MERCURIUS SOLUBILIS

mercurius_solubilis_homeophyto

Descriptif

  • Mercurius solubilis est un médicament homéopathique fabriqué à partir de Mercure soluble.

 

Type Sensible Mercurius solubilis

L'enfant 

  • Il est souvent agité, « touche-à-tout », bavard et désobéissant.
  • Son activité cérébrale est vive, mais les résultats scolaires sont parfois médiocres par inattention, défaillances de mémoire, difficultés en mathématiques.
  • Il peut avoir un caractère difficile, susceptible, querelleur, et employer son intelligence à des activités répréhensibles.

Indications de Mercurius solubilis

Angines de type Mercurius solubilis

Il s'agit d'amygdalites aiguës ou chroniques, avec langue blanche, mauvaise haleine. Les amygdales sont recouvertes d'un enduit blanc jaunâtre. La salive est abondante, et le sujet se plaint d'un goût métallique dans la bouche.

Douleurs des gencives, gingivites purulentes, aphtes.

Mercurius solubilis dans les Affections des voie aériennes

  • Rhinopharyngites : elles sont chroniques, ou à répétition chez l'enfant « Mercurius » et se caractérisent par des écoulements jaune verdâtre irritant les muqueuses, et sont aggravées par temps froid et humide.
  • Sinusites, avec céphalées frontales et orbitaires.
  • Otites, par extension des rhinopharyngites.
  • Asthme surinfecté.

Mercurius solubilis dans les Conjonctivites

  • Elles sont mucopurulentes, et sont elles aussi des extensions de la rhinopharyngite.

Mercurius solubilis dans les Troubles digestifs

  • Mauvaise haleine, avec langue blanche gardant l'empreinte des dents. Diarrhées infectieuses, avec selles verdâtres, et envies impérieuses d'aller à la selle.
  • Inflammations du tube digestif, quelle que soit le niveau.

Mercurius solubilis en Urologie

  • Inflammations de l'appareil urinaire : cystites, urétrites, énurésie infantile, avec urines infectées, pathologies rénales.

La fièvre

  • Elle survient surtout par temps froid et humide.
  • La soif est importante, la salive abondante, la langue est chargée, et le patient se plaint d'un goût métallique dans la bouche.
  • Le sujet présente une transpiration visqueuse, de mauvaise odeur, surtout nocturne, caractéristique de tous les syndromes infectieux justiciables de Mercurius Solubilis.

Mercurius solubilis et Troubles neurologiques

  • Tremblements des extrémités, rigidité parkinsonienne maladresse, troubles de la coordination.
  • Névralgies, de la face, des dents, aggravées par le froid humide.

Autres

  • Eczéma
  • Rhumatismes suivant une infection, surtout une angine.
  • Inflammations et suppurations oculaires.

Aggravation 

  • Par le froid humide,
  • par la transpiration,
  • par les changements de temps,
  • La nuit.

Amélioration

  • Par temps sec,
  • Par les températures modérées.

Posologie de Mercurius solubilis

  • Mercurius solubilis est essentiellement un traitement de terrain.
  • Les hautes dilutions sont donc du ressort du spécialiste.
  • Les pathologies organiques infectieuses appellent les basses dilutions, 4 ou 5H.
  • Dans les angines, il est d'usage de l'employer quasi systématiquement, en 5 H en association avec BELLADONNA, en prises répétées.
Modifié le: 
11/10/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 11/06/2014

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

Bibliographie
  • Guermonprez/Pinkas/Torc, Matière médicale homéopathique, Editions Similia (4 mars 2017), ISBN : 978-2842510718
  • H. Voisin, Matière médicale du praticien homéopathie, Éditions Narayana (15 décembre 2015), ISBN : 978-3955820183
  • Charette, Matière médicale pratique, Editions Similia (9 juin 2000), ISBN : 978-2842510176
  • Boericke , Matière médicale, Editions Similia; Édition : 9e éd. (18 janvier 1999), ISBN : 978-2904928994
  • L. Vannier, J. Poirier, Précis de matière médicale homéopathique, Editions Boiron (7 janvier 1999), ISBN : 978-2857420675
  • D. Grandgeorge, L’esprit du remède homéopathique : Ce que le mal a dit, Editions Narayana (8 mars 2016), ISBN : 978-3955821036
  • H. Allen, Matière Médicale de la fièvre, Similia (18 avril 1996), ISBN : 978-2904928550
  • P. Barbier, Homéopathie : Petits remèdes retrouvés, Ed. Marco Pietteur (15 janvier 2003), ISBN : 978-2872110872
  • J.Jouanny, J.B. Crapanne, H.Dancer, J.L. Masson, Thérapeutique homéopathique Possibilités en pathologie chronique, Ed. CEDH (15 février 2011), ISBN : 978-2915668575
  • M. Guezmonprez, Homéopathie : Principes – Clinique – Techniques, Editions Similia (9 mai 2017), ISBN : 978-2842510763
  • M. Busser, F. Chefdeville, J.M. Cousin, P. Desorbeau, J. Lambert, J. Merckel, J. Nougez, Homéopathie : Les relations médicamenteuses, Editions CEDH (4 novembre 2017), ISBN : 978-2915668803
  • A. Coulamy, C. Jousset, Basses dilutions et drainage en homéopathie, Editions Similia (1 janvier 2002), ISBN : 978-2842510343
La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999