Acouphènes liés à un trouble de la perméabilité de la trompe d'Eustache et homéopathie

Expert

otite sereuse

Otite séreuse et acouphènes, traitement homéopathique

La trompe d'Eustache relie l'oreille moyenne au rhinopharynx. Elle assure l'aération et la ventilation, équilibre la pression entre le tympan et le milieu ambiant. Elle s'abouche au niveau du rhinopharynx latéralement en arrière des fosses nasales.
Dans le cas de troubles de la perméabilité tubaire, suite à un catarrhe par exemple, le patient ressent généralement des craquements dans l'oreille. L'ORL fera aisément le diagnostic de l'origine des acouphènes.

Ce que l'homéopathie peut apporter

  • LACHESIS 5 à 9 CH : catarrhe de la trompe d'Eustache ; les acouphènes se manifestent lorsque les écoulements ORL (Rhume, sinusite.) cessent.
    • 5 granules matin et soir.
  • GRAPHITES 7 CH : craquements dans les oreilles en mangeant avec surdité partielle. Le patient entend souvent mieux dans le bruit.
    • Aggravation avant, pendant, et après les règles.
    • 5 granules matin et soir.

 

  • CALCAREA CARBONICA 9 à 15 CH : craquements dans les oreilles en mangeant, en avalant, chez un patient dont le type sensible correspond.
    • Une dose par semaine.
  • THUYA 9 à 15 CH : craquements en avalant chez un patient dont le type sensible correspond.
    • Une dose par semaine.

Dans un contexte de pathologie infectieuse

  • CAUSTICUM 7 CH : suite à une exposition à un froid vif et sec : catarrhe tubaire, autophonie (Le patient entend sa voix résonner dans ses oreilles), baisse d'audition. Trois granules trois fois par jour.

Articles liés

Modifié le: 
18/06/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 19/06/1999

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999