L'homéopathie pour soulager le mal des transports chez les animaux

mal transport animaux

L'homéopathie pour soulager le mal des transports chez les animaux

TOUS les animaux souffrent du mal des transports, mais les conditions de transport varient :

  • Le chat est anxieux hyper nerveux refuse l'air frais et est essentiellement vagotonique, (hyper sialorrhée).
  • Le chien veut mettre son nez à la fenêtre, mais termine le voyage avec une conjonctivite ou la tête explosée contre un rétroviseur adverse. Il vomit tripes et boyaux et est malade comme un chien.
  • Le cheval est nerveux, oreilles couchées, il botte. L'équitation étant un sport féminin (comme la médecine vétérinaire) les chevaux de selle sont transportés dans des conditions d'hygiène plus humaines, il suffit de leur administrer un médicament la veille et le matin du transport.
  • Les porcs sont dans un état épouvantable lorsqu'on ouvre la porte à l'abattoir, beaucoup sont morts, on les bourre donc de calmants que vous retrouvez dans votre assiette.
  • Les bergers qui transportent les brebis en transhumance ont l'esprit baba et sont très ouverts à l'homéopathie au vu des résultats excellents des médicaments de préparation à l'accouchement.
  • Les poissons et animaux exotiques, souvent transportés en fraude, subissent dans l'avion les phénomènes de pressurisation …Leurs cadavres sont la preuve de la bêtise humaine.

La rubrique vétérinaire du Dr. Marcel

Avant l'homéopathie quelques trucs

  • Attacher le chien à l'arrière de la voiture et entrouvrir de 1 cm la fenêtre, l'installer sur une vieille couverture qui absorbera les immondices au cas improbable ou l'homéopathie ne marcherait pas. En bateau ou en avion l'animal sera à la diète hydrique depuis deux jours et sous traitement homéopathique la veille et le matin du départ.
  • Le chat doit IMPERATIVEMENT être dans un panier, sur des journaux imprégnés de son odeur, ce panier doit être en osier (modèle 1902 vendu par les aveugles) et s'ouvrir par le haut. Il passera le voyage à manger son panier qu'il faudra rafistoler avec du fil de fer
  • Les chevaux sont transportés en vans individuels vus les moyens de leurs cavalières. On leur administrera des traitements homéopathiques la veille. Le cheval ne vomissant pas, inutile de prévoir des anti-vomitifs.
  • Les brebis qui transhument en camion dans des conditions correctes seront traitées également la veille du transport.

 

Traitement homéopathique du mal des transports chez les animaux

La veille

pour tous les animaux deux fois à deux heures d'intervalle (pas de solution alcoolique chez le chat) X à XX gouttes du mélange "calmant" suivant (pvb sédatif nerveux ) :

Chez le chien mélanger en parties égales avec le mélange (classique tout préparé, pvb Nausées)

Rajouter en unitaire en ampoules solution alcoolique (LEHNING)

Ces mélanges existent tout préparés en homéopathie vétérinaire BOIRON (pvb sédatif nerveux, pvb Nausées ND).  

Le matin au réveil.

  • Chez le cheval XX gouttes du mélange calmant, puis le laisser en paix jusqu'à l'arrivée s'il est excessivement nerveux, faire procéder par le vétérinaire à une injection intraveineuse (PVB calmant) qui est la voie parfaite chez les équidés.
  • Chez le chien même chose que la veille, MAIS traiter toutes les deux heures notamment avec IPÉCA si le voyage dure longtemps.
  • Chez le chat X gouttes de calmant puis, X gouttes au moment du départ le laisser tranquille pendant tout le voyage dans son panier, n'ouvrir le dit panier sous aucun prétexte le chat en sort comme un diable de sa boîte. À l'arrivée ouvrir le panier dans une pièce obscure et fermée.
  • Les Nac (nouveaux animaux de compagnie) doivent voyager dans leur milieu naturel l'homéopathie administrée dans l'eau de boisson changée toutes les deux heures ou dans l'aquarium.
Modifié le: 
11/10/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : - 18/02/2004

À propos de l'auteur

Docteur Marcel, Vétérinaire homéopathe et journaliste. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999