Migraines gauches, migraines droites et homéopathie

Expert

chelidonium

Migraine et homéopathie

L'homéopathe soigne un migraineux et non une migraine ! En effet, chaque patient la développe à sa manière. Nous avons vu dans le répertoire des migraines et céphalées que le traitement pouvait dépendre de la cause déclenchante et des horaires, nous allons voir qu'il varie également selon la latéralité des symptomes. 

La prise en charge de la migraine nécessite toujours la prescription d'un traitement de fond, c'est le seul moyen d'envisager la migraine "maladie". La crise n'en est qu'une expression.

POSOLOGIE : Les remèdes qui suivent peuvent néanmoins permettre de soulager une crise. Les prises doivent être très fréquentes : par 3 à 5 granules, toutes les demi-heures au moins, espacer dès amélioration.    

Les migraines gauches

  • LACHESIS 5 à 9 CH : la migraine est souvent congestive, et se produit de préférence avant les règles ou à la ménopause. On note une aggravation à la chaleur, une amélioration au froid et par un écoulement (saignement, écoulement nasal lors d'une sinusite…).
  • NAJA 4 ou 5 CH : la douleur est temporale ou sus-orbitaire gauche, irradiée vers la région occipitale.
  • SPIGELIA 4 ou 5 CH : la douleur part de la région occipitale, irradie et se fixe au-dessus de l'œil gauche. Elle débute généralement le matin, s'accentue jusqu'à midi, et s'améliore le soir. Elle suit la courbe solaire. Les troubles digestifs sont rares.

 

Les migraines droites

  • CHELIDONIUM 5 à 7 CH : la migraine accompagne souvent des désordres digestifs ; on la connaît sous le nom de migraine des hépatiques. La langue est souvent chargée et garde l'empreinte des dents. Le foie est sensible, et la douleur irradie dans le dos, vers la pointe de l'omoplate.
  • IRIS VERSICOLOR 7 à 15 CH : il s'agit le plus souvent d'une migraine ophtalmique ; la douleur est souvent précédée de brouillard oculaire, elle siège au dessus de l'œil droit, et peut s'accompagner de vomissements et de brûlures digestives. Elle survient volontiers le week-end
  • LYCOPODIUM 4 à 7 CH : bien qu'il s'agisse le plus souvent d'un remède de terrain, Lycopodium peut convenir pour des migraines hépatiques, survenant souvent le week-end, ou faisant suite à des écarts alimentaires minimes. Elles sont souvent accompagnées de troubles visuels ( perturbations du champ visuel, …)
  • SANGUINARIA 4 à 7 CH : la douleur part de l'occiput pour se fixer à l'œil droit. Elle suit la courbe solaire, comme dans le cas de Spigellia. On retrouve une rougeur de la face avec sensation de chaleur et de brûlure et des vomissements fréquents. Il peut aussi s'agir d'une migraine périodique, tous les 7 jours, ou survenant la veille ou le premier jour des règles.
  • Pour simplifier : CHELIDONIUM COMPOSÉ pour les migraines droites en aigu, 3 granules toutes les 10 minutes, espacer dès amélioration. 
    • Chelidonium majus 3 DH
    • Taraxacum dens leonis 3 DH
    • Carduus marianus 3 DH
    • Solidago virga aurea 3 DH
    • China rubra 3 CH
    • Hydrastis canadensis 3 CH
    • Magnesia muriatica 3 CH
Modifié le: 
11/10/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 24/03/2004

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999