La magie du coach

Article abonné

magie du coach

Un Co@ch en ligne
Michele
LE PELLEC

Il
y a les coachs centrés sur la personne, ou sur la situation ; des coachs de
résolution de problème, de développement personnel,
de performance. Ceux qui vous aident à
être et ceux qui vous aident à faire. Ceux
qui éclairent votre réalité sous un
nouvel angles et vous permettent de découvrir des
solutions, ceux qui vous aident à mobiliser vos
ressources..
Tous ces coachs sont là pour vous et rien que vous. Si la méthode
est assez rudimentaire, la compétence du coach et son implication fait
la différence, comme le danseur fait les entrechats.

Votre coach fera avec vous

A - L'analyse de votre besoin et de votre demande

Il y a souvent loin entre ce que l'on exprime et ce que l'on
veut réellement.
L'analyse de la demande, ce que le coaché attend du coach. Cette
première demande est celle qui naît de la conscience de la réalité qu'a
le coaché au début de la rencontre. Elle évoluera et
devra être souvent précisée. «
A quoi verrez-vous que le problème est résolu ?

B- L'analyse de la réalité

 

Dans
quelle situation êtes vous ? Comment en êtes
vous arrivé là ? Le coach amène
inlassablement vers les faits rien que les faits.. S'il
n'y avait pas mélange, il n'y aurait
pas coaching.

C - L'analyse du problème

ce qu'il implique et surtout ce que serait le problème résolu.

D- Puis vient le chemin en lui-même

A
chaque
étape, une analyse de la réalité,
un point de ce qui marche et ce qui ne marche pas.
Il n'a pas de jugement.

Le coaché a le
droit de ne pas progresser, voire même de régresser.
Cela fait partie du chemin. Coach et coaché sont
ensemble pour construire et essayer de nouvelles solutions,
de nouveaux comportements.

Votre coach vous offre

Protection :

Le coach aide à trouver les solutions qui marchent. Il est aussi
garde fou contre les conduites à risque.

Permission :

Grâce
à une analyse partagée de nouveaux comportements, le coach
permet au coaché d'essayer de nouvelles approches.

Puissance :

L'encouragement,
la validation des progrès déclenche la
motivation qui fait agir.

  • Ça fonctionne
    parce le cerveau humain à besoin d'une altérité compétente
    pour progresser, pour construire, pour valider ou invalider sa propre démarche.
  • Ça marche parce que le coach se limite à sa pratique et met en œuvre ses outils avec expertise.

 

L'encadrement de la démarche, les outils d'auto-évaluation permanente
de la démarche du coach, les outils d'analyse de la réalité et
de l'identité permettent à cette technique de rester dans son cadre d'intervention
: Ni psychanalyste, ni psychothérapeute, ni psychiatre. Le coach connaît
aussi les limites de sa compétence.

Un Co@ch
en ligne
Michele
LE PELLEC

 

Modifié le: 
11/10/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Michèle Lepellec - 11/05/2008
La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999