Peau, stress et homéopathie : STAPHYSAGRIA

delphinium staphysagria

Eczéma, psoriasis aggravés par le stress : STAPHYSAGRIA en homéopathie

Celles et ceux qui souffrent de la peau le savent, le stress, la pression influencent grandement l'intensité de l'eczéma ou du psoriasis et peuvent déclencher des poussées. Dès lors que l'intégrité de la personne psychique est touchée, le corps développe des lésions cutanées ou aggrave celles qui existent déjà.

Ce qui affecte le plus ?

Les vexations, les humiliations, l'insuffisance d'attention, la tromperie, la frustration, et ce d'autant plus que l'on doit contrôler son agressivité. Les tensions intérieures deviennent insupportables, et le corps verbalise par des somatisations, surtout au niveau de la peau.

Le remède clé de ce cheminement est STAPHYSAGRIA.

Bien sûr, il ne suffira pas à lui seul à guérir un eczéma ou un psoriasis, qui comme nous l'avons dit sont des soupapes, reflets d'un mal-être physique ou psychique intérieur. Il pourra par contre atténuer cette expression cutanée et en espacer les manifestations.

Le sujet staphysagria

L'adulte

Les sujets justiciables de ce remède sont légion, surtout à notre époque. Notre patient intériorise et ressasse ses problèmes. Il ressent une vive tension car il contrôle tout, il se dévalorise et ressent une humiliation permanente. Il est capable de colères qui seront explosives et paraîtront hors de propos car ruminées longtemps auparavant. Les somatisations se font essentiellement au niveau de la peau, mais peuvent toucher, en premier lieu, l'appareil urinaire avec des infections, le digestif avec des douleurs du colon, l'appareil respiratoire avec des toux nerveuses, la "charpente" avec des rhumatismes, lumbagos.

L'enfant

Ce remède est utilisable chez l'adulte et chez l'enfant. Celui-ci est plus volontiers irritable et violent petit. Il commence à se contrôler vers 5 ans. Sage dans certaines circonstances, il sera capable de violentes colères dans d'autres. "Comme une image à l'école ou chez la gardienne", odieux à la maison. Ou pacifiste à l'extrême mais avec des problèmes de peau. Les tableaux sont nombreux, mais on sent pratiquement toujours un décalage entre le vécu de l'enfant et son comportement. L'histoire de la maladie débute généralement par une blessure d'amour propre.

Comment utiliser Staphysagria

STAPHYSAGRIA s'utilise soit en haute dilution 

Le médecin prescrit généralement une dose unique et observe les résultats.  

Soit en moyenne dilution

  • 7 ou 9 CH, 5 granules le matin

Articles liés

Modifié le: 
19/07/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 19/07/2018
La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999