MALPIGHIA GLABRA – Acérola en phytothérapie

Acerola, un superaliment à haute teneur en Vitamine C

L’acérola fait partie de ce que l’on nomme désormais les « Superaliments ». La teneur en vitamine C d'un kg d'acérola équivaut à celle de 40 kilogrammes d’oranges.
Outre cette richesse en vitamine C, elle contient également des concentrations élevées de phosphore et de calcium, de vitamines du groupe B, ainsi que des facteurs antioxydants.

 

Noms communs : acérola, cerisier-pays, cerise des Antilles, cerise des Barbades

Nom botanique : Malpighia glabra, Malpighia punicifolia


On en utilise le fruit.

Descriptif

L’ACÉROLA provient des régions tropicales de l’Amérique du Sud, notamment le Brésil, ainsi que des Caraïbes ; son fruit est nommé Cerise de la Barbade ou Cerise des Antilles.

C’est un arbuste à feuillage persistant qui peut atteindre 5 mètres et produit des fruits rouges qui s’apparentent à la cerise européenne.

Les fruits sont très prisés en Amérique du Sud, ils y sont traditionnellement consommés en cas de fièvre et de diarrhée et de troubles hépatiques.

Principes actifs

  • L’acérola est très riche en vitamine C, la teneur de la pulpe des fruits est de de 1000 à 4500 mg/100g et c’est ce qui fait sa renommée. Les niveaux en vitamine C dépendent de la maturité du fruit de la saison de récolte ainsi que du climat.
  • Le fuit est également riche en vitamine A (de 4300 à 12500 IU/100g)
  • Vitamine B6, thiamine, riboflavine, niacine, vitamine E, Calcium, Magnésium
  • Antioxydants, en particulier des flavonoïdes et des anthocyanes.

Propriétés

La concentration élevée des fruits en vitamine C, vitamine E, flavonoïdes, anthocyanines et caroténoïdes donne à ces fruits des propriétés antioxydantes et stimulantes, riches en minéraux, ils ont en outre des propriétés reminéralisantes.

  • Antioxydante via les flavonoïdes et les anthocyanes, l’acérola contribue à lutter contre les méfaits des radicaux libres, responsables du vieillissement cellulaire.
  • Stimulante, elle s’avère utile pour aider l’organisme à lutter contre certaines infections, notamment en hiver en stimulant les défenses naturelles de l’organisme.
  • Reminéralisante, elle est recommandée lorsque les besoins de l’organisme sont excessivement augmentés : grossesse, d’allaitement, …
  • La vitamine C qu’elle contient participe à l’élaboration du collagène et donc au renforcement des tissus de soutien.
  • Tonique, l’acérola agit sur la fatigue physique et nerveuse.

Indications

Les extraits d’acérola sont notamment utilisés pour leurs propriétés tonifiantes, stimulantes et anti-infectieuses.

D’une manière générale, les baies d’acérola sont recommandées dans les cas de fatigue générale, c’est un tonique puissant :

  •  Associé au Ginseng pour les sportifs
  • Dans la fatigue nerveuse, les troubles de la mémoire et de la concentration, également associées au Ginseng.
  • Dans le soutien aux convalescents.
  • Elle participe au renforcement des défenses de l’organisme.
  • La vitamine C qu’elle contient contribue à l’absorption du fer issu de l’alimentation.

Des recherches sont menées en ce qui concerne ses activités anti-inflammatoires, anti-tumorales, anti-infectieuses et sur l’obésité.

Les associations recommandées

  • Pour la fatigue : avec le Ginseng et la gelée royale
  • En tant que tonique : avec le Guarana
  • Comme immunostimulant : avec la propolis, la gelée royale, Echinacea angustifolia.

Posologie

Elle varie selon la qualité et le fabriquant.

Il est recommandé de consommer la quantité équivalente à 50 à 100 mg par jour de vitamine C. Rappel les besoins quotidiens en Vitamine C sont de 60 mg, et peuvent monter à 80 chez la femme enceinte, 150 chez le fumeur, …

L’idéal est de la consommer en cures de 15 jours à 3 semaines.

Précautions

La vitamine C peut notamment interagir avec les anticoagulants, demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

 

Nom latin: 
MALPIGHIA GLABRA
Nom usuel: 
Acérola
Modifié le: 
05/05/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 1/12/2017

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999