Mal au ventre et homéopathie



Traitement homéopathique des douleurs abdominales bénignes
Matin d’école : Maman, j’ai mal au ventre !!!

Fréquemment entendue les veilles de rentrées et les premiers jours d’école, cette phrase,  » maman, j’ai mal au ventre  » est souvent le reflet de l’anxiété de l’enfant.

Il faut cependant veiller à l’absence de toute pathologie organique, certains hasards malencontreux faisant parfois coïncider appendicite aiguë et rentrée scolaire.

Il ne faut pas croire non plus que ces petits désordres sont l’apanage des enfants ; nombre d’adultes se reconnaîtront dans ces tableaux où la moindre contrariété affecte le digestif et occasionne maux d’estomac, douleurs digestives diverses, voire de la diarrhée, pathologie souvent connue, chez l’adulte, sous le nom de colopathie fonctionnelle.

Ce que l’homéopathie peut apporter

L’homéopathie peut nous aider à débrouiller la situation ; mais attention, si votre enfant n’est pas coutumier du fait, et si les douleurs persistent au-delà de quelques heures, il faut impérativement qu’il soit examiné par un médecin.

En première intention

  • MAGNESIA PHOSPHORICA 5 CH : c’est un remède du spasme, essentiellement actif sur le système digestif, le muscle et les nerfs. Les contractions sont violentes, le début et la fin de la crise sont brusques. Les douleurs abdominales sont calmées par la flexion, la friction et la chaleur. On pourra également l’utiliser lors d’accouchements douloureux et pour les règles. Son action sur le muscle en fait un remède indispensable dans les contractures musculaires, le fameux « mal de dos », pour lequel on le prendra plutôt en 15 H. Il convient très bien aux sujets spasmophiles.

Mal au ventre et homéopathie : Fréquemment entendue les premiers jours d’école, cette phrase est souvent le reflet de l’anxiété de l’enfant. Les solutions en homéopathie.

  • COLOCYNTHIS 5 CH : ce remède, équivalent végétal du précédent, en est également le complémentaire. Les indications sont similaires, bien que les douleurs, dans ce cadre, soient influencées par l’indignation ou la colère, ce qui n’est pas le cas pour le remède précédent. Son action sur les névralgies est plus nette, et l’on préfèrera des dilutions plus hautes pour aborder ces pathologies.

Plus rarement

  • CUPRUM METAL 5 CH : il est actif sur toute pathologie que l’on peut assimiler à des crampes : crampes des extrémités, spasmes digestifs, spasmes œsophagiens…Il prend toute son importance dans le traitement de la tétanie spasmophilie.
  • Penser également à CUPRUM METALLICUM D1 sous forme de pommade à commander en pharmacie. Elle sera également utile pour les crampes diverses et variées.

À proposer systématiquement

  • GELSEMIUM 9 CH : grand remède de l’anxiété d’anticipation, il pourra être proposé soir et matin, pour aborder le stress de la rentrée ou tout autre événement source de tracas.