Névralgies et homéopathie

Expert

Anatomie du nerf trijumeau

Le traitement homéopathique des névralgies : répertoire

La névralgie est une douleur lancinante, parfois brûlante, généralement due à un nerf irrité ou endommagé. En hiver, le froid peut être une cause déclenchante, mais nombre d'autres situations peuvent l'engendrer.
Le traitement dépend de la cause.

Les causes

La cause de certains types de douleur nerveuse n’est pas complètement comprise. L'on peut ressentir une douleur nerveuse suite à une lésion nerveuse, à une pression exercée sur un nerf ou à des modifications du fonctionnement des nerfs. La cause peut également être inconnue.

Infection

Une infection peut affecter un nerf. Par exemple, la cause de la névralgie post-zostérienne est le zona, une infection causée par le virus de la varicelle. La probabilité d'avoir cette infection augmente avec l'âge. Une infection dans une partie spécifique du corps peut également affecter un nerf proche. Par exemple, si vous avez une infection dans une dent, cela peut affecter le nerf et causer de la douleur.

Sclérose en plaque

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie causée par la détérioration de la myéline, l'enveloppe des nerfs. Une névralgie du trijumeau peut survenir chez une personne atteinte de SP.

Pression sur les nerfs

La pression ou la compression des nerfs peuvent causer des névralgies.

Diabète

Plus rarement

Si la cause de la névralgie n’est ni une infection, la SP, le diabète ou la pression sur un nerfs, c’est peut-être l’un des nombreux facteurs moins courants, par exemple :

  • Une maladie rénale chronique
  • Un médicament, par exemple un anticancéreux ou un antibiotique (fluoroquinolones).
  • Un traumatisme, une intervention chirurgicale
  • Une irritation chimique

Le répertoire homéopathique

  • ACONITUM NAPELLUS : Aconitum napellus est, par exemple, un excellent médicament de névralgie du trijumeau. Aconit est prescrit lorsque la douleur apparaît après une exposition ou est aggravée par des vents secs et froids. Ici, la douleur survient soudainement et s'aggrave du côté gauche, elle s'accompagne d'agitation, le regard est inquiet, les douleurs sont intenses et accompagnées d'angoisse. Posologie : en 15 à 30 CH, une dose au plus tôt.
  • ARSENICUM ALBUM : c'est un autre médicament efficace contre la névralgie du trijumeau. Il est prescrit lorsque les douleurs sont ressenties comme des tiraillements ou des brûlures, comme si elles provenaient d'aiguilles. La personne est anxieuse, agitée et assoiffée. Les douleurs sont atténuées par les applications chaudes, sont aggravées par l'air froid, et s'accentuent généralement après minuit. En 9 à 15 CH, 3 granules toutes les heures, espacer dès amélioration.
  • CHAMOMILLA VULGARIS : Chamomilla est prescrit dans les cas de douleur insupportable associée à un engourdissement, notamment chez une personne irritable et sensible. L'irritabilité peut s'accompagner d'une colère violente. La douleur semble excessive par rapport à la cause et empire au toucher. En 15 à 30 CH, une dose.
  • COLOCYNTHIS : ce médicament est préconisé contre les douleurs du nerf sciatique. Douleur sourde, piquante, tiraillante, semblable à un choc électrique, dans la hanche, qui vient soudainement et descend jusqu'à la partie postérieure de la cuisse ou au genou ou au pied, surtout du côté gauche. La douleur est soulagée par la chaleur et la pression, mais aggravée par le toucher ou les mouvements. En 9 à 15 CH, 3 granules toutes les heures, espacer dès amélioration.
  • HYPERICUM PERFORATUM : lorsque la douleur semble excessive par rapport à la cause. Hypericum est un médicament efficace contre les douleurs nerveuses accompagnées de picotements, de brûlures et d’engourdissements notamment consécutives à une blessure d'un nerf, en particulier au niveau des doigts, des orteils et des ongles ; le classique coup de marteau sur le doigt ! En 9 à 15 CH, 3 granules toutes les heures, espacer dès amélioration.
  • KALMIA LATIFOLIA : Kalmia est prescrit en cas d’engourdissement et de douleur nerveuse tirant vers le bas. Les douleurs touchent une grande partie d'un membre ou plusieurs articulations et passent rapidement. Le côté gauche est principalement touché, notamment dans les névralgies cervico-brachiales. En 9 à 15 CH, 3 granules 3 fois par jour.
  • GNAPHALIUM : ce médicament convient à la douleur sciatique lorsque l’engourdissement est associé à la douleur. Un engourdissement alterne avec une douleur sciatique. Il y a une douleur intense dans le nerf accompagnée de crampes ou d'alternance d'engourdissement. La douleur est aggravée en marchant et améliorée en étant assise. Douleur au mollet et aux pieds. En 9 à 15 CH, 3 granules toutes les heures, espacer dès amélioration.
  • MAGNESIA PHOSPHORICA : c'est l’un des meilleurs remèdes contre la douleur névralgique, notamment lorsqu'elle est soulagée par la chaleur. Les douleurs sont insupportables, paroxystiques et violentes et se déplacent. Elles sont améliorées au repos, et aggravées la nuit. En 9 à 15 CH, 3 granules toutes les heures, espacer dès amélioration.
  • PUSATILLA : Pulsatilla est intéressant pour les névralgies faciales, en particulier du côté droit, avec sensation de tiraillement ou de larmoiement. Elles sont aggravées par la mastication, la chaleur et la position couchée sur le côté douloureux. La bouche est sèche mais la personne ne boit pas. Les douleurs sont améliorées par les applications froides et à l'air libre. En 9 à 15 CH, 3 granules toutes les heures, espacer dès amélioration.
  • SPIGELIA : C'est l’un des médicaments les plus efficaces contre les névralgies faciales lorsque la douleur est localisée à gauche. Des douleurs "comme des éclairs" apparaissent du matin jusqu'au coucher du soleil. La douleur s'étend à l'œil gauche, à la poitrine et à l'épaule gauche. Elles sont aggravées par le fait de se pencher ou de bouger la tête, par le bruit, la transpiration, l'eau froide et l'air et après la mastication. La personne a le visage rougi du côté affecté et des douleurs apparaissent à certaines heures de la journée. En 9 à 15 CH, 3 granules 3 fois par jour.
  • VERBASCUM : ce médicament convient plutôt aux névralgies faciales du côté gauche avec une sensation de pincement, comme si les parties touchées étaient écrasées par des pincettes. Douleurs provoquées par le pincement des dents, le changement de température, la pression, l’air libre et le mouvement. La douleur peut s'étendre au menton et à la mâchoire inférieure. En 9 à 15 CH, 3 granules 3 fois par jour.
Modifié le: 
18/12/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 17/12/2018

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999