Citrouille

citrouille

Les citrouilles, qui font partie de la famille des courges
d'hiver, sont d'excellentes sources de vitamines : vitamine C, et vitamine
A ou bêta carotène surtout, de fibres, de potassium.

Toutes
les parties de la plante contiennent des nutriments intéressants,
même s'il est d'usage de ne consommer que le fruit.

Citrouille et vitamines

  • Les feuilles vert foncé de la citrouille sont une excellente source
    de vitamine A de calcium, de vitamine C et de fer
  • Le fruit de la citrouille est une excellente source de vitamine A et
    une bonne source de vitamine C
  • Les fleurs de citrouille sont également comestibles et sont une
    bonne source de vitamine A.
  • Dans la citrouille, ce sont les graines qui ont la plus grande valeur
    nutritive. Elles constituent une excellente source de vitamine A ainsi que de
    vitamine B. (thiamine) et de niacine.

Comment choisir une citrouille

Au
marché, on choisit une citrouille ferme et non meurtrie. On s'assure qu'elle
porte toujours le morceau de tige qui la reliait au plant-mère ; la déshydratation
sera ainsi prévenue.

En la plaçant au frais (entre 10 °C et
15 °C) dans une pièce bien aérée, on peut la conserver
jusqu'à
quelques semaines sans qu'elle s'abîme.

Pour la découper,
il est préférable d'attendre le dernier moment
; on évite ainsi la déshydratation et la
détérioration par le froid.

La teneur des courges en bêta-carotène est variable ; généralement,
plus la couleur du fruit est sombre, plus le fruit en contient. La peau doit être
d'une couleur soutenue, plus elle est vive, plus elle contient de nutriments.

Comment éplucher facilement une citrouille

La peau de la citrouille est épaisse, et la découper pour en
prélever la chair peut s'avérer ardu et dangereux.

Coupez-la
en deux, puis placez chaque moitié dans un récipient, côté
coupé vers le bas.

Mettez au four à 200 ° pendant
une vingtaine de minutes, et grattez les parois afin d'en
déloger la chair.

Et les graines j'en fait quoi ?

N'oubliez pas les graines qui ont un pouvoir vermifuge, et qui apprêtées
comme suit feront un excellent sujet de grignotage pour petits et grands.

Laver les graines pour en décoller les filaments, puis les faire tremper
toute une nuit dans de l'eau salée

Les placer ensuite sur une tôle à biscuits
et les cuire au four à 200 ° pendant 20 à 30 minutes, ou jusqu'à ce qu'elles soient
dorées. Saler.

 

Modifié le: 
11/10/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 21/03/2004

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999