Le cyprès pour une meilleure circulation veineuse

Cyprès ou cupressus sempervirens

Angioprotecteur, le cyprès protège et soulage les personnes souffrant d'insuffisance veineuse

Originaire de Grèce et progressivement introduit en Méditerranée, le cyprès et ses espèces voisines sont largement utilisées à des fins ornementales. Cet arbre à l’écorce gris rougeâtre est caractérisé par de petites feuilles persistantes vert foncé, triangulaires étroitement imbriquées. Les cônes mâles et femelles sont présents sur le même pied.

 

  • Dénomination française : Cyprès, Cyprès toujours vert
  • Dénomination internationale : Cupressus sempervirens
  • Famille botanique : Cupressaceae 

Composants de la partie active

En phytothérapie, on utilisera les cônes femelles de cyprès cueillis avant maturité fructifères, globuleux, solitaires et regroupés par 2.

Ils sont riches en

 

  • tanins : proanthocyanidols
  • bis-flavonoïdes
  • huile essentielle de cyprès, très utilisée en aromathérapie, riche en alpha pinène, camphène et cédrol. En savoir plus sur l'huile essentielle de Cyprès
  • acides diterpéniques et dérivés flavaniques porteurs de l’activité

Propriétés

  • Pouvoir angioprotecteur, Inhibiteur de l’enzyme de conversion de l’angiotensine II, de l’élastane … (proanthocyanidols)
  • Astringent, vasoconstricteur et antihemorragique
  • Diurétique
  • Propriétés oestrogéniques
  • antiviral polyvalent par les proanthocyanidols

Indications

  • Traitement de la maladie veineuse : troubles fonctionnels de l’insuffisance circulatoire des membres inférieurs, symptomatologie hemorroidaire, surtout en période de ménopause (propriétés oestrogéniques)

Une étude à démontrée que le cyprès utilisé sous forme de gélules présentait une meilleure activité sur les symptômes fonctionnels de l’insuffisance veineuse qu’un traitement par un phlébotonique classique (diosmine) et ce sans effets secondaires.

  • Metrorragies de la ménopause
  • Douleurs rhumatismales
  • Affections virales (mono nucléose infectieuse...) et pulmonaires et notamment en cas de toux sèche
  • En usage local, réduit la transpiration excessive des pieds (bains locaux)

Posologie et présentation

  • Teinture mère de rameau feuillé et cône charnu en fonction de la prescription médicale
  • EPS de cyprès : dans la mono nucléose infectieuse prendre 15 ml dans 300ml d'eau à répartir tout au long de la journée en dehors des repas pendant 4 à 6 jours
  • Huile essentielle lire ICI

Précaution d’emploi

  • Le Cyprès est déconseillée chez la femme enceinte ou allaitante.
  • Il est contre-indiqué en cas de cancer du sein, notamment s'il est hormono-dépendant. 
  • Pas d’usage prolongé sans avis médical
Nom latin: 
Cupressus sempervirens
Nom usuel: 
Cyprès
Modifié le: 
07/05/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Séverine - Dr en Pharmacie - 12/06/2017

À propos de l'auteur

Séverine Dewally, Docteur en pharmacie, spécialisée en homéopathie,  nutrithérapie, phytothérapie et aromathérapie.

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999