Lythrum salicaria - Salicaire en phytothérapie

salicaire, Lysimaque rouge

Quelles sont les indications et comment utiliser la Salicaire ?

La salicaire plante reconnue pour son tropisme intestinal (propriétés astringentes, analgésiques et antiseptiques intestinales) peut être utilisée comme anti-diarrhéique et anti-infectieuse dans les gastro-entérites.

 

Botanique

  • Nom commun : Salicaire, salicaire officinale, Herbe aux coliques, Lysimaque rouge, Lysimaque pourprée,
  • Nom botanique : Lythrum salicaria
  • Famille botanique : Lythraceae

La salicaire est une belle plante herbacée vivace qui affectionne particulièrement les lieux humides (fossés, bord des cours d’eau). Originaire d’Europe et d’Asie, elle mesure jusqu’à 1,5 m de haut.  Sa tige rouge quadrangulaire verticale, portent des feuilles couverte de poils court sur leur partie inférieure qui ressemblent à celles du saule d’où le nom de salicaire. Ses fleurs rose violacé forment un épi allongé, le fruit renferme de ombreuses graines.

Sa multiplication se fait par différentes techniques : semis, division des touffes ou bouturage.

Composition des parties actives de Salicaire

En phytothérapie, on peut utiliser les parties aériennes et sommités fleuries si l'on se réfère à Pharmacopée Française (Xème edition) ou les sommités fleuries séchées selon la Pharmacopée Européenne.

La plante est riche en

  • tanins (tanins gallique) : ce qui explique l’activité antidiarrhéique de la plante
  • anthocyanosides
  • glucosides de flavones
  • triterpènes : acide oléanolique
  • résine
  • mucilage

Propriétés thérapeutiques de la Salicaire

  • La salicaire est astringente, analgésique et antiseptique intestinale (propriétés antivirales vis-à-vis des entérovirus le plus souvent responsables des diarrhées aiguës hydriques)
  • Anti-diarrhéique par effet antisécrétoire : elle modère le péristaltisme intestinal même à fortes doses sans le bloquer
  • Anti-infectieuse, antifongique , anticandidosique (les tanins galliques ont une activité antifongique contre Candida)
  • Anti-inflammatoire par les C-hétérosides de flavones et les anthocyanosides
  • Astringent veineux, cicatrisant et hémostatique
  • La salicaire aurait des potentialités antidiabétiques en augmentant la concentration plasmatique de l'insuline
  • Un extrait hydro-méthanolique (20/80%) a montré des propriétés antioxydantes, antimicrobiennes et anti-diabétiques.

Indications thérapeutique de la salicaire

Par voie orale : 

  • Diarrhées
  • Diarrhées du nourrisson
  • Dysenteries

Une diarrhée aigue est l’émission de plus de 3 selles lliquides par jour accompagnée ou non de crampes, douleurs abdominales, fatigue.

Par voie locale : 

  • Localement sur les blessures, ulcères de jambe et eczémas
  • Insuffisance veineuse et hemorroïdes
  • Leucorrhées, prurit vulvaire

Comment utiliser la plante

  • Teinture-mère : 50 à 100 gouttes 3x/jour
  • Extrait fluide hydro-alcoolique : 50 gouttes 3x/jour
  • Gélules de plante : maximum 6 / jours (en cas de diarrhées, 2 gélules le plus tôt possible puis 1 gélules après chaque selles liquides)
  • Tisane contre les diarrhées : laisser infuser 20g/litres, filtrer à répartir dans la journée
  • Lotions, poudre et onguent à appliquer sur les plaies

Quelques précautions en plus 

  • Une consultation médicale s’impose chez les personnes à risque (nourrisson, personnes agées, femme enceinte), en cas de fièvre, en cas de persistances des symptômes au-delà de 48h,
  • Vous devriez utiliser les produits à base de salicaire sous contrôle d’un professionnel de santé si vous suivez par ailleurs un traitement anti diabétique
  • Le traitement d'une diarrhée s'accompagne toujours d'un régime alimentaire adapté

Un peu d’histoire

En plus de son usage dans les diarrhées et dysenteries, on l’utilisait la Salicaire dès le 18ème siècle pour ses propriétés hémostatiques, cicatrisantes. Elle était aussi utilisée dans les blessures oculaires, et contre la cécité. 

Nom latin: 
Lythrum salicaria
Nom usuel: 
Salicaire
Modifié le: 
07/06/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Séverine - Dr en Pharmacie - 16/08/2016

À propos de l'auteur

Séverine Dewally, Docteur en pharmacie, spécialisée en homéopathie,  nutrithérapie, phytothérapie et aromathérapie.

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999