Les maux du troisième trimestre de la grossesse soulagés par homéopathie



Accompagner la fin de la grossesse avec l’homéopathie
Le troisième trimestre de la grossesses en est généralement le meilleur moment ; tout va mieux, rien n’est plus important désormais que vous et le petit bonhomme qui prend de plus en plus de place.
Il faut prendre le temps de « couver », de préférence allongée sur le côté gauche pour favoriser la circulation sanguine de retour dans l’abdomen. La crainte de l’accouchement! Nous allons nous en occuper.

Les douleurs pelviennes

  • ARNICA MONTANA 5 CH : avec sensations de courbatures, 3 prises par jour.
  • SEPIA 4 CH : avec sensation de pesanteur et douleurs irradiant dans les lombes.
  • HELONIAS 4 CH: avec irritabilité, atonie de l’utérus et douleurs dorsolombaires.

Troubles digestifs et remontées acides

Les troubles digestifs du troisième trimestre de la grossesse sont d’origine mécanique, l’estomac étant comprimé par l’utérus. Il faut fractionner les repas, manger plus souvent par petites quantités.

La peur de l’accouchement

C’est pour bientôt ; cette prespective peut inquiéter, surtout s’il s’agit d’ue première grossesse, ou soulager. En effet, la nature est bien faite, et lorsque que l’on approche du terme, que l’on est proche de l’ »explosion », on attend ce moment avec impatience.

Inquiète, anxieuse … pensez tout simplement à GELSEMIUM, en 9 CH, 5 granules matin et soir

Articles liés

Lors du troisième trimestre de la grossesse apparaissent les douleurs pelviennes et troubles digestifs de type remontées acides.