Les vacances sous les tropiques : fièvre, insolations et coups de soleil et homéopathie



Traitement homéopathique de l’insolation et des coups de soleil
Les vacances sous les tropiques, on en rêve quelle que soit la saison, mais l’organisme n’est pas forcément apte à supporter chaleur extrême et le soleil.

En complément des mesures hygiéno-diététique, hydratation, alimentation adaptée, habillement et protection solaire, que peut on emporter en homéopathie pour contrer les effets délétères de ces conditons climatiques extrêmes ?

Homéopathie coup de chaleur et fièvre

Le plus simple, emportez avec vous

ACONIT COMPOSE, mélange fort utile fait de

Il couvre la plupart des fièvres quelle qu’en soit la cause : 3 granules toutes les heures Penser à rajouter CHINA 5 CH en cas de forte transpiration ou si la fièvre s’accompagne de diarrhées, pareillement, 3 granules toutes les heures.

Homéopathie et coups de soleil

La peau est rouge, c’est une brûlure du premier degré. Prendre :

  • Apis mellifica 5 CH
  • Belladona 5 CH alternativement toutes les heures, 3 granules

Les cloques apparaissent c’est une brûlure du deuxième degré. Ajouter Cantharis 5 CH une prise toutes les heures, par 3 granules.

Homéopathie et insolations

Elles se traduisent par l’apparition de fièvre avec maux de tête et vomissement. En cas d’apparition de ces signes, il est important de consulter immédiatement un médecin. L’insolation est particulièrement dangereuse chez l’enfant en bas âge (0 – 3 ans), pour lequel il faut éviter une exposition directe au soleil : mieux vaut qu’il se trouve toujours à l’ombre. Soyez attentif aussi au risque de déshydratation, pouvant être mortel.

  • ACONITUM NAPELLUS 15 CH : le tableau est brutal, la fièvre élevée, avec peau rouge et sèche, la soif est intense et l’on constate une agitation avec anxiété. C’est le premier remède à administrer en cas de coup de chaleur en attendant le médecin.
  • Belladona 5 CH : la transpiration apparaît, le patient est rouge, la peau est chaude, la fièvre est élevée et soudaine.
  • Glonoïne 5 CH : une prise tous les quarts d’heures : la face est rouge, congestive, le malade sent des palpitations au niveau du cou, la tension artérielle peut monter. Ce remède correspond à un tableau brutal.
  • Apis mellifica 5 CH : la fièvre monte, le patient n’a pas soif, et ressent une sensation de cuisson.

Ou plus simplement, ACONIT COMPOSE, 3 gr toutes les heures.

Articles liés

  • Les vacances sous les tropiques : moustiques et autres insectes piqueurs et homéopathie
  • Les vacances sous les tropiques : les diarrhées soulagées par homéopathie
  • Trousse homéopathique du voyageur

Des remèdes homéopathiques pour éviter de gâcher ses vacances à cause du soleil : Aconitum napellus, Belladonna, Apis mellifica…