NATRUM MURIATICUM

Granule - Natrum muriaticum

Descriptif

Sel marin, chlorure de sodium marin, il s'agit d'un sel d'échange.

Type Sensible Natrum muriaticum

IL ou ELLE est plutôt maigre et ce malgré un solide appétit

NATRUM MURIATICUM  Enfant

  • réservé, silencieux, et intuitif, il a en permanence besoin de s'assurer avant d'agir. Il ne participe guère en classe, préfère l'anonymat, s'isole. Il n'aime guère les copains violents et bruyants.
  • Il recherche la compagnie d'un animal, confident et consolateur.
  • Il est consciencieux, a besoin de sécurité, d'unité, d'un foyer stable.

NATRUM MURIATICUM Adolescent,

  • il est fatigable, hyperémotif avec tendance au repli silencieux. Il a parfois le sentiment d'être isolé et incompris.
  • S'il est persuadé d'etre victime, (trahison, mensonge, tromperie) il en garde une trace indélébile.

NATRUM MURIATICUM Ado adulte

  • C'est un sujet réservé et pudique. Il ou elle a horreur de la foule, de paraître en public. On retrouve souvent de la spasmophilie (et oui, au masculin comme au féminin).
  • Dans le cas de ce tableau NATRUM MUR, il s'agit d'une spasmophilie de défense, et non pour attirer l'attention. Comme le sujet est incapable de verbaliser, c'est le corps qui parle pour lui.

Les symptômes qui doivent rendre très attentif :

  • Céphalées battantes aggravées avec la courbe solaire, aggravées par la lumière parfois cataméniale (pendant les règles).
  • Erythème pudique aggravé lors de la prise de parole en public.
  • Répression sexuelle, frigidité.
  • Le sujet est indifférent à la nourriture, recherche des nourritures saines, pas de gourmandise, pas d'oralité.

Les mots clés qui doivent faire penser à Natrum muriaticum  : faim et maigreur - soif et deshydratation - chagrin et solitude - carence affective - introversion

Indications de Natrum muriaticum

Signes généraux de NATRUM MURIATICUM 

  • Amaigrissement, malgré un fort appétit, surtout du haut du corps.
  • Avec tendance à la cellulite au niveau des cuisses
  • Frilosité, avec crainte de la chaleur.
  • Maladies survenant au bord de la mer, ou au retour d'un séjour à la mer.
  • Céphalées suivant la courbe solaire en ce qui concerne son intensité, avec un maximum lorsque le soleil est au zénith.
  • Migraine des étudiants.
  • Migraine ophtalmique, aggravée à midi.
  • Spasmophilie avec fourmillements des extrémités.
  • Troubles de la croissance chez l'enfant.
  • Tendance à l'anémie, surtout chez la jeune femme ou l'adolescente, avec pâleur et amaigrissement. 

NATRUM MURIATICUM  et Digestif

  • Soif intense, bouche sèche, langue en « carte de géographie » (zones dépapillées), constipation de selles déshydratées.
  • Désir de sel, d'aliments salés.
  • Tendance à la constipation en raison de la sécheresse des muqueuses

NATRUM MURIATICUM  en ORL

  • Rhinites, rhinopharyngites à répétition : allergiques ou infectieuses. Récidives favorisées ou aggravées par les changements de temps, les séjours à la mer.
  • Sinusites chroniques allergiques.

NATRUM MURIATICUM  dans l'Asthme

  • Aggravé de 1 heure à 3 heures du matin.

NATRUM MURIATICUM  en Dermatologie

  • Herpès labial, au cours d'une maladie, ou après une exposition au soleil.
  • Allergie au soleil, en complément de Muriatic Acid.
  • Peau sèche. Peau détachée autour des ongles. Acné. Peau et cheveux gras avec pellicules. Eczéma du haut du front, derrière les oreilles et dans les plis.

NATRUM MURIATICUM  en Gynécologie

  • Syndrome prémenstruel avec dépression, tristesse.
  • Sécheresse vaginale entraînant des rapports sexuels douloureux.
  • Frigidité.

NATRUM MURIATICUM  en Rhumatologie

  • Douleurs dorsales, améliorées couché sur un plan dur. Douleurs dorsales de l'adolescent.

La dépression de type NATRUM MURIATICUM 

  • Elle peut se produire à tout âge, enfant, ado, adulte.
  • On retrouve dans un premier temps des manifestations corporelles : Rhumes à répétition, palpitations, herpès, migraines.
  • Puis une fatigabilité, des ruminations, et enfin, l'isolement. Le sujet intériorise et nie la souffrance.
  • Il est hypersensible, pleure facilement, mais en silence, dans son coin. Il est aggravé par toute tentative de consolation.
  • Distance et extreme pudeur dans la souffrance. Ne peut dire. Se construit un Mur.

Divers

  • Troubles oculaires : larmoiement, irritations.
  • Suite de maladies fatigantes après pertes de liquides (transpiration, diarrhée, hémorragies) (complémentaire CHINA)

Aggravation

  • Le matin vers 10 heures,
  • Au soleil,
  • En bord de mer,
  • par la chaleur,
  • par la consolation.

Amélioration

  • Au grand air,
  • par la transpiration.

Posologie de NATRUM MURIATICUM 

  • Natrum Muriaticum est un très important remède de terrain en homéopathie.
  • Son usage en hautes dilutions est le plus souvent réservé au spécialiste.
Modifié le: 
11/10/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 23/07/2014

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

Bibliographie
  • Guermonprez/Pinkas/Torc, Matière médicale homéopathique, Editions Similia (4 mars 2017), ISBN : 978-2842510718
  • H. Voisin, Matière médicale du praticien homéopathie, Éditions Narayana (15 décembre 2015), ISBN : 978-3955820183
  • Charette, Matière médicale pratique, Editions Similia (9 juin 2000), ISBN : 978-2842510176
  • Boericke , Matière médicale, Editions Similia; Édition : 9e éd. (18 janvier 1999), ISBN : 978-2904928994
  • L. Vannier, J. Poirier, Précis de matière médicale homéopathique, Editions Boiron (7 janvier 1999), ISBN : 978-2857420675
  • D. Grandgeorge, L’esprit du remède homéopathique : Ce que le mal a dit, Editions Narayana (8 mars 2016), ISBN : 978-3955821036
  • H. Allen, Matière Médicale de la fièvre, Similia (18 avril 1996), ISBN : 978-2904928550
  • P. Barbier, Homéopathie : Petits remèdes retrouvés, Ed. Marco Pietteur (15 janvier 2003), ISBN : 978-2872110872
  • J.Jouanny, J.B. Crapanne, H.Dancer, J.L. Masson, Thérapeutique homéopathique Possibilités en pathologie chronique, Ed. CEDH (15 février 2011), ISBN : 978-2915668575
  • M. Guezmonprez, Homéopathie : Principes – Clinique – Techniques, Editions Similia (9 mai 2017), ISBN : 978-2842510763
  • M. Busser, F. Chefdeville, J.M. Cousin, P. Desorbeau, J. Lambert, J. Merckel, J. Nougez, Homéopathie : Les relations médicamenteuses, Editions CEDH (4 novembre 2017), ISBN : 978-2915668803
  • A. Coulamy, C. Jousset, Basses dilutions et drainage en homéopathie, Editions Similia (1 janvier 2002), ISBN : 978-2842510343
La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999