Malva sylvestris - Mauve sauvage en phytothérapie

Malva sylvestris,Malva_silvestris-

Malva sylvestris, une plante essentiellement utilisée pour sa richesse en mucilages

Elle appartient à la famille des MALVACEES, riche de quelques 900 espèces pour la plupart tropicales, et dont elle est, avec par exemple la rose trémière, la lavatère et l’hibiscus, l’une des rares représentantes dans les zones tempérées.

Descriptif et habitat

La mauve est coutumière des terrains vagues, des bords de chemins, elle croît également sous les haies, dans les cultures, les coupes de bois, … elle recherche les sols ammoniacaux. C’est une plante herbacée, vivace, bisannuelle ou pluriannuelle de 50 à 120 cm. Sa floraison s’étale de la fin du printemps au début de l’automne.

Usages traditionnels

Cette famille a pour particularité de produire des mucilages en abondance en même temps que des fibres bien différenciées ; nombre de végétaux textiles, comme le cotonnier en font partie. Les malvacées sont connues depuis l'Antiquité pour leur potentiel thérapeutique, leurs qualités émollientes et humidifiantes.

Elles ont aussi un effet calmant sur le système nerveux comme on le voit dans l'utilisation d'hibiscus pour le sommeil, des mauves pour la toux, ou la racine de guimauve pour la dentition chez les bébés.

La mauve est autant un ancien légume qu’un ancien médicament, et tenait une place importante tant dans la médecine grecque et romaine que dans l’économie et l’alimentation, et elle marque de son empreinte toutes les médecines traditionnelles. L’on y emploie la mauve en tant qu’émollient, adoucissant, calmant, diurétique, pectoral, … elle s’utilise en décoction, tisanes, bains, collyres, cataplasmes, lavements, ….

Composition

La pharmacologie moderne a identifié une teneur élevée en mucilage, mais également des flavonoïdes qui pourraient expliquer leurs propriétés anti-inflammatoires.

Les mucilages sont des substances polysaccharidiques , qui ont la capacité à capter l'eau au sein de leur structure en treillis ; ils conservent par conséquent l'humidité dans les tissus vivants de la plante. Ils sont particulièrement utiles pour les plantes qui ont à lutter contre la sécheresse. La production mucilagineuse s’oppose à la lignification ou pétrification en une polarité qui caractérise de cette famille. Malva sylvestris planche botanique

Les mucilages imprègnent ces plantes de la racine (comme dans la guimauve, par exemple), jusque dans le fruit.

Ils font de nombre de représentants de cette famille des plantes alimentaires et médicinales.

Elle contient beaucoup de mucilages dans ses feuilles et fleurs, des flavonoïdes principalement dans ses fleurs, du glucose, des matières résineuses et pectiques, une anthocyane antioxydante, la malvine au niveau de ses fleurs, …

Malva a non seulement un effet topique, mais également un effet sur ​​le système nerveux.

La souche homéopathique telle que décrite dans la pharmacopée française est à base d’une teinture mère obtenue à partir de la plante fraîche fleurie ; elle est surtout utilisée sous forme de collyres ; sa richesse en mucilage, substance polyosidiques qui a pour propriété de gonfler en présence d’eau jusqu’à former du gel lui confère des propriétés adoucissantes et émollientes.  

 

Nom latin: 
Malva sylvestris
Nom usuel: 
Mauve sauvage
Modifié le: 
05/06/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : - 23/06/2015
La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999