Coqueluche et homéopathie

Expert

coccus cacti

La coqueluche, rappels

La coqueluche n'est pas une maladie virale. Elle est due à un bacille, BORDETELLA PERTUSSIS. Le nouveau-né est normalement protégé par les anticorps de la maman, mais cela est inconstant.

La vaccination ne protège pas à 100 % ; elle a réduit la fréquence de la coqueluche, mais celle-ci peut se produire chez des enfants vaccinés ou en cours de vaccination. 

Depuis 2010, la maladie affiche même une recrudescence inquiétante dans certains pays développés tels l’Australie, l’Angleterre, les Etats-Unis, la Hollande... ou bien encore la France. Baisse de la couverture vaccinale, vaccins actuels pas assez efficaces, mutations dans les souches circulantes, transmission asymptomatique... plusieurs hypothèses sont sur la table pour essayer d’expliquer cette recrudescence. 
Source : INSERM

On estime aujourd'hui à plus de 40 millions le nombre de cas annuels à travers le monde, et à 300 000 le nombre d'enfants qui en décèdent. 

  • La coqueluche démarre par une phase d'incubation qui peut durer de une à trois semaines.
  • La première semaine, le malade ne présente absolument aucun symptôme.
  • Puis survient un écoulement nasal qui peut durer une à deux semaines, généralement sans fièvre.
  • Ensuite, ces premiers symptômes laissent place à une toux qui évolue rapidement en quintes fréquentes, prolongées, plus intenses la nuit et souvent suivies de vomissements, sans aucune fièvre.

Les traitements classiques

Ils associent :

  • antitussifs,
  • sédatifs,
  • antispasmodiques
  • antibiotiques de la famille des macrolides

L'antibiothérapie de choix, utilisant le plus souvent l'érythromycine, élimine la présence de la bactérie dans les secrétions, ce qui diminue ainsi les risques de contamination. L'antibiothérapie est également préconisée pour toutes les personnes de l'entourage proche du malade quel que soit leur âge ou leur état d'immunisation.

Les complications

Attention, toute suspicion de coqueluche impose une consultation médicale. La coqueluche est très fréquente chez l'adulte. Il faut systématiquement y penser devant une toux persistante. La coqueluche est grave chez le tout petit en raison des complications pulmonaires.

Les phases de la coqueluche

  • Période d'incubation : 7 à 21 jours.
  • Contagiosité : 7 jours après le contact et jusqu'à 3 semaines après le début des quintes.
  • Durée de la maladie : 1 à 2 mois.
  • Mode de transmission : par contact avec des gouttelettes présentes dans l'air, provenant du nez et de la gorge des personnes infectées.

 

Ce que l'homéopathie peut apporter en complément de l'antibiothérapie

La phase d'invasion

Elle est très contagieuse, longue et peu caractéristique. La toux est sèche, de plus en plus fréquente, et l'on retrouve parfois un léger écoulement nasal, fluide, et une discrète rougeur de la gorge.

  • ALLIUM CEPA 5 CH, écoulement clair excoriant narines et lèvres, toux sèche, aggravée le soir, dans le lit et à la chaleur, devenant coqueluchoïde. 3 granules toutes les heures.
  • BELLADONNA 5 CH, toux sèche paroxystique nocturne, face rouge, sueurs. Trois à quatre prises (par 3 à 5 granules) par jour.
  • EUPHRASIA 5 CH : écoulement nasal doux, irritation des yeux. Trois à quatre prises par jour.

Période d'état : les quintes.

La toux devient caractéristique. Elle consiste en une succession de toux d'intensité décroissante, suivies d'une apnée de quelques secondes. La reprise inspiratoire est profonde et bruyante, c'est le "chant du coq". La quinte se termine par l'évacuation de glaires filantes, et parfois des vomissements.

  • DROSERA 7 à 9 CH : les quintes sont aggravées le soir, après minuit, en parlant, en buvant, à la chaleur. Une prise à chaque quinte.
  • CORALLIUM RUBRUM 5 à 9 CH : la toux est violente avec rougeur de la face. L'enfant est épuisé. Aggravation par l'inspiration d'air froid. Une prise à chaque quinte.
  • COCCUS CACTI 5 à 7 CH : les quintes sont brèves avec suffocation, visage rouge et rejet abondant de mucus blanchâtre et visqueux. Aggravation avant minuit et le matin. Une prise à chaque quinte.
  • IPECA 5 CH : le visage est pâle, l'enfant nauséeux. La langue est propre. Une prise à chaque quinte.
  • CUPRUM METAL 5 CH : tendance aux spasmes. La toux est améliorée par l'absorption d'eau fraîche. Une prise à chaque quinte.
  • ARNICA MONTANA 5 CH : la toux est sèche et douloureuse. Les muscles sont endoloris. L'enfant pleure en sentant venir la quinte. 3 à 4 prises par jour.

On peut simplifier avec 

DROSERA COMPOSÉ : ce médicament homéopathique est adaptée pour les toux sèches voire les toux asthmatiformes. Il se compose de :

  • Drosera rotundifolia 3 CH,
  • Arnica montana 3 CH,
  • Belladonna 3 CH,
  • Artemisia cina 3 CH,
  • Coccus cacti 3 CH,
  • Corallium rubrum 3 CH,
  • Cuprum metallicum 3 CH,
  • Ferrosi phosphas (Ferrum phosphoricum) 3 CH,
  • Uragoga ipecacuanha (Ipeca) 3 CH,
  • Solidago virga aurea 1 CH

Le massage du thorax avec une huile à l'arnica peut s'avérer fort bénéfique et réconfortant pour l'enfant. Outre la tendresse du geste, ARNICA, nous l'avons vu prend toute sa place dans le traitement de la toux. Attention, pas chez l'enfant de moins de 3 ans, car certaines spécialités comportent des terpènes.

Période de déclin

Les quintes se prolongent, elles deviennent essentiellement nocturnes puis s'espacent. Les remèdes restent les mêmes. Si la toux devient grasse, on peut passer à

Les toux persistantes et rebelles.

Illustration : Coccus cacti, la cochenille

Modifié le: 
11/10/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 18/04/2002

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

Bibliographie
  • D. Demarque, J. Jouanny. Poitevin, Y. Saint-Jean, Pharmacologie et matière médicale homéopathique, CEDH, 3e édition (1 octobre 2009), ISBN : 978-2915668391
  • P. Popowski, Pédiatrie et homéopathie, Ed. Le Manuscrit (10 février 2012), ISBN : 978-2304039405
  • J. Lamothe, Homéopathie pédiatrique, Editions Similia, 14 janvier 1997, ISBN : 978-2842510039
  • H. Voisin, Matière médicale du praticien homéopathie, Éditions Narayana (15 décembre 2015), ISBN : 978-3955820183
  • L. Vannier, J. Poirier, Précis de matière médicale homéopathique, Editions Boiron (7 janvier 1999), ISBN : 978-2857420675
  • P. Barbier, Homéopathie : Petits remèdes retrouvés, Ed. Marco Pietteur (15 janvier 2003), ISBN : 978-2872110872
  • D. Grandgeorge, L’homéopathie exactement, Editions Narayana (23 mai 2016), ISBN : 978-3955820817
  • R. Sananès, Homéopathie et langage du corps, ED. Le Grand livre du mois (1998), ISBN : 978-2702825112
  • J.E. Poncet, Homéopathie pédiatrique : Thérapeutique en pathologie aiguë, Editions Boiron (31 mai 2002), ISBN : 978-2857420767
  • J.E. Poncet, Homéopathie pédiatrique : Psychopathologie, Editions Boiron (7 janvier 1994), ISBN : 978-2857421085
  • J.Jouanny, J.B. Crapanne, H.Dancer, J.L. Masson, Thérapeutique homéopathique Possibilités en pathologie chronique, Ed. CEDH (15 février 2011), ISBN : 978-2915668575
  • M. Guermonprez, Homéopathie : Principes – Clinique – Techniques, Editions Similia (9 mai 2017), ISBN : 978-2842510763
  • J.F.Gouteyron, G. Legrand, J. Mouillet , L'homéopathie en première intention : Application à l'ORL, Editions Boiron (28 juin 2017), ISBN : 978-2857421405
  • 
F. Chefdeville, J.E. Poncet, Pratique homéopathique en allergologie, CEDH (1 janvier 1995), ISBN : 978-2857421153

  • M. Busser, F. Chefdeville, J.M. Cousin, P. Desorbeau, J. Lambert, J. Merckel, J. Nougez, Homéopathie : Les relations médicamenteuses, Editions CEDH (4 novembre 2017), ISBN : 978-2915668803
  • 
J. Barbancey, Pratique homéopathique en psychopathologie, Editions Similia (18 janvier 1999), ISBN : 978-2904928178
  • 
P. Popowski, La peau chez l’enfant en homéopathie, Editions Similia (12 juin 1996), ISBN : 978-2842510015
  • 
V. Baumann, Homéopathie pratique : Le guide pour toute la famille, Larousse (21 mars 2018), ISBN : 978-2035948656
  • L. Pommier, Dictionnaire homéopathique, Le Livre de Poche (1986), ISBN : 978-2253038153
La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999