« Mal à la gorge » : ma pharmacie homéopathique

Article abonné

Accès libre

Mal à la gorge : ma pharmacie homéopathique 

Ça gratouille, ça pique, ça serre, ça brûle, … besoin de boire chaud pour se soulager, ou froid… Ma gorge est rouge, blanche, avec des points, … comment s’en sortir ?

En préambule, quelques rappels : le mal de gorge, c’est souvent viral et dans ce cas, cela se traite sans antibiotiques,

Que faire en attendant le médecin ?

Les gargarismes

Pour les maux de gorge ou des maux de bouche (algies dentaires, aphtes, gingivites...), il est possible de faire des gargarismes ou bains de bouche avec la teinture mère de Calendula diluée dans de l'eau, et dans le cas particulier  du mal de gorge, on l'associe à de la teinture mère de Phytolacca.

Comment procéder ?

La teinture doit être diluée dans de l’eau minérale à raison d’1 cuillerée à café de teinture pour un verre d’eau.

Ne pas avaler. 

 

Les possibilités en homéopathie

En première intention :

MERCURIUS SOLUBILIS 5 CH et BELLADONNA 5 CH

Les prendre ensemble, 5 granules de chaque, puis les alterner toutes les heures, par 5 granules.

Ajouter :

  • Si la gorge est très rouge, douloureuse avec sensation de serrement : LACHESIS 9 CH
  • S’il y a une douleur en écharde : HEPAR SULFUR 9 CH
  • Douleur en avalant et ladite douleur tire ou irradie vers les oreilles : PHYTOLACCA 5 CH

En phytothérapie

Une recette de tisane « améliorée » :

  • Faites infuser du thym durant 5 minutes dans un litre d’eau
  • Ajouter 200 gouttes de teinture-mère d’ECHINACEA
  • Une cuiller à soupe de miel
  • Un jus de citron

Versez le tout dans une bouteille Thermos et sirotez dans la journée

 

Pour aller plus loin 

Illustration : PHYTOLACCA

Modifié le: 
17/10/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 4/04/2017
La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999