Pied d’athlète ou intertrigo des orteils, les solutions en homéopathie et aromathérapie

Expert

Traitement homéopathique de l'intertrigo des orteils ou pied d'athlète

Le pied d’athlète est une lésion dermatologique d’origine mycosique, principalement lié à des dermatophytes, la plupart du temps, le Trichophyton rubrum ou le Trichophyton mentagrophytes. Elle est principalement favorisée par la chaleur et la transpiration.

Rappels

Les symptômes : La peau entre les orteils se fendille et pèle puis se fissure. Des rougeurs peuvent apparaître dans la zone infectée, ainsi qu’une sensation de brûlure. L’affection peut s’étendre à toute la plante du pied. Il est fréquent d’observer une réaction de type urticarienne ou apparentée à distance : dans les cas de dyshidrose palmo-plantaire, par exemple, il convient toujours de rechercher un intertrigo. Ces affections sont en effet fréquemment liées.

Le traitement allopathique : Il consiste en des antifongiques locaux de type Kétokonazole. Après nettoyage soigneux, sécher la peau puis appliquer la crème et, si l’on porte des chaussettes ou chaussures fermées, appliquer cette même substance sous forme de talc.

ATTENTION, même en cas d’amélioration rapide, le traitement doit être poursuivi durant trois semaines.

Le traitement avec les médecines complémentaires

En application locale

L’utiliser pareillement dilué à 10 % dans le l’eau minérale pour les bains de pieds.

  • Pour l’hygiène quotidienne, utiliser un savon au Calendula.
  • Bien sécher
  • Appliquer un talc ou de la poudre de soie pour bien assécher la zone.

L’huile essentielle d’Arbre à Thé ou Melaleuca alternifolia

Cette huile essentielle possède des propriétés antifongiques ; appliquer une à deux gouttes de cette huile essentielle pure matin et soir après la toilette sur une peau bien séchée.

Il existe par ailleurs nombre de formules dédiées avec les huiles essentielles, avec par exemple les formules du Docteur Baudoux

Sous forme huileuse et pour l’adulte :

  • HE Géranium rosat Égypte : 3 gouttes
  • HE Laurier noble : 2 gouttes
  • HE Palmarosa : 3 gouttes
  • HE Thym CT thujanol: 2 gouttes

Utilisation : une à deux gouttes du mélange en application locale matin et soir après la toilette sur une peau bien séchée.

Sous forme de talc et pour l’adulte :

  • HE Tea tree : 1 ml
  • HE Menthe poivrée : 0.7 ml
  • HE Lavande aspic : 1 ml
  • HE Tanaisie annuelle : 0.3 ml
  • Talc : complément à 100 g

Utilisation : en complément de la formule huileuse.

Les possibilités en homéopathie

En première intention :

MERCURIUS SOLUBILIS 5 CH : c’est le médicament homéopathique le plus approprié : 3 granules trois fois par jour pendant une semaine, puis 5 granules une fois par jour pendant 2 semaines. En effet, MERCURIUS SOLUBILIS traite préférentiellement les intertrigos d’origine mycosique.

Les autres possibilités :

  • HYDROCOTYLE 5 CH : la peau est rouge et suintante ; elle transpire et démange fortement. 3 granules trois fois par jour.
  • DULCAMARA 5 CH : sur la notion d'une lésion dermatologique survenant dans un "climat" humide (transpiration). 3 granules trois fois par jour.
  • NATRUM SULFURICUM 5 CH : même principe. 3 granules trois fois par jour.

 

Gros plan : Les pieds qui transpirent et l’homéopathie

Ce sont des médicaments de terrain qui se sélectionnent selon le degré de similitude (Consulter les fiches) et se prescrivent généralement en doses espacées.

  • SILICEA 15CH : transpire et sent mauvais des pieds, mycoses interdigitales.
  • PSORINUM 30 CH : mycoses récidivantes, frilosité.
  • LYCOPODIUM 15 CH : transpire des pieds, veut être le premier
  • NITRICUM ACIDUM 15CH : transpire des pieds, tendance aux fissures.
Modifié le: 
24/07/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 4/07/2017

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999