Reflux gastro-oesophagien et homéopathie

Expert

robinia

Les solutions en homéopathie pour le pyrosis et la brûlure oesophagienne

Le reflux gastro-oesophagien correspond au passage d'une partie du contenu gastrique dans l'œsophage.
Les symptômes typiques sont le pyrosis, défini par une brûlure ascendante (partant du creux de l'estomac et remontant vers la bouche) ressentie derrière le sternum, et des régurgitations acides.

Reflux gastro-oesophagien, rappels

On peut également retrouver des symptômes atypiques tels des symptômes dyspeptiques (douleurs d'estomac, nausées, éructations) ou des manifestations extra digestives (laryngite, toux chronique, asthme, douleurs thoraciques).

Reflux gastro-oesophagien, les possibilités en homéopathie

En agissant sur le transit

  • Le principal médicament utilisé en homéopathie est NUX VOMICA : il sera fidèle dans la plupart des cas.
    Pour initier le traitement, en 4 à 5 CH, une prise avant le repas et 10 minutes après. Il agit sur le transit, la motilité oesophagienne et gastrique.
  • On peut également penser à IGNATIA AMARA qui peut agir dans les troubles de la motilité oesophagienne, la dyskinésie par exemple. En 5 CH, 3 granules avant et après le repas. 

En agissant sur le pyrosis (remontées acides) et la brûlure oesophagienne

 

C'est le signe principal du reflux ; il entraîne des douleurs brûlantes de l'œsophage, des régurgitations, aggravées en position allongée.
Sélectionner l'un ou l'autre des médicaments qui suivent selon les signes associés, 3 à 5 granules avant les repas.

En agissant sur le terrain et/ou le type sensible avec par exemple

À sélectionner selon les signes associés et donner en moyenne à haute dilution une prise quotidienne ou hebdomadaire (10 granules ou une dose).

Cas particuliers

Chez le nourrisson

C'est un symptôme très courant chez le nourrisson qui s'améliore généralement spontanément dès lors que la marche est acquise. La meilleure recette, prendre son mal en patience.
Il arrive cependant que le reflux soit à l'origine de pathologies ORL à répétition, rhumes, toux, dans ce cas :

Chez la femme enceinte

Ces troubles sont d'origine mécanique, l'estomac étant comprimé par l'utérus.
Il faut fractionner les repas, manger plus souvent par petites quantités.

 

Illustration : Robinia pseudo-accacia

Modifié le: 
20/02/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 21/02/2007

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999