Le Curcuma

Curcuma planche botanique

Le Curcuma une épice aux effets anti inflammatoires et digestifs reconnus

Le Curcuma est une épice issue du rhizome d’une plante de la même famille que le gingembre, le Curcuma.
Il est utilisé par les Indiens depuis près de 4 000 ans, tant en gastronomie qu'en médecine où il est reconnu pour ses vertus digestives. Au Moyen-Age, il est introduit en Europe par les Arabes, notamment en Espagne et au Portugal.
Dans le sous-continent indien, le Curcuma est à la fois épice, conservateur, colorant, cosmétique et médicinal.

Un peu de botanique

Le curcuma (Curcuma longa) est originaire d'Inde et de Malaisie. C'est une plante herbacée vivace de la famille des Zingibéracées . L'épice Curcuma est extrait de son rhizomes réduit en poudre.

  • Nom commun : Curcuma, Safran des Indes, Safran Bourbon
  • Nom botanique : Curcuma longa L.
  • Famille : Zingiberaceae

Il se plait particulièrement dans les sols bien drainés et sous les climats humides. C'est une grande plante herbacée vivace pouvant atteindre 1 m de haut. Les feuilles vert pâle sont grandes, alternes et lancéolées. Les fleurs blanc-jaunâtre avec des bractées roses forment un épi qui se développe au centre des feuilles.

 

Parties actives 

La partie active du Curcuma est le rhizome coupé et séché. L’intérieur varie du jaune à l’orange sombre. L’odeur est aromatique et la saveur chaude un peu amère.

Le principe actif principal est la curcumine, mais comme toujours en phytothérapie, c'est le totum de la plante qui est important, et l'on trouve nombre d'autres substances actives dans le Curcuma.

On utilise aussi l’huile essentielle de rhizome jaune-orangée, elle est riche en sesquiterpènes monocycliques et terpènes

Composition du rhizome

  • Curcuminoïdes (pigments jaunes) : Curcumine, Déméthoxycurcumine, Bisméthoxycurcumine en sont les principes actifs majeurs 
  • 45 à 55% d’amidon, polysaccharides (arabinogalactanes, uconanes)
  • L’huile essentielle : elle est riche en sesquiterpènes monocycliques, cétones et monoterpènes.

Propriétés du curcuma

Les études récentes sur le curcuma justifient l’usage ancien du Curcuma. Il a été démontré que le Curcuma :

  • Diminue le taux de cholestérol
  • Fluidifie le sang
  • A un effet hépatoprotecteur via la curcumine

Faire une cure :  Suppléments de Curcuma

Curcuma en fleurAntioxydant et Anti-inflammatoire 

Le pouvoir anti-inflammatoire du curcuma est lié à son effet anti-oxydant ; la curcumine inhibe en effet de nombreuses molécules impliquées dans l’inflammation. Cette activité est démontrée sur des modèles d’inflammation aigue et chronique, arthrites, granulomes

Action sur le foie

Le Curcuma a un effet hépatoprotecteur contre l’alcool et autres toxines d’origines fongiques ou chimiques comme le paracétamol par exemple. Il prévient la cytotoxicité hépatocytaire induite par le tétrachlorure de carbone et le paracétamol ainsi que les dommages hépatiques induits par le méthotrexate.

Action digestive et métabolique : 

  • Protecteur gastrique, antiulcéreux. Attention, à forte dose l’effet s’inverse et le curcuma devient ulcérogène.
  • Le curcuma agit dans la dyspepsie notamment en stimulant la vésicule biliaire (effet cholérétique et cholagogue). Ces effets sont reconnus en France et en Allemagne et sont liés aux substances amères qu’il renferme.
  • Syndrome du côlon irritable
  • Hypocholestérolémiant, hypolipidémiant, il diminue l’absorption intestinale du cholestérol

Protecteur cardiovasculaire

Antitumoral

Les indications du Curcuma

Le rhizome

  • En France, les spécialités renfermant du Curcuma sont souvent indiquées comme cholérétique et cholagogue ainsi que pour le traitement symptomatique des troubles fonctionnels digestifs attribués à une origine hépatique. La commission E et l’OMS reconnaissent son efficacité pour traiter les troubles digestifs (maux d’estomac, nausées...)

L'huile essentielle

  • Facilite la digestion et stimule la sécrétion de bile, elle agit donc également dans les dyspepsies.
  • Agit dans les ballonnements.
  • Est antiparasitaire, antifongique, antibactérienne et vermifuge

Dans les médecines traditionnelles, le Curcuma est aussi traditionnellement utilisé dans

  • Les fièvres intermittentes
  • Les maladies hépatiques
  • La maladie de Parkinson,
  • Les troubles de la mémoire

Le Curcuma, mode d’emploi

Curcuma en poudreUtilisation en cuisine

Le Curcuma fait partie de nombreuses recettes traditionnelles de curry auxquelles il apporte couleur et arôme. Il y remplace souvent le safran trop coûteux.

Posologie

Dans les maladies inflammatoires

En raison des dosages recommandées (de 200 mg à 400 mg de curcuminoïdes), il est préférable d’utiliser des extraits secs standardisés.

Dans les troubles digestifs

La dose efficace est généralement de de curcuma correspond dans ce cadre à 50 mg à 200 mg de curcuminoïdes. L’alimentation en Inde peut apporter cette quantité, mais il est possible d’avoir recours à des extraits pour en faciliter l’usage.

  • Rhizome séché en poudre. Prendre de 1,5 g à 3 g par jour.
  • Décoction : faire bouillir durant une quinzaine de minutes 1 g à 1,5 g de poudre de rhizome dans 150 ml d'eau. Boire 2 tasses par jour.
  • Extrait fluide : prendre de 1,5 ml à 3 ml par jour.
  • Suppléments de Curcuma

La pipérine du poivre et les graisses augmentent l’absorption et la biodisponibilité de la curcumine et en potentialisent les effets.

Précautions

  • Évitez le Curcuma si vous souffrez de calculs vésiculaires, il peut en effet en favoriser l’expulsion et provoquer une colique hépatique.
  • Si vous être sous traitement anticancéreux, demandez l’avis de votre médecin traitant avant de prendre du curcuma.

Références

  • Comparative antiulcer effect of Bisdemethoxycurcumin and Curcumin in a gastric ulcer model system. Mahattanadul S, Nakamura T, et al. Phytomedicine. 2009 Jan 31
  • Antioxidant and anti-inflammatory properties of curcumin. Menon VP, Sudheer AR. Adv Exp Med Biol. 2007;595:105-25. Review.
  • Chainani-Wu N. Safety and Anti-Inflammatory Activity of Curcumin: A Component of Tumeric (Curcuma longa). J Altern Complement Med. 2003 Feb;9(1):161-8.
  • Curcumin maintenance therapy for ulcerative colitis: randomized, multicenter, double-blind, placebo-controlled trial. Hanai H, Iida T, Takeuchi K, et al. Clin Gastroenterol Hepatol. 2006 Dec;4(12):1502-6.
  • Shoba G, Joy D, et al. Influence of piperine on the pharmacokinetics of curcumin in animals and human volunteers. Planta Med. 1998 May;64(4):353-6.

 

Modifié le: 
04/08/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 17/07/2018

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999