Les enfants sycotiques : leurs médicaments homéopathiques de terrain

Expert

enfant sycotique

La sycose est marquée par une tendance à la rétention et à l'engorgement.

Sur le plan cutané et muqueux, on retrouve verrues et condylomes, ainsi que de la cellulite, sur le plan psychique, des angoisses et une tendance à la névrose obsessionnelle, les infections deviennent chroniques, surtout au niveau ORL (sinusites) et génital.

Les sujets souffrent volontiers de leurs articulations qui s'empâtent, et les symptômes sont presque constamment aggravés par temps humide.

Ce que l'homéopathie peut apporter

Les médicaments de terrain indiqués sont généralement prescrits en haute dilution, en prises espacées (une semaine à un mois, voire plus).

DULCAMARA

  • Chez un enfant frileux, aggravé par le froid humide.
  • Il peut convenir à toute pathologie suivant une exposition au froid humide : enfant sortant mouillé de la piscine, sportif refroidi après avoir transpiré, brouillard…, ou toute pathologie survenant après l’arrêt de la transpiration par le froid, (sportif après l’entraînement par exemple).
  • Rhinopharyngites : débutant par un rhume coulant abondamment, avec raclements de gorge, en raison de sécrétions épaisses collées dans d'arrière gorge. Ce médicament se positionne à la frontière entre la psore et la sycose.

MEDORRHINUM

  • Il s'agit souvent d'un sujet hâtif, fébrile, agité, qui pense que le temps lui manque.
  • Il est maladroit par précipitation, l'écolier bâcle son travail, son discours est précipité. Il présente une agitation des jambes et des pieds.
  • Infections de l'appareil respiratoire supérieur à répétition ou chroniques.

THUYA

  • Chez un enfant un peu gras, ou plutôt infiltré, lent, anxieux, aggravé par l'humidité. Il a tendance à produire des verrues.Cet état peut être induit par les médications abusives : vaccins, hormones, antibiotiques, psychotropes…
  • Infections ORL chroniques : sinusites, rhinopharyngites, otites, avec sécrétions jaunes ou verdâtres et épaisses. Ces infections sont déclenchées ou aggravées par l’humidité, et par des traitements antibiotiques abusifs.
Modifié le: 
11/10/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 24/11/2007

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999