilités étonnantes qu’offre cette plante prodigieuse. Le cannabidiol est un adaptogène qu’on retrouve dans certains produits pharmaceutiques comme le Sativex et l’Epidiolex.
  • L’ashwagandha a le mérite de pouvoir réguler correctement le système nerveux et de calmer la dépression. C’est également un végétal qui a un pouvoir anti-inflammatoire. Cette plante adaptogène est une pièce maitresse de la médecine ayurvédique qui défend que la plante apporte régénération de cellules et rajeunissement de l’organisme.
  • Le basilic sacré est un purificateur imbattable. Cet anti-inflammatoire sait jouer sur les niveaux de cortisol. Le basilic sacré est un antibiotique ‘’avéré’’. Cette plante est aussi un véritable protecteur du foie. En influant sur le taux de cholestérol et celui de l’insuline dans le sang, le basilic aide à lutter contre les méfaits du diabète.
Lire aussi  L'otite séreuse, j'ai tout entendu

Il est important de savoir que les plantes adaptogènes ne sont pas encore crédibilisées par les recherches scientifiques. Cependant, leurs usages apportent beaucoup de bénéfices aux utilisateurs sans constituer pour ces derniers, un quelconque danger.