Mentha piperita - La menthe poivrée en phytothérapie

fleursmenthe.jpg,menthe poivree

Descriptif

  • Le genre Mentha compte une quinzaine d'espèces utilisées pratiquement dans le monde entier.
  • La menthe poivrée est la plus appréciée pour ses vertus médicinales. Elle est cultivée sur tous les continents. Sommités et feuilles sont récoltées au tout début de la floraison en été. Les tiges poussent sur un rhizome et forment des stolons grâce auxquels elle se propage.  
  • Elle contient de 1 à 3 % d'huile essentielle, dont le menthol et la menthone, des flavonoïdes, des phénols, des triterpènes, et des tanins.  

Propriétés

  • Sur le plan digestif : la menthe poivrée est excellente pour le système digestif : elle stimule les sécrétions biliaires et gastriques, soulageant ainsi les digestions paresseuses et l'aérophagie. Grâce à ses propriétés antispasmodiques, elle calme les nausées et les spasmes intestinaux responsables de ballonnements et coliques. Ces mêmes effets au niveau du colon la rendent efficace aussi bien dans les diarrhées (action antiseptique également) qu'en cas de constipation. Pour une meilleure digestion, prendre une tasse d'infusion après chaque repas.
  • Infections : l'huile essentielle de menthe a des propriétés antiseptiques et fongicides. Efficace, nous l'avons déjà dit, tout simplement en infusion dans les gastro-entérites, la menthe pourra être également être utilisée sous sa forme huile essentielle, en se massant avec quelques gouttes sur la poitrine en cas de bronchite, au niveau de la gorge en cas d'angine, ou les sinus en cas de sinusite. Évitez cependant ces gestes le soir, car le sommeil pourrait être perturbé.
  • Stimulant : on confère à la menthe des propriétés toniques, stimulantes et fortifiantes conjointement à une action calmante chez les sujets nerveux. L'infusion est cependant déconseillée le soir.
  • Antalgique : appliquée sur la peau, la menthe poivrée calme la douleur. Appliquer sur le front quelques gouttes d'huile essentielle de menthe sur une compresse d'eau tiède en cas de céphalées durant 10 minutes. Cette petite recette rendra aussi service à ceux qui ont du mal à se réveiller le matin. En cas d'entorse, masser la zone douloureuse avec quelques gouttes d'huile essentielle.

menthe poivreePréparer son huile de menthe

 

  • Trois poignées de menthe fraîche.
  • Un litre d'huile d'olive.

Laisser macérer au soleil durant une semaine. Filtrer en exprimant fortement les feuilles. Conserver, bien bouché à l'abri de la lumière. Cette huile pourra être utilisée en friction pour ses vertus émollientes, pour adoucir et fortifier.

Précautions d'emploi

  • La menthe poivrée est déconseillée chez l'enfant de moins de 5 ans.
  • Elle est également déconseillée pendant la grossesse.
  • Soyez très parcimonieux dans l'emploi de l'huile essentielle ; quelques gouttes suffisent en usage externe, l'usage interne n'est possible que sur conseil médical.
  • Attendez que la sensation de fraîcheur soit passée au niveau de la bouche avant d'absorber des médicaments homéopathiques. En effet, les remèdes homéopathiques sont absorbés au niveau de petits vaisseaux capillaires situés sous la langue. Tant que l'on ressent cette sensation de fraîcheur, ces petits vaisseaux sont en constriction et n'absorbent guère. Un délai de 30 minutes serait raisonnable.
Nom latin: 
Mentha piperita
Nom usuel: 
La menthe poivrée
Modifié le: 
11/10/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 11/07/2010

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999