NUX VOMICA, en médecine vétérinaire

Expert

strychnos nux vomica

La chronique vétérinaire du Docteur Marcel

Les alcaloïdes de STRYCHNOS NUX VOMICA.

Malheureusement le vétérinaire ne connaît que trop bien la strychnine, poison violent qui se fixe sur le foie et le système nerveux. La mort par empoisonnement de ses patients est précédée de signes nerveux typiques opisthotonos, mydriase, convulsions tétaniformes avec trismus, nystagmus accompagnées de signes digestifs, hyper-sialorrhée et vomissements puis spasme vésical et énurésie, défécation réflexe précédant la mort.

En allopathie

La noix vomique est aussi un médicament très actif, mais sa toxicité le rend dangereux (interdit chez le chat). On l'emploie chez le chien par voie buccale comme névrosthénique. Associé à la brucine(autre alcaloïde de NUX VOMICA) et à l'arsenic, c'est un dopant pour chevaux de course(interdit) et un traitement de l'emphysème pulmonaire(frauduleux ). Chez les bovins on l'emploie comme stimulant de la digestion (en cas d'arrêt du rumen)

En homéopathie

L'emploi de ce médicament tient du miracle. C'est un polychreste. Tout être vivant peut en bénéficier, du coquillage au poisson rouge, du chinchilla à l'éléphant. On commencera par des dilutions hautes 9 CH puis on descendra progressivement jusqu'à 5 CH à ne pas dépasser pour ne pas atteindre la zone allopathique.

  • Dans l'eau de l'aquarium (5 CH 1 ampoule sol aqueuse, agiter dans un litre d'eau pure non minéralisée)
  • Sous la langue, chez les grands animaux et les chats.
  • En injection sous cutanée chez le chien, re-dynamisée par dilution et agitation.
  • Chez les reptiles, solution alcoolique, frictionner quelques gouttes sur le doigt là où la peau est la plus fine (région ano-génitale)
  • Chez l'oiseau dans un peu d'eau de boisson, on peut aussi instiller dans l'œil (en solution isotonique) (résultats immédiats).

Le sujet Nux vomica

  • " NUX VOMICA " est frileux, hypernerveux, il n'a pas soif (comme apis) il a facilement des spasmes et des convulsions.
  • C'est un goinfre maigre qui s'endort le ventre plein.
  • Son haleine est fétide, le lendemain il est constipé avec épreintes et ténesme ou il a de la diarrhée. Il a " mal au foie".
  • Son caractère est épouvantable.(cheval ombrageux, chien agressif)

Les indications

  • Si l'animal est souffrant sans aucun signe précis, cas des poissons d'aquarium qui le plus souvent sont suralimentés, tortues d'eau, hamster etc. Les lendemains de communions et de fêtes où des " amis des bêtes " ont gavé chien et chat Les chevaux de manège que les jeunes filles ont bourré de croûtons par "amour du cheval".
  • Si l'animal a subi moult traitements allopathiques calmants, antibiotiques, corticoïdes vitamines, et que rien ne marche que tous les professeurs consultés et tous les sites Internet vetogratos.com ont condamné.
  • On l'emploiera comme bon à tout faire contre les convulsions spasmes intestinaux ou vésicaux, il sert à combattre la fièvre avec frissons chez les frileux, les toux asthmatiformes les crises de foie, la constipation alterné de diarrhée, la congestion hépatique…
  • Evidemment en vertu du principe de similitude NUX VOMICA est un contre poison à employer en première intention, prendre contact immédiatement en cas de suspicion (voir §1) avec le vétérinaire.

Comme en médecine humaine : il peut être intéressant de commencer tout traitement homéopathique par NUX VOMICA, pendant 8 jours.

"Si NUX VOMICA ne donne aucun résultat, courrez à la clinique vétérinaire la plus proche."  

Modifié le: 
11/10/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 28/09/2002

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999