Otites moyennes aiguës et homéopathie

Expert

otites ete (otoscope)

Otites moyennes aiguës et homéopathie

L'otite moyenne aiguë est une inflammation de la muqueuse des cavités de l'oreille moyenne, produite par une agression microbienne. Elle survient la plupart du temps au décours d'une rhinopharyngite. Elle peut être bactérienne, mais le plus souvent virale.
Les recommandations actuelles chez l'enfant de plus de 2 ans précisent que le recours systématique à une antibiothérapie n'est pas conseillé. L'état de l'enfant devant être réévalué 48 à 72h après instauration d'un traitement symptomatique de la douleur.

L'otite moyenne aigue

Les otites moyennes aiguës sont extrêmement fréquentes chez l'enfant, il y a plusieurs raisons à cela :

  • La vie précoce en collectivité, crèche, école maternelle.
  • Le terrain allergique.
  • Les antibiothérapies répétées devant le moindre tympan congestif ; ils créent des résistances et des niches de germes se multipliant à la moindre circonstance favorable.

 

Otites moyennes aigues et homéopathie

À la phase congestive

  • Aviaire 15 CH: une dose le plus tôt possible chez un enfant présentant des otites récidivantes.
  • Survenant par temps froid et sec : Aconitum napellus 15 CH une dose.
  • Par temps humide : Dulcamara 15 CH, une dose.
  • Début progressif, douleur aggravée la nuit, tympan congestif : Ferrum phosphoricum 5 CH, 3 granules toutes les heures.
  • Belladonna 5 CH : début brutal, douleurs pulsatiles, intolérance au moindre bruit, fièvre élevée avec sueurs. 3 granules toutes les heures.
  • Arsenicum album 5 à 9 CH : douleurs brûlantes, aggravées la nuit entre 1 heure et 3 heures, avec agitation et anxiété. 3 granules toutes les heures.
  • Capsicum annuum 5 à 9 CH : douleur sourde avec sensation de brûlure dans la gorge. 3 granules toutes les heures.
  • Chamomilla 9 à 15 CH : douleur intolérable, lancinante. La joue du côté atteint est rouge. L'épisode peut survenir au décours d'une poussée dentaire. 3 granules toutes les heures.

En pratique, devant tout tableau d'otite de type congestive au début, on pourra donner toutes les heures le cocktail suivant : Arsenicum album, capsicum annuum, belladonna, ferrum phosphoricum.  

À la phase suppurative

Le tympan est épais, opaque et bombé.

La paracentèse peut être indiquée pour permettre l'évacuation du pus, et éviter la perforation spontanée du tympan.

L'antibiothérapie est indiquée, en complément du traitement homéopathique. Les remèdes suivants pourront compléter le traitement :

  • Si l'on est alerté assez tôt, et avec contrôle du tympan : Hepar sulfur, une dose toutes les 6 heures en dilution croissante, 9 H, 12 H, 15 H, 30 H.
  • Mercurius solubilis 5 CH : l'écoulement est purulent, jaune verdâtre, de mauvaise odeur.
    • On retrouve une fièvre élevée avec transpiration et soif, une mauvaise haleine.
    • 3 granules toutes les 2 heures.
  • Arsenicum album 5 CH : aggravation du tableau la nuit. 3 granules toutes les 2 heures.
  • Aurum metallicum 5 CH : ce remède a une action sur la caisse du tympan ; à donner systématiquement dans cette indication. 3 granules toutes les 2 heures.
  • Pyrogenium 9 CH : une prise matin et soir. Ce remède épaule les précédents.
  • Si la suppuration traîne : Silicea 4 CH deux prises (5 granules) par jour.
Modifié le: 
17/10/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 7/03/2006
Bibli acouphène

Bibli Acouphènes

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999