Le Boldo, la plante tonique du foie

Boldo Peumus boldus Homeophyto

Le boldo est la plante tonique du foie par excellence

Le Boldo est reconnu pour prendre en charge les dyspepsies et les troubles hepatobiliaires. Il est particulièrement indiqué en cas d’excès alimentaire afin de faciliter la digestion, il  soulage aussi les constipations passagères. 

Botanique

  • Nom commun : boldo
  • Nom scientifique : peumus boldus
  • Famille : Monimiacées

Le boldo est un arbuste à feuille grasses et persistantes originaire d’Amérique du Sud. Il pousse notamment sur les versants ensoleillés du Chili, on le retrouve de nos jours dans le bassin méditerranéen.

L’utilisation de ses feuilles en cuisine comme en médecine remontent à plus de 12 500 ans au Chili. Les feuilles étaient réputées pour leurs vertus analgésiques et utilisées dans la goutte, les rhumatismes, les troubles hépato-biliaires…

Composition de la partie active de Boldo

En phytothérapie, on utilise les feuilles séchées

  • Huile essentielle, elle renferme des composés monoterpéniques (limonène, beta pinène, linalol, camphre, ascaridole…)
  • Alcaloïdes : boldine, isoboldine,…
  • Hétérosides de flavonols : kaempférol…

Propriétés

  • Cholérétique
  • Hépatoprotecteur, le boldo protège le foie des effets toxiques de certains xénobiotiques (cisplatine...)
  • La boldine est anti-inflammatoire, antipyrétique, anti-oxydant
  • Antispasmodique le boldo est relaxant des muscles lisses notamment les muscles lisses intestinaux
  • Stimulant de la sécrétion gastrique
  • Vermifuge

Indications du Boldo en phytothérapie

La commission E approuve son utilisation dans la dyspepsie et autres troubles gastro-intestinaux depuis 1987. Son usage est aussi reconnu dans les troubles hépatiques mineurs, en soutien au traitement de la constipation

Le boldo est traditionnellement utilisée en cas de 

  • Digestion difficile
  • Insuffisance biliaire
  • Calculs biliaires
  • Spasmes des muscles lisses notamment intestinaux

Par ailleurs, les feuilles de boldo augmentent la sécrétion de salive chez les sujets présentant une sécheresse buccale.

Mode d’utilisation

  • Infusion de 5 à 10 min de 1 à 2 gramme dans 150 ml d’eau à raison de 3 tasses par jour
  • Extrait sec de 200 mg à 1000 mg 3 fois par jour
  • Teinture : jusqu’à 50 gouttes 3 fois par jour

Le Boldo s'utilise toujours en cure discontinue.

Association intéressante avec des plantes à tropisme hépatique :

Précautions d’emploi et effets indésirables

La prise de Boldo ne doit pas excéder 4 semaines en continu : il renferme de l’ascaridole qui peut avoir des effets toxiques au niveau hépatique et rénal. Par ailleurs, vous ne devriez pas prendre de Boldo si vous êtes enceinte ou si vous présentez des troubles hépatiques graves ou une obstruction des voie biliaires.

La prise de Boldo ne peut se faire que sous avis médical en cas de calculs biliaires.

Il est préférable de consulter un médecin en cas de persistance des symptômes au dela de quelques jours.

Nom latin: 
Peumus boldus
Nom usuel: 
Boldo
Modifié le: 
02/05/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Séverine - Dr en Pharmacie - 22/02/2017

À propos de l'auteur

Séverine Dewally, Docteur en pharmacie, spécialisée en homéopathie,  nutrithérapie, phytothérapie et aromathérapie.

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999