L'ostéopathie pour l'enfant

ostéopathie enfant

par Guy Roulier 

 

De la conception à la naissance

La santé de l'enfant et de l'adulte commence par celle des parents dont les gamètes, par fusion, donneront vie à un être nouveau, possédant la moitié du patrimoine génétique de ses deux géniteurs. Cette santé cellulaire est déterminée par de nombreux facteurs parmi lesquels l'hygiène de vie, les effets de la pollution, la qualité des aliments jouent un rôle primordial. L'aliment doit en effet apporter chaque jour à l'ensemble des cellules y compris les cellules germinales l'ensemble des nutriments nécessaires à la croissance, à l'entretien (nutrition, élimination) et au renouvellement cellulaire.  

Préparer l'accouchement

Le bon état du bassin de la maman est déterminant au bon déroulement de l'accouchement. N'oubliez pas que, pour livrer passage à l'enfant, le bassin doit s'écarter, les ligaments doivent se distendre afin de permettre un passage sans problème de la tête volumineuse du bébé. Il est nécessaire de souligner l'importance d'un bilan-diagnostic ostéopathique bien avant la date de l'accouchement afin de régler les problèmes mécaniques et d'optimiser le fonctionnement des articulations et des muscles du périnée. Un contrôle ostéopathique post-natal devrait d'ailleurs faire partie intégrante du d'un bilan systématique post-natal où seraient examinés mère et enfant.  

La naissance

Premier cri, premier inspir : le premier cri du nouveau-né manifeste le premier contact avec l'espace aérien succédant au milieu liquidien amniotique. Sans entrer dans les détails, rappelez-vous que toute déformation, toute assymétrie du crâne de l'enfant aura ou risque d'avoir des répercussions sur l'équilibre vertébral de l'enfant. Autres causes de problème :

  • l'existence de jumeaux dont les têtes peuvent se comprimer
  • l'expulsion trop rapide ou trop lente, retardée par des drogues ou autres artifices
  • une mauvaise présentation peuvent constituer autant d'éléments néfastes pour la fragile tête du bébé
  • le cordon ombilical enroulé autour du cou peut fixer l'enfant dans une position intra-utérine où le crâne peut se trouver comprimé contre le sacrum de la mère et déformer ainsi considérablement la face
  • des contractions utérines exagérées, l'utilisation d'instruments tels que forceps ou ventouse peuvent aussi, dans certains cas déformer le crâne
  • si le bébé arrive avant terme, bien que possédant une tête moins volumineuse, tous les facteurs cités précédemment n'en sont que plus graves.

Les manifestations des troubles crâniens

Les lésions nerveuses ou vasculaires quand elles existent occasionnent des atteintes des circonvolutions cérébrales et des nerfs crâniens pouvant se manifester par :

  • strabisme
  • incapacité de téter
  • vomissements
  • convulsions
  • tremblements etc... mais peuvent rester latentes et ne se révéler que plus tard, par un retard de langage ou un retard à la marche

Sur le plan psychologique, et mental, les conséquences sont loin d'être négligeables :

  • rangés dans la catégorie sujets atteints de troubles comportementaux, ce sont des enfants d'adaptation difficile, aux rapports conflictuels tant dans le milieu scolaire que familial, perturbés sur le plan émotionnel, hypersensibles et susceptibles, ils refusent souvent de coopérer.
  • les quotients intellectuels faibles pourraient , entre autre cause, provenir d'un dommage cérébral vécu lors de la naissance. Il convient d'ajouter que bien des enfants qui présentent un retard psycho-moteur peuvent sembler à priori débiles, alors qu'ils n'ont qu'un retard. Certains ont une intelligence vive qui n'émerge qu'à la fin de leur développement avec un temps de retard.

Une étude menée au sanatorium ostéopathique Still-Hildreth, aux Etats -Unis, spécialisé dans les maladies nerveuses et mentales portait sur la différence existant entre les crânes d'individus psychopathes et ceux d'individus supposés normaux Ses résultats semblent avoir démontré que certains psychopathes avaient le crâne plus rigide. De nombreux cas présentaient les marques d'un dommages subis à la naissance tel que :

  • déformation de la boite crânienne ou encore
  • choc reçu sur la tête dans l'enfance.

Prévention et précocité des soins ostéopathiques

La prévention du plus grand nombre possible d'accidents à la naissance devrait constituer le premier pas aider à résoudre en partie le grave problème des enfants et des adultes handicapés mentaux et moteurs. L'accouchement doit retrouver ses conditions naturelles. Il s'agit non pas d'une régression ou d'une vue d'un idéalisme dépassé, mais bien du véritable progrès qui met la Science au service de la nature, et non plus la nature au service de la science.  

De la petite enfance à l'adolescence

L'enfance constitue la période où les structures du futur adulte s'élaborent.

L'alimentation de sa santé.

La qualité et l'équilibre alimentaire de l'enfant détermine le bon déroulement de sa croissance, la qualité de son système de défense immunitiaire. Au niveau des structures osseuses, l'alimentation joue un rôle essentiel pour l'acquisition du capital osseux qui se constitue pour la vie entière jusqu'à la fin de la croissance.

Les ennemis de sa santé.

Ils sont nombreux et il incombe aux parents et aux éducateurs de les dépister et de donner à l'enfant, dès la naissance de saines habitudes. Conseils: ces quelques conseils éviteront bien des problèmes.

  • Surveillez son corps des pieds à la tête dès la naissance : ne pas laisser une scoliose, une cyphose ou une hyperlordose ou une épiphysite s'installer. Un bilan diagnostic ostéoarticulaire et ostéo-postural est à effectuer chaque année, en plus de la visite pédiatrique.
  • Bien choisir son sport : attention aux chocs. Vérifier ses structures articulaires après tout accident même si aucune lésion grave n'apparaît.
  • Le poids du savoir : le problème du cartable doit être absolument résolu afin de ne pas surcharger sa colonne vertébrale en formation. Attention au mobilier de travail à l'école et à la maison. L'investissement dans un bon siège n'est pas un luxe mais une nécessité.
  • Les vêtements: attention aux chaussures. Les chaussures de sport doivent être strictement réservées aux heures de sport. Sinon le risque d'affaissement des voûtes plantaires et de la colonne est inéluctable. L'équilibre de la voûte plantaire est fondamental pour l'équilibre général du corps.
  • Les aliments affectifs sont non moins indispensables à la structuration émotionnelle et psychique de l'enfant. consacrez à vos enfants vos jours de congés. Ils ont besoin de vous.

Pour en savoir plus, lire : "Le livre du dos" Ed Dangles. "L'Ostéopathie, deux mains pour vous guérir" Ed. Dangles. 

Modifié le: 
11/10/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : - 23/12/2000

À propos de l'auteur

Guy Roulier, Naturopathe, auteur et créateur du site Naturemania.com

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999