Mycoses vaginales et homéopathie

Expert

Candida albicans

Traitement homéopathique des mycoses vaginales

La mycose vaginale est une infection fréquente que la plupart des femmes connaissent bien, plus de 75% ont déjà souffert d'un épisode. En général bénigne, elle est néanmoins handicapante notamment en cas de récidives.

Mycoses vaginales, rappels

Le point de départ des mycoses vaginales est souvent digestif, suite à un déséquilibre de la flore intestinale :

  • Suites d'antibiothérapie la plupart du temps.
  • Suites de corticothérapies.
  • Intolérance aux protéines du lait de vache.
  • Acidification du milieu digestif.
  • Stress.

Les récidives sont fréquentes liées aux formes résistantes ; elles souvent sont rythmées par les cycles, et souvent aggravées lors de la phase prémenstruelle sous l'influence de la progestérone.

Le CANDIDA ALBICANS est l'agent infectieux le plus fréquent, et les mycoses vaginales se transmettent facilement via une mauvaise hygiène des mains, le linge souillé (gant de toilette qui traîne par exemple), lors des rapports. 

Elles génèrent des brûlures vulvaires et vaginales, des dyspareunies (douleurs lors des rapports sexuels), des pertes (leucorrhées) blanches ou caillées.

En allopathie, le traitement fera appel à des antifongiques locaux, parfois à des antifongiques généraux pour la personne atteinte et son partenaire. En homéopathie, on associe un traitement de crise, un traitement de fond et des mesures hygiéno-diététiques. Les probiotiques et les prébiotiques qui tendent à réequilibrer le microbiote ont ici toute leur place.

 

Prise en charge de la crise avec l'homéopathie

En fonction des symptômes, il est envisagé différents médicaments homéopathiques

Les granules se prennent généralement par trois, 3 granules toutes les deux heures pour ces médicaments de crise, seuls ou en association selon les symptômes, espacer dès amélioration. 

Les leucorrhées sont blanches

  • En cas de candidose avérée, MONILIA ALBICANS D8, une ampoule buvable matin et soir durant 8 jour.
  • HELONIAS 5 CH : leucorrhée épaisse, grumeleuse et irritante, une prise toutes les heures en aigu, espacer les prises dès amélioration des symptômes.
  • BORAX 5 CH : leucorrhée comme du blanc d'œuf cru, irritante, avec aggravation à l'ovulation. Sensation de perte d'eau chaude. Ulcérations comme des aphtes au niveau de la vulve. Même posologie.
  • SILICEA 4 CH : leucorrhées laiteuses avec démangeaisons vulvaires intenses, éruption avec sensation de brûlure de la face interne des cuisses. Même posologie.
  • CALCAREA CARBONICA 4 CH : leucorrhée laiteuse, abondante, irritante. Idem

Les leucorrhées sont jaune verdâtre

Le traitement local à associer

  • On pourra utiliser des ovules au CALENDULA par exemple

Mycoses vaginales, les principaux remèdes homéopathiques de fond

Le traitement de fond est du ressort du spécialiste. En cas de candidose avérée, MONILIA ALBICANS

  • une prise (10 granules en une fois ou une dose) en 9CH le premier dimanche de chaque mois,
  • en 15CH le deuxième dimanche,
  • en 30 CH le troisième dimanche,
  • à répéter durant 6 mois au moins.

Les médicaments qui suivent se prescrivent à raison de 10 granules en une prise ou une dose par semaine, en moyenne à haute dilution selon le degré de similitude (9 à 30 CH)

Conseils et mesures hygiéno diététiques

  • Limiter au maximum les antibiothérapies qui altèrent les flores intestinale et vaginale et augmentent le risquent de récidive de mycose.
  • En cas de traitement antibiotique, leur associer un traitement à base de probiotiques et de prébiotiques
  • Consommer des probiotiques et prébiotiques naturels
  • Bien choisir son mode de contraception, la pilule contraceptive peut chez certaines femmes réduire la lubrification vaginale pouvant occasionner des micro lésions lors des rapports favorisant ainsi l'apparition de mycoses. Par ailleurs, la modification du ratio oestrogène/progestérone pourrauit favoriser le développement de Candida albicans.
  • Préférer les douches aux bains et bannir la toilette intime interne. La toilette intime doit rester externe.
  • Préférer les sous vêtements en coton et éviter les strings et autres sous vêtements synthétiques qui ont tendance à favoriser la macération et transpiration
  • Utiliser des serviettes hygiéniques plutôt que les tampons, le tampon a tendance a assécher la paroi vaginale
  • Eviter les laitages et surtout le lait durant les crises, voire durant toute la durée du traitement de fond.

 

Illustration : candida albicans Graham Beards, sous licence creative commons

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Modifié le: 
30/07/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 18/07/2006

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

Bibliographie
  • Guermonprez/Pinkas/Torc, Matière médicale homéopathique, Editions Similia (4 mars 2017), ISBN : 978-2842510718
  • D. Demarque, J. Jouanny. Poitevin, Y. Saint-Jean, Pharmacologie et matière médicale homéopathique, CEDH, 3e édition (1 octobre 2009), ISBN : 978-2915668391
  • C. Besnard-Charvet, C. Rocher, Homéopathie en gynécologie, Elsevier Masson (10 juin 2015), ISBN : 978-2294739996
  • C.Charvet, A. Demonceaux, F. Donner, Schémas et protocoles en gynécologie-obstétrique : Thérapeutique Homéopathique, CEDH (5 novembre 2010), ISBN : 978-2915668506
  • A.Holtscherer, M.S.Legros, Pratique homéopathique en gynécologie, Editions Boiron (1 janvier 1994), ISBN : 978-2857421061
  • Boericke , Matière médicale, Editions Similia; Édition : 9e éd. (18 janvier 1999), ISBN : 978-2904928994
  • L. Vannier, J. Poirier, Précis de matière médicale homéopathique, Editions Boiron (7 janvier 1999), ISBN : 978-2857420675
  • D. Grandgeorge, L’esprit du remède homéopathique : Ce que le mal a dit, Editions Narayana (8 mars 2016), ISBN : 978-3955821036
  • P. Barbier, Homéopathie : Petits remèdes retrouvés, Ed. Marco Pietteur (15 janvier 2003), ISBN : 978-2872110872
  • J.E. Poncet, Homéopathie pédiatrique : Thérapeutique en pathologie aiguë, Editions Boiron (31 mai 2002), ISBN : 978-2857420767
  • La femme de 40 à 50 ans : Actes des journées du 29-30 mars 1996, Lyon (Cliniques homéopathiques), Institut Boiron (1997), ISBN : 978-2857421238
  • M. Guermonprez, Homéopathie : Principes – Clinique – Techniques, Editions Similia (9 mai 2017), ISBN : 978-2842510763
  • 
J. Barbancey, Pratique homéopathique en psychopathologie, Editions Similia (18 janvier 1999), ISBN : 978-2904928178
  • 
V. Baumann, Homéopathie pratique : Le guide pour toute la famille, Larousse (21 mars 2018), ISBN : 978-2035948656
  • L. Pommier, Dictionnaire homéopathique, Le Livre de Poche (1986), ISBN : 978-2253038153

 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999