MOSCHUS



MOSCHUS en homéopathie : indications et posologie
MOSCHUS médicament homéopathique est préparé à partir de la glande à musc du Chevrotain mâle, animal ruminant ressemblant au cerf, originaire des montagnes de l’Asie centrale et Orientale.

Type Sensible MOSCHUS

Moschus est un médicament homéopathique d’action limitée qui va agir sur le système nerveux.

Indications de MOSCHUS

MOSCHUS dans la Spasmophilie

  • Boule dans la gorge, suffocation, crises de tachycardie, soupirs, besoins impérieux et fréquents d’uriner, avec tendance aux évanouissements, et aux réactions émotives exagérées.
  • Les troubles sont déclenchés le plus souvent en public, au cours d’un repas, ou dans une salle de classe, par la colère, une émotion forte, l’orgasme.
  • Ils s’accompagnent souvent d’une sensation de froid dans le dos.
  • Besoins de faire des inspirations profondes, soupirs.

MOSCHUS pour les Troubles digestifs

  • Ballonnements, de tout l’abdomen, ressentis comme intolérables, sans réel rapport avec les repas.
  • Hoquet.
  • Sensation de blocage du diaphragme.

MOSCHUS dans l’Asthme,

  • dans ses formes « théâtrales ».

Aggravation

  • En public,
  • par le café, l’alcool et les excitants.

Amélioration

  • À l’air frais.

Posologie de Moschus

  • En 5 CH et en prises rapprochées dans les troubles digestifs
  • 9 à 15 CH dans la plupart des autres indications, à raison par exemple de 5 granules matin et soir.

Complémentaires :

  • IGNATIA AMARA dans les troubles psychiques
  • NUX MOSCHATA dans les troubles digestifs

☛ En savoir plus sur les posologies en homéopathie

Moschus est un médicament homéopathique qui agit sur le système nerveux. Il est aussi indiqué pour le hoquet et dans certains troubles digestifs